Scène de vie en Allemagne: Un jeune brandit un couteau en pleine rue et stoppe les véhicules. (Vidéo)

allemagne police allemande

Émotions hier soir dans le centre-ville de Recklinghausen (Nd Christian Hofer: le 14 mars): Peu avant 20 heures, un adolescent s'est soudainement trouvé au milieu de Herner Strasse en brandissant un couteau.

Les conducteurs ont dû éviter l'individu et ont appelé la police.

 

 

La police est intervenue avec 5 voitures de patrouilles. Elle a également dû bloquer la Herner Strasse.

Le jeune armé du couteau a alors crié quelque chose en français aux fonctionnaires de police, les menaçant de se poignarder à la poitrine.

Les fonctionnaires ont réussi à apaiser le jeunes. Il a jeté le couteau et s'est laissé arrêter sans résistance. Les fonctionnaires ont ensuite emmené l'adolescent de 16 ans à la clinique LWL de Herten.

Source Source2 Traduction libre Les Observateurs.ch

5 commentaires

  1. Posté par Sitting bull le

    Race de détraqué , déséquilibrés ……..Coran fabrique de cinglés

  2. Posté par Claire le

    Encore une chance pour la France, égarée en Allemagne, muni d’un couteau fou et d’un langage fleuri et varié (« lâche-moi, fils de pute »: ça fait quand même 5 mots). Cela dit la police a nui gravement à son libre-arbitre en l’empêchant de mener à bien sa décision mûrement réfléchie. J’espère qu’une enquête va permettre de condamner ces policiers sans scrupules qui se permettent d’entraver les libertés individuelles!!

  3. Posté par pépé le moko le

    l’ inspecteur Derrick et son adjoint Harry s’en occupent: ils rangent leurs tasses de café coupent le vieux poste a lampes et quittent le bureau.
    Ils montent a bord de la rutilante BMW et l’ inspecteur Derrick pernd le temps de bien ajuster sa ceinture, règle le rétroviseur et laisse chauffer le moteur car il est respectueux de la mécanique, le six cylindres en ligne n’aime pas etre brutalisé a froid.
    Il rajuste sa cravate et s’insère prudemment dans la circulation, la le jeune porteur de couteau n’a plus que quelques heures de liberté, la poursuite est lancée.

  4. Posté par Etienne le

    Si ce type veut se suicider, on doit l’aider à changer d’avis.
    Mais faut pas le forcer : vise sa « liberté individuelle », n’est-ce pas ?

  5. Posté par Maurice le

    Il a crié plusieurs fois : « fils de pute ! »…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.