Arrêté en Syrie, un djihadiste veut rentrer en France, son geôlier le recadre face caméra (VIDEO)

post_thumb_default

 

Le 20 janvier, la chaîne publique France 2 a diffusé dans son journal de 20h, un reportage sur le sort d’un djihadiste français détenu en Syrie par les unités de protection du peuple kurde (YPG). Le djihadiste présumé, renommé Yacine pour l'occasion, a accepté de répondre aux question d’un journaliste. Interrogé sur les raisons de son voyage en Syrie, l’homme originaire de la ville de Lunel, a répondu qu’il était venu chercher son petit frère parti rejoindre les rangs de l’Etat islamique.

Une affirmation contrariée par l’existence de nombreuses photos qui montrent les deux frères armés lourdement et semble-t-il heureux de poser devant l’objectif. «La plupart des gens sont venus avec une croyance, avec un idéal, moi je suis venu sans idéal […], je ne connaissais aucune sourate, je ne connaissais rien du tout», affirme-t-il, cigarette à la main. A la question du journaliste qui lui demande s’il souhaite être rapatrié en France, Yacine répond après avoir esquissé un bref sourire : «Je veux rentrer chez moi.»

Alors qu’il affirme que les combattants kurdes lui ont assuré qu’il regagnerait la France après «les interrogatoires», un garde français qui a volontairement intégré les unités YPG lui lance sèchement sous la forme de questions rhétoriques : «Tu penses que ça va être aussi facile […] de rentrer chez toi après avoir été avec l’Etat islamique ? Avoir vu des gens se faire décapiter, ne pas avoir réagi ?» Le djihadiste présumé rétorque : «Mais il y a mon histoire, comment voulez-vous réagir ? Je me fais couper la tête avec eux ? Moi, je veux rentrer chez moi et oublier.» Une réponse qui ne convainc pas le garde qui enchaîne : «Tu crois que nous on va oublier ? On va oublier tous les gens qui sont morts dans cette guerre ? On va oublier tous nos camarades qui sont tombés à cause de gens comme toi ?» «Je n'ai rien à voir avec eux», lui assure Yacine, arrêté par les forces kurdes qui le considèrent comme un terroriste de Daesh.

Le 8 décembre dernier, le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait estimé qu'environ 500 djihadistes français se trouvaient encore sur le théâtre syro-irakien, d'où ils auront, selon lui, du mal à revenir vers la France.

Lire aussi : «Des bonbons, des chocolats» : détenue en Syrie, la djihadiste Emilie König assure être bien traitée

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

7 commentaires

  1. Posté par Dupond le

    C’est bien ce qui prouve que nous avons affaire a des petits lâches !!! en groupe on tue et torture des chrétiens des yésidis et tout ceux non conformes à leur idéologie de « mairde » . Alors que les rescapés qui ont vu leurs familles et leurs amis se faire décapiter sous l’oeil amusé de ces monstres s’occupent de les faire payer !!! (je ne suis pas pour la peine de mort) . Qu’ils les embauchent à la reconstruction des villes ,qu’ils mettent leurs bonnes femmes à soigner les blessés du matin au soir ….il y a mille façons de les faire payer !!!

  2. Posté par leone le

    A classer dans les dommages colatéraux et à traiter comme tel.

  3. Posté par Fleeps le

    Dans une guerre il n’y a pas de gagnant, lui encore moins!

  4. Posté par Antoine le

    Pas de retour en Europe pour ce personnage genre  »bombe ambulante ».
    La Syrie a des lois contre le terrorisme. Qu’elle les applique à la lettre …
    Ce genre d’individu menteur et roublard est à liquider … même les ministres le souhoitent !
    Références :
    https://lesobservateurs.ch/2017/10/27/ministre-britannique-la-seule-facon-de-traiter-les-djihadistes-disis-serait-de-les-tuer%cb%ae/
    https://lesobservateurs.ch/2017/10/16/si-des-djihadistes-meurent-a-raqqa-cest-tant-mieux-estime-la-ministre-francaise-des-armees/

  5. Posté par Michel le

    Pour Mahomet, tromperie et djihad (guerre « sainte » selon l’islam) vont de pair.
    La « taqiya » c’est la tromperie, elle est « juste » car fait avancer l’islam .
    « Sachez sourire à ces personnes (non-musulmans) alors que votre cœur les maudit.»Ibn Kathir
    « Si vous (les musulmans) êtes sous leur autorité (celle des infidèles ou non-musulmans), si vous craignez pour vous-mêmes, comportez-vous loyalement, avec votre parole, à leur égard, alors que vous entretenez intérieurement de l’animosité à leur égard ».Al-Tabari
    « Il est permis de mentir si le but à atteindre est louable »Abu Hamid Ghazali
    « Sé pas moi msieur, je suis innocent , Je veux rentrer chez moi ! » Djihadiste, mais pas fou, il a été pris, alors il applique ce à quoi il a été formé à l’école de la mosquée, il nie tout. La main dans le pot de confiture, il nie ! Pauvre innocent qui veut retourner à Lunel, chez lui !
    A chaque fois, il nous font le coup de l’islam, religion de paix et de tolérance.
    Les Occidentaux , dont les bases civilisationnelles, les lois, sont inspirées des 10 commandements, ont du mal à admettre qu’une telle doctrine puisse exister.
    « Si on n’a pas ça en tête, on leur donnerait le bon Dieu sans confession » Olivier Falorni
    Les propos de ce jeune garde , volontaire patriote, sont emplis de sagesse.
    Que la justice passe.

  6. Posté par Loulou le

    Qu’ils pendent ce déchet terroriste menteur comme un arracheur de dents. Il n’a absolument rien d’un Français de toute manière. Chez lui, c’est au Maghreb.

  7. Posté par Grand Cru le

    Gardez cet hypocrite et faites en ce que bon vous semble . Expulsion de sa famille de FRANCE .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.