Migrants : La route des Balkans à nouveau la porte pour entrer en Europe

post_thumb_default

 

Selon la presse croate, reprise par l’Agence de Presse italienne, l’ANSA,  le nombre de migrants qui essayent de rejoindre l’Europe orientale en traversant l’Albanie, le Monténégro, la Bosnie, la Croatie et la Slovénie serait en augmentation.

Nonobstant le pacte de 6 milliards d’euros entre Bruxelles et Ankara pour contenir le flux de migrants et intégrer 3,7 millions de « réfugiés » syriens en territoire turc, les débarquements sur les côtes de la Grèce continuent.

Syriens, Afghans, Pakistanais, défient les contrôles pour arriver en Europe. Le but de leur voyage est toujours le même, seul l’itinéraire change. Ce n’est plus la vieille route balkanique, inaccessible depuis 2016, mais un nouveau parcours qui de la Grèce passe par l’Albanie, le Monténégro, la Bosnie, la Croatie et la Slovénie. Un tracé inédit qui cependant, assure le quotidien croate Jutarnji List (La feuille du matin),  serait toujours plus utilisé par les « migrants », y compris ceux de nationalité algérienne et marocaine. Et ce afin d’éviter d’être bloqués en Serbie ou en Macédoine et d’atteindre la Slovénie.

Les quotidiens locaux n’ont pas hésité à la rebaptiser « la nouvelle route balkanique ».

Francesca de Villasmundo

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par sophie edouard le

    Ïl faudra une descente aux enfers de tous les peuples européens pour que ce sursaut de droite intervienne…. visiblement pas assez de personnes ne sont touchées, la propagande du pauvre enfant sous les bombes, bien que cela soit des hommes adultes qui débarquent chez nous marche encore…. lorsque tous les systèmes sociaux s’effondreront, que nos gamins ne pourront plus sortir sans la menace de prendre un coup de couteau… sans que des zones de non droit non autorisés à nos institutions policières ne fassent leur apparition, et bien rien ne changera… je pense pour ma part qu’il faudra attendre un niveau tellement bas, digne d’un fin de guerre pour que le peuple réagisse enfin…. tard, très tard, une génération sera alors mobilisée et sacrifiée pour rebâtir nos acquis et notre niveau de vie….

  2. Posté par miranda le

    MAIS QUELLE PITIE!
    Parce qu’ils sont submergés par la dette, LA GRECE, L’ESPAGNE ET L ‘ITALIE ces états n’osent plus se révolter contre la dictature de SOROS, SES COLLABOS DE BRUXELLES et acceptent donc d’être envahis par les migrants.
    GRECE, ITALIE, ESPAGNE, REJOIGNEZ LE GROUPE VISEGRAD!!!
    Alors ce sont les peuples qui doivent maintenant devenir les gardiens des frontières. Ils vont finir par en prendre conscience.
    Sinon les peuples subiront la répartition de ces migrants qui doit se faire sur tous les territoires d’Europe, jusque dans le plus petit village (programme SOROS& CIE) .
    TOUT VA BIEN DANS LE MEILLEUR DES MONDES.

  3. Posté par Vautrin le

    Tant que des volées de plomb chaud ne siffleront pas aux oreilles de l’envahisseur, la subversion de l’Europe continuera.

  4. Posté par Antoine le

    Schengen est MORT !
    Il faut rétablir d’URGENCE les contrôles à nos frontières !
    Le CF et nos parlementaires doivent se réveiller !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.