Trump déclare que Soros est « une menace pour la sécurité nationale »

Donald Trump a l'intention de traiter le milliardaire George Soros comme une «menace pour la sécurité nationale" aux Etats-Unis lorsqu'il prendra ses fonctions ce mois-ci. 

Selon le Kremlin, le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a demandé à l'équipe de transition de Donald Trump de fournir "tous les dossiers relatifs" à Soros - citant l'autorité légale de l'Ordre Exécutif du 6 mars 2014 signé par le président Obama, intitulé "Le blocage de la propriété de certaines personnes ayant contribué à la situation en Ukraine" :

«Moi, BARACK OBAMA, Président des États-Unis d'Amérique, considère que les actions et les politiques des personnes qui minent les processus et les institutions démocratiques en Ukraine; menacent sa paix, sa sécurité, sa stabilité, sa souveraineté et son intégrité territoriale; et contribuent à l'appropriation illicite de ses actifs, constituent une menace inhabituelle et extraordinaire pour la sécurité nationale et la politique étrangère des États-Unis, et je déclare l'état d'urgence nationale pour faire face à cette menace. "

Le site Whatdoesitmean.com relève:

Dans les documents joints à cette demande de soutien diplomatique, ce rapport poursuit: L'équipe de transition Trump affirme que 25 jours après la signature de ce décret par le président Obama, le 31 mars 2014, les câbles diplomatiques américains montrent que Soros a effectivement travaillé à "saper le processus et les institutions en Ukraine » (...).

Le rapport explique que le plan de fédéralisation (similaire aux États-Unis) pour l'Ukraine, soutenu par le président Poutine, la chancelière Merkel et le président Obama, aurait créé une transition pacifique du pouvoir dans ce pays. Mais l'intervention illégale de Soros a, au contraire, conduit à des conflits de masse et à l'effusion de sang qui a coûté la vie d'environ 9'600 hommes, femmes et enfants.

(...)

Source Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à 

13 commentaires

  1. Posté par Betty Ozarnot le

    Je pense que tout ce qui a été écrit plus haut et valable. Je pense que TRUMP peut changer les chose mais pour cela il faut qu’il reste en vie. Normal qu’il se fait de plus en plus d’ennemis. Il est en train de donner un coup de pied dans la fourmilière.

  2. Posté par claudia Bosco le

    Soros est l’ ennemi no.1 des nations européennes qu’il veut inonder avec les vagues migratoires islamiques pour anéantir leurs populations. Ce personnage finance les passeurs avec la bénédiction des technocrates de l’UE . Il est grand temps que Trump s’occupe de lui.

  3. Posté par Bilou le

    Trump se trompe : il s’agit plutôt de sécurité internationale.

  4. Posté par Daniel le

    Si c’était vrai l’Amerique aurait déjà son future président assassiné. D’ailleurs je crains sérieusement pour sa vie. On ne touche pas à ce genre de personne… Ne rêvez pas, malheureusement!

  5. Posté par observateur le

    J’espère que Trump va anesthésier pour de bon ce facho qui relève de la psychiatrie.Il faut être un monstre, un nazi, un malade pour financer l’invasion de l’Europe par des populations Africano-Arabo-musulmanes et autres pour détruire l’unité, la cohésion sociale, le mode de vie, la sécurité, l’identité des peuples Européens pour les rendre minoritaires chez eux et accélerer le grand remplacement en cours.

  6. Posté par aldo le

    Là Trump tient le bon bout des conspirations mondialistes avec l’équipe Clinton-Obama, la CIA, la banque Goldman Sachs et tous les tricheurs qui ont investi la banque centrale européenne comme Draghi qui, auparavant comme pion de Goldman Sachs, a miné le système en couvrant les déficits des différents pays qui n’avaient pas les critères pour rejoindre l’€uro. Tout ceci par pur appât du gain avec de jolies et gigantesques commissions à la clé. Et pour parfaire ces crimes et ces falsifications et échapper à toute sanction, il s’est vite fait nommer à la tête de la Banque centrale européenne ce qui devait lui fournir le droit à une immunité diplomatique. On comprend beaucoup mieux tous ces khalifes de Bruxelles qui courent chez Goldman Sachs après avoir fait les cents coups à la tête de l’Europe qui ne peuvent que chercher à sauver les meubles en instaurant une dictature socialo-islamo-fasciste des plus autoritaires, le tout au nom de l’Europe. Alors ils n’en ont rien à foutre de notre démocratie suisse, ils tiennent la Sommaruga par la barbichette, au point qu’elle n’est plus que l’exécutante de leurs sombres desseins. Et on le perçoit quotidiennement avec sa manière de ne pas traiter objectivement le problème de l’invasion migratoire.

  7. Posté par Loulou le

    Source alléchante mais peu fiable.

  8. Posté par Derek Doppler le

    Quelqu’un sait-il exactement quelle est sa nationalité et où ce croquemitaine réside ? En Suisse, aux Galapagos, sur la planète Mars?

  9. Posté par Jim Jardashian le

    Trump ne pourra pas gouverner dans une paix relative s’il ne neutralise pas des éléments tels que Soros. La meilleure solution serait qu’il trouve un moyen de mettre cette ordure de Soros derrière les barreaux, ainsi que fit Poutine avec une série d’oligarques russes qui semaient le chaos en Russie. Il y a tout un nettoyage à faire aux Etats-Unis.

  10. Posté par sophie edouard le

    Finalement ça nous montre juste que les peuples devraient avoir les couilles que leurs politiques n’ont plus pour enfin élirent les gens qui seront capables de s’opposer à la destruction de nos nations et de notre civilisation.

  11. Posté par Aude le

    Excellente idée….
    Il est évident que SS-Satan a semé la pagaille aux USA avant et après les présidentielles.
    Combien de morts ce triste sire a sur la conscience…..
    Hélas…hélas…il va sévir encore en Europe…les baillis de Bruxelles sont sous sa férule.
    Mettre son grain de folie aux présidentielles françaises et ensuite allemandes.
    Ce type est un poison pour l’humanité…
    Il faudrait l’expédier aux îles Caïmans ( qui veut dire crocodiles en espagnol) à vie ou ce qu’il lui en reste……

  12. Posté par Yves le

    Ahhhhhh, enfin, ça va bouger 😀

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.