6 commentaires

  1. Posté par Socrate@LasVegas le

    Les « droits de l’homme » ne sont-ils pas invoqués par les migrants pour éviter un renvoi dans leur pays d’origine où ils sont en danger?
    L’Angleterre soi-disant pays respectant les droits humains des migrants…les refuse A SES PROPRES CITOYENS qu’elle envoye en prison, les mettant SCIEMMENT EN DANGER DE MORT!! (lire la déclaration du juge informé de ce risque)

    LES MIGRANTS SONT MAINTENANT SUPERIEURS AUX CITOYENS! Il n’ont AUCUN DEVOIR, même pas celui de respecter les lois du pays d’accueil et sont mieux protégés que les citoyens-contribuables.

    Une requête auprès de la Cour européenne des droits de l’homme ne pourrait-elle aboutir?

  2. Posté par Poum le

    PRENEZ VOS ENFANTS et FUYEZ L’EUROPE.
    Ce qui arrive va être titanesque!

  3. Posté par oxygène le

    Nous ne sommes qu’au début de ces abominations… Il parait qu’il faut penser printemps… Mon soutien moral à ceux qui prennent le risque de faire connaître les réalités.

  4. Posté par Antoine le

    NOS libertés fondent comme la neige au soleil.
    D’autre part la censure d’Etat étant ses tentacules partout !
    La non diffusion de cette information dans les grands journaux Mainstream prouve la manipulation !

  5. Posté par Nicolas le

    Il faut instamment faire pression sur le gouvernement et la justice britannique.
    Où est la pétition?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.