Combien de criminels étrangers font l’objet d’une expulsion en Suisse romande?

Justice En Suisse romande, Genève expulse le plus de criminels étrangers

Le canton du bout du lac a prononcé plus de la moitié des mesures de renvois. Les autres cantons se défendent d’être laxistes. Et l’UDC dénonce un trompe-l’œil

Arthur Grosjean avec G.S. 17.02.2018

Combien de criminels étrangers font l’objet d’une expulsion en Suisse romande? Pour la première fois, la Conférence latine des chefs des Départements de justice et police dévoile des chiffres canton par canton (voir notre graphique ci-contre). Ce qui frappe d’emblée? Genève est le canton qui prononce, et de loin, le plus de renvois. Cela représente plus de la moitié des expulsions en Suisse romande.

Avant de voir pourquoi Genève figure dans le peloton de tête, rappelons que la nouvelle loi sur les expulsions est entrée en vigueur le 1er octobre 2016. Elle est donc relativement récente et découle de l’acceptation de l’initiative UDC «Pour le renvoi des étrangers criminels». […]

Clause de rigueur

Pourquoi Genève compte autant d’expulsions? Le procureur général Olivier Jornot y voit une raison simple. «J’ai mis en place un dispositif clair et efficace pour renforcer ma politique criminelle par rapport aux délinquants de passage. Que ce soit le cambrioleur géorgien, le voleur roumain ou le trafiquant d’Afrique de l’Ouest, nous demandons systématiquement l’expulsion de ces personnes qui n’ont pas de titre de séjour. En revanche pour des étrangers légalement établis en Suisse, nous appliquons souvent la fameuse clause de rigueur. Voilà pourquoi les personnes qui possèdent un permis B ou C sont plus rarement expulsées.»

Le top 3 des nationalités expulsées se répartit comme suit à Genève: Albanie, Roumanie et Algérie. Mais attention. Il ne faut pas confondre expulsion prononcée par la justice et exécution par la police. Il est pratiquement impossible de renvoyer, par exemple, des Algériens dans leur pays. […]

 (Le Matin)

voir aussi: https://www.bj.admin.ch/bj/fr/home/sicherheit/gesetzgebung/archiv/ausschaffung.html

9 commentaires

  1. Posté par Aude le

    Et pourquoi il est impossible de renvoyer les délinquants algériens dans leur pays?
    Celui-ci n’est pas en guerre.
    Que fait notre diplomatie suisse? Pourquoi l’Algerie refuse de reprendre ses ressortissants?
    Et de quel droit? Nous ne sommes pas là poubelle de leurs délinquants.
    Nous n’avons jamais colonisé l’Algerie. Outre cela, c’est le pays du Maghreb le plus proche de l’Europe.
    Est-ce que les allemands et les français peuvent renvoyer les délinquants algériens chez eux?

  2. Posté par Dominique Schwander le

    Si les expulsions ordonnées par la justice ne sont pas réalisées sans tarder par la police, c’est que la Suisse n’est plus un état de droit et un canton après l’autre en passe de devenir une zone de non droit, comme en France voisine colonisée. En outre je conclus que nos inefficaces diplomates sont payés pour ne rien faire et qu’une fois de plus l’aide au développement n’a que des effets pervers et devrait être supprimée.

  3. Posté par Diane le

    Les Chine a une méthode efficace, qui a malheureusement été utilisée plutôt contre les prisonniers politiques : condamner à plusieurs années de prison et à une expulsion du territoire. Dans sa grande mansuétude, l’état autorise le condamné à choisir la peine qu’il désire exécuter en premier. Evidemment, tout le monde s’en va.

  4. Posté par Dupond le

    Ce serait un sacré bol d’air que de renvoyer cette vérolerie dans leurs prisons locales !!! mais la CEDH s’y opposera et insistera pour que cette bonne merde reste bien a la charge des europeens
    ………Oui il n’y a plus que par la révolte que nous arriverons a nous sortir de ces infames ,incapables et criminels politicards
    http://www.fdesouche.com/957467-jacobelli-fn-veut-expulser-15-000-prisonniers-etrangers-liberer-places-economiser-de-largent

  5. Posté par rikiki le

    Pour les pays nord-africains qui ne veulent reprendre leurs crapules, il n’existe pas de parachutes dans les avions ? Il faudrait être conséquent lorsque la Suisse leurs distribuent encore des subventions. Ou tu reprends tes crapules ou tu perds nos subventions. Dans ce domaine, nous avons d’excellents vendeurs, voir la Doris qui contre une bise offre 1milliard 300 millions à l’alcolo de service…

  6. Posté par Gérald le

    Rien n’ empêche les autorités de tendre quelques barbelés entre 4 sapins de mettre une cabane au milieu et ces maghrébins dedans et de les faire bosser si il veulent manger. Je sais ça rappelle quelque chose mais c’ est efficace.

  7. Posté par UnOurs le

    Avez-vous remarqué cette discrète, mais non moins présente, campagne médiatique de la grosse presse visant à faire passer Pierre Maudet pour un « dur » en matière de renvoi d’étrangers ?

  8. Posté par Antoine le

    Comme c’est bizarre qu’il soit impossible de renvoyer des délinquants algériens dans leur pays …
    Nous avons des ambassades dans les 2 pays, nous ne sommes pas en guerre … chercher l’erreur !
    On passe tellement à négocier avec l’Europe qu’on en oublierait de négocier avec les autres pays ?

  9. Posté par bigjames le

    Les Algériens sont inexpulsables, donc on les relâche dans la nature…en Suisse !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.