Mise à jour. La directrice des contenus sur Facebook n’a pas dit : « Nous n’autorisons pas les critiques à l’égard des politiques d’immigration et les arguments qui consistent à restreindre ces politiques »

Après vérification de la source en anglais, Monika Bickert ne dit pas cela :

Elle liste les critères usuels mais dit qu’on peut critiquer.

Source 1 Source 2

facebook

INTERVIEW – Monika Bickert, directrice de la politique des contenus sur Facebook, détaille les moyens mis en place par le réseau social pour assurer une meilleure modération de contenus partagés.

(…)

Le niveau 2 prend en compte les « affirmations d’infériorité physique, d’apparence, mentale et morale », mais aussi les « expressions de mépris comme ‘je déteste’, ‘je n’aime pas’ ou ‘x est ce qu’il y a de pire’ et de dégoût ».

Le niveau 3 concerne « les appels visant à exclure ou à isoler une personne ou un groupe de personnes. Nous n’autorisons pas les critiques à l’égard des politiques d’immigrations et les arguments qui consistent à restreindre ces politiques« .

(…)

RTL via Fdesouche.com

19 commentaires

  1. Posté par lel louarn le

    facebook censure les propos mais pas tous car les propos contre la France contre les blancs la pas de soucis. il n y a plus de liberté d expression depuis le passage de macron et tout son gouvernement d islamiste. ils contribuent a la monté de la haine en France.

  2. Posté par Lucide le

    Face boque c’est de la merde, de la vraie. La preuve, des gens qui postent des messages annonçant qu’ils ont chié, sans cette invention fabuleuse, on n’y aurait jamais cru.
    Il faut éradiquer cette plaie.

  3. Posté par dubos le

    on sait tous que fb est pro-migrants, pro-islam… si on a des opinions opposées, on est tout de suite bloqué, censuré, personnellement je suis sans cesse bloquée, on me me ferme mes comptes, je suis maintenant obligée de passer par un VPN pour me camoufler, car sinon on me censure tout de suite, la liberté d’expression sur fb n’est plus qu’un lointain souvenir, par contre j’ai signalé plusieurs fois le compte d’un homme car il publie à la vue de tous des images et photos pornographiques, des hommes nus et en érection pour être précise, et il m’a été répondu qu’il n’y avait rien qui puisse déranger les standards de la communauté, par contre si on appelle un arabe mohamed, hop bloqué !!

  4. Posté par Jeff le

    Il faut que j’en parle à la marmotte !

  5. Posté par Vautrin le

    Mais enfin… ! Dès sa création, il m’était apparu que Fesse-Bouc est à la fois un espion qui fourgue vos données personnelles à qui veut les acheter, un spectacle d’exhibitionnisme et voyeurisme, et un mode de censure hypocrite. J’avais raison, et maintenant, si j’en juge par l’actualité, la censure y est ouverte et sans complexe. Je n’y suis jamais allé, pas plus que sur le Jacassin (Tweeter) tout juste bon pour les bobos. Je ne puis qu’inciter les abonnés de ces machins pourris à les quitter et aller voir ailleurs.

  6. Posté par jsg le

    Les gouvernements se rendent compte que si le peuple peut s’instruire librement; dire ce qu’il pense, s’en est fini de la manipulation des opinions… Alors, ils finassent (si je puis dire) pour censurer tout ce qui a une portée étendue. Pendant ce temps, en France Enédis encouragé par les gouvernements successuifs et non dénoncé par ce dernier, prétend s’immiscer dans la sphère privée (chez nous…) par CPL diffusé depuis le compteur linky !
    Ça fait bien au moment où cette Europe nous pond un texte sur le RGPD (protection des données personnelles). Enédis se sent forte avec la bénédiction fallacieuse de la CNIL qui ferme sa gueule de peur que ses fonctionnaires (encore eux…), responsables se fassent taper sur les doigts !!!
    Vous nous emmerdez et ça va vous éclater à la tronche tas de ploucs !

  7. Posté par CRESSON Robert le

    La liberté d’expression est devenue inexistante sur FACE BOOK. Malheur à qui ose dire ce qu’il pense vraiment de la politique menée par les gouvernements européens. Et gare à celui ou celle qui critique l’immigration sauvage en FRANCE .Nous ne sommes plus libres de penser et de nous exprimer sans être automatiquement bloqué par les censeurs Face Book

  8. Posté par Joseph le

    François dimitry a raison, VK POUR REMPLACER FACEBOOK ET SIGNAL POUR REMPLACER WHATSAPP, FAITES PASSER LE MESSAGE!

  9. Posté par francois dimitri le

    Ahah !! la discrimination anti blanc est tolérée et pas l’inverse !! pas grave !! ALLONS TOUS SUR VK LE FB RUSSE !!! LA IL Y A LIBERTE D’EXPRESSION TOTALE !!

  10. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Donc, Facebook prend acte de sa prise de position politique, et donc de sa non-neutralité!
    C’est une bonne nouvelle – car – espérons le – il se trouvera bien un avocat qui porterait plainte contre facebook pour abus de pouvoir, manipulation, et immixtion dans des choses qui ne les regardent pas, avec la demande de fermer Facebook et le condamner à payer une jolie indemnisation à tout ceux qu’il a censure!
    Avocats, à vos stylos!

  11. Posté par pepiou le

    Cette femme est une fasciste car le fascisme ce ne sont pas des propos, se sont des actes …

  12. Posté par Staub le

    La France donne des leçons de démocratie mais elle est la première a faire de la dictature sur la liberté d’expression.

  13. Posté par gaubert le

    faire de facebook une arme dictatoriale est scandaleux,plus aucune liberté d’expression alors que c’est ce qui fait l’être humain.Favorisé la parole en faveur de l’immigration uniquement est tout aussi scandaleux,ceux qui ne sont pas d’accord doivent se taire un point c’est tout.Les mots et les paroles qui ne peuvent être dites restent en soi jusqu’à ébullition et le jour ou là bouillotte chauffe ,malheur à ceux qui ce trouvent dans le périmètre.Sans le savoir Facebook crée des êtres très dangereux.Facebook à vraiment de la chance en ce moment,que de priver sans cesse la parole à beaucoup ces beaucoup n’explosent pas encore et ne se déplacent encore jusqu’aux bureaux de facebook,mais pour combien de temps?Le terrorisme malheureusement c’est par une interdiction de parole qu’on le met en place et nous savons tous le résultat du bataclan.La liberté d’expression empêcherait bien des malheurs mais je pense que les politiques qui conduisent le pays à la ruine ne sont pas encore prêt y compris une entreprise facebook qui met sa vie chaque jour en danger.

  14. Posté par Joseph le

    C’est bien la confirmation que Facebook est hyper politisé, Facebook = NOM. Il suffirait que les gens n’utilisent plus cet instrument de contrôle horwellien des peuples pour se débarrasser du monstre! Annulez vos comptes Facebook!

  15. Posté par LUYPAERTS le

    C’est un système qui consiste à museler et marginaliser une partie de notre société pour ne pas gêner les gouvernements actuellement au pouvoir
    En fait les conservateurs de la droite et de l’extrême droite sont mis de côté ils n’existent plus puisque Google veut représenter actuellement internet dans le monde entier
    Il serait temps d’ignorer Google pour contrer et état de fait absolument scandaleux

  16. Posté par Al Ber le

    A part dire « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » on peut dire quoi sur Fesse de Bouc ???

  17. Posté par Humour Amer le

    staline mao hitler pol-pot castro . . . . .aussi n’autorisaient pas . . . . .

  18. Posté par Antoine le

    Je cite : « Nous n’autorisons pas les critiques à l’égard des politiques d’immigration et les arguments qui consistent à restreindre ces politiques ».
    En résumé Face-de-bouc censure les critiques à l’égard de l’immigration et plus grave, censure les arguments qui consistent à restreindre ces politiques. SOROS aurait-il fait un don ?

  19. Posté par Marie le

    Commentaire de ender001:
    le compte Facebook a été fermé de Génération Identitaire qui s’est illustrée à nos frontières pour empêcher les migrants de passer
    mais vous avez toujours sur Facebook et Youtube des comptes de groupes islamistes avec des vidéos de décapitation célébrant l’assassinat des « mécréants »
    les journalistes en poste ne se sont pas manifestés avec des articles ou chroniques dénonçant la dictature du réseau « social »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.