Queers et trans racisé-e-s contre l’homonationalisme : Un collectif d’associations accuse la gay pride de racisme et y organise un cortège interdit aux Blancs

post_thumb_default

 

Queers et trans racisé-e-s contre l'homonationalisme !Appel de Qitoko pour un cortège antiraciste au sein du cortège Stop au Pinkwashing. Relayons cet appel qui mènera notre cortège samedi ! #PasDePinkwashingDansNosFiertés https://t.co/kIUu9sRhZ0 pic.twitter.com/Tp666fanPW — Stop au Pinkwashing (@SPinkwashing) June 27, 2018

L’article Queers et trans racisé-e-s contre l’homonationalisme : Un collectif d’associations accuse la gay pride de racisme et y organise un cortège interdit aux Blancs est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

5 commentaires

  1. Posté par laurent le

    Après la fête de transsexuels à l’Elysée, une étape supplémentaire en France dans la dépravation et la dégradation des mœurs. Le président de l’assemblée nationale fait pavoiser les drapeaux arc en ciel LGBT sur les façades du Palais Bourbon.
    François de Rugy -Je l’avais annoncé : l’Assemblée nationale est pavoisée du drapeau arc-en-ciel , en symbole de notre engagement dans la lutte contre toutes les discriminations, alors que les actes anti #LGBTI non seulement persistent mais augmentent en France. MarcheDesFiertés
    https://twitter.com/FdeRugy/status/1012631759568203776
    photo sur têtu: http://tetu.com/2018/06/28/drapeaux-lgbt-lassemblee-nationale/
    Après les passages piétons, le Palais Bourbon. Le président LREM de l’Assemblée Nationale, François de Rugy, a annoncé que le bâtiment des députés serait « pavoisé avec le drapeau arc-en-ciel » pour célébrer la marche des fiertés LGBTI, ce samedi 30 juin 2018. Le drapeau LGBT côtoiera donc les drapeaux français sur chaque façade du Palais Bourbon, à la fois côté Seine mais aussi du côté de la place du Palais Bourbon.
    Une première, comme le souligne la présidence de l’Assemblée :
    « J’ai souhaité que très concrètement et de façon symbolique, l’Assemblée nationale soit pavoisée, comme d’ailleurs d’autres bâtiments officiels, avec le drapeau arc-en-ciel qui est le symbole en général de la lutte contre l’homophobie, de l’égalité des droits » pour la marche des fiertés Lesbiennes, Gaies, Bi, Trans et Intersexes. »
    Enfin, Hidalgo a fait dessiner des passages protégés arc en ciel dans le quartier du marais et déclaré qu’ils seront permanents.
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/06/27/01016-20180627ARTFIG00355-
    anne-hidalgo-annonce-que-les-passages-pietons-aux-couleurs-lgbt-seront-permanents-a-paris.phpTweet épinglé

  2. Posté par Bussy le

    … je précise mon post précédent…. les homosexuels qui seront balancés du haut de la tour seront bien sûr blancs, mais aussi chrétiens et de souche !

  3. Posté par Bussy le

    Leur char sera en tête du corso et il semblerait que celui-ci représente une tour du haut de laquelle ces Queers trans-racisé-e-s balancent des homosexuels blancs !

  4. Posté par Nicolas le

    Chez les zoophiles on pourrait comprendre, mais là… jusqu’où va se nicher le racisme, c’est fou!

  5. Posté par Socrate@Lasvegas le

    Pour chaque manifestation « interdite aux blancs » il faut une contre-manifestation festive interdite aux non-blancs!!
    C’est capital pour la démocratie et ouvrira les yeux de certains face au Pouvoir-traitre si il cherche à interdire les seules contre-manifestation!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.