Sondage : plus de 70% des Belges estiment que «l’islam est une religion intolérante et n’est pas compatible avec la démocratie»

Christian Hofer: On a purgé quelque peu de cet article la propagande de gauche, niant le problème que l'islam provoque en Europe, le seul but des journalistes étant de culpabiliser et de ridiculiser les Belges qui ne veulent pas de ce dogme.

Ces journalistes sont incapables d'avoir une grille de lecture différente de celle de la bien-pensance, malgré les attaques et les tentatives d'attentats que l'Europe entière a subies. Pendant ce temps, les Belges sont stigmatisés sur la base de leur seule opinion. Visiblement, la compréhension et les excuses ne peuvent s'utiliser qu'à sens unique.

Quant aux 5,8% de musulmans en Belgique que ces médias belges agitent pour ridiculiser leurs propres compatriotes, ils seraient bien empruntés de nous expliquer pourquoi une portion si ténue de la population commet déjà des attentats et quel serait le sort des Belges avec une présence plus massive.

***********

Une société de plus en plus divisée. Les rapports entre musulmans et non-musulmans sont tendus, à fleur de peau, alimentés par les clichés et les non-dits. L’étude Noir, Jaune, Blues dresse un constat amer de notre rapport à l’altérité. A l'initiative de Survey and Action, de la Fondation Ceci n'est pas une crise, de la RTBF et du journal Le Soir, ce sondage a interrogé 4734 personnes sur leur perception de l'islam et des personnes issues de l'immigration.

(...)

Sept Belges sur dix pensent que les immigrés veulent imposer leur façon de vivre. Il y a, surtout chez les personnes âgées et dans les milieux populaires, un véritable sentiment d’envahissement, comme si la Belgique était en proie à une conquête musulmane.

(...)

Selon des chiffres de 2010, les Belges estiment qu’il y a 30% de musulmans dans le pays… alors qu’en réalité, ce chiffre ne s’élève qu’à 5,8%. Les généralisations à outrance vont bon train, alimentées par le spectre du terrorisme.

Capture_d_e_cran_2018_01_17_a_11_44_12

 

Capture_d_e_cran_2018_01_17_a_12_10_18_1

 

Source Via Fdesouche.com

5 commentaires

  1. Posté par conrad.hausmann le

    Il semble que les peuples prennent conscience du danger planétaire d’un certain Islam (Avant un peu probable aggiornamento.) alors il faut commencer à virer nos politiques qui eux restent aveugles à la conquète de cette religion

  2. Posté par bdr le

    Historiquement c’est les juifs qui se font systématiquement éjecter en masse de l’Europe, peut être cette fois ci, ils passeront la main aux muzz. En tout cas ces derniers n’ont pas prévu de s’integrer, donc…

  3. Posté par Chouette le

    Si les Belges estiment qu’il y a 30% de musulmans dans le pays, alors qu’ils ne sont « que » 5,8%, ça prouve bien qu’il n’y a pas d’intégration; comme partout en Europe d’ailleurs.
    À chacun d’en déduire les conséquences à plus ou moins long terme!

  4. Posté par Bussy le

    Encore un sondage manipulé, car en excluant du sondage les musulmans eux-mêmes, ce pourcentage doit monter à 95 %, les 5 % restant étant composés des islamo-collabos et de ceux qui ont eu peur de dire ce qu’ils pensent au fonds d’eux-mêmes !

  5. Posté par Antoine le

    Petit rappel:
    Incompatibilité de l’islam, de la charia et lois européennes.
    Arrêté du 31 juillet 2001 de la Cour Européenne des droits de l’Homme:
    « L’islam est incompatible avec les lois européennes ».
    L’islam n’est PAS une religion c’est une idéologie.
    En Suisse nous avons à peu près le même pourcentage et leurs revendications sont pareilles qu’en Belgique.
    Les Suisses/ses interrogées surestiment la proportion de la communauté islamique !
    Cantine avec repas hallal, lieux de prière, burkini dans les piscines … etc par contre le peuple souverain a voté CONTRE la construction des minarets !
    https://hudoc.echr.coe.int/eng#{%22itemid%22:[%22001-64174%22]}

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.