« Une invasion est en cours ». La Ligue du Nord joue mots pour maux

post_thumb_default

 

Ligue du Nord
18/01/2018 – 09h00 Rome (Breizh-info.com) – En Italie, les prochaines élections législatives et régionales auront lieu le 4 mars prochain. La campagne qui les précède donne lieu à quelques polémiques. La dernière en date a eu lieu dimanche 14 janvier. Un candidat de la Ligue du Nord a évoqué la défense de la « race blanche », […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Sitting bull le

    Enfin on se réveille en Italie pays qui nous a amené notre civilisation et notre culture , 2000ans d histoire sont en effet menacé par les mahométans qui veulent nous voir disparaître , nos ancêtres ont construit notre continent par des guerres et batailles et a mains nues , 2 guerres mondiales comme si l Europe n avait pas assez souffert , les guerres napoléoniennes , les guerres du moyen âges , la guerre des gaules et bien d autres , nos ancêtres avait rejeté les arabes a la mer 13 fois et ils reviennent encore par la trahison de nos dirigeants abrutis qui ouvrent les portes alors que on les avait renvoyé chez eux , toutes les guerres du passé avec les arabes n auront servi a rien , des millions de morts pour rien , l Italie avait vaincu Hannibal et Carthage

  2. Posté par Vautrin le

    « Nous devons décider si notre ethnie, si notre race blanche, si notre société doit continuer à exister ou si elle doit être supprimée » Oui, c’est là le fond du problème. Ne pas le dire, c’est mentir.
    « Nous sommes attaqués. Notre culture, notre société, nos traditions et notre mode de vie sont menacés. Une invasion est en cours, la couleur de la peau importe peu mais le risque est réel : des siècles d’histoire risquent de disparaître face à une islamisation encore sous-évaluée »
    Là encore, rien que la réalité. Les Tontons Macroutes font tout ce qu’ils peuvent pour la cacher, ils hurlent au « complot », aux « fausses nouvelles », ils actionnent les chiens de garde de la bien-pensance, mais les faits sont têtus.
    Alors je ne vois pas pourquoi les Berlusconiens seraient effrayés par une réalité qu’ils connaissent pourtant. Ils ont eu des mots, comme a peur des mots, chez nous, la droite molle. Quand les mots perdent leur sens, les hommes perdent leur liberté (proverbe Chinois, naturellement !)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.