Hervé Breuil, candidat RN, hospitalisé après une agression sur un marché à Saint-Étienne (42) par “quatre individus masqués, habillés en noir” (MàJ : victime d’un AVC suite à l’agression, il doit rester 8 jours en observation)

post_thumb_default

 

(…) Alors qu’ils tractaient sur un marché, Hervé Breuil et quatre militants du RN ont été pris à partie par un « groupe de personnes cagoulées », relate Michel Lucas, le délégué départemental du RN dans la Loire, qui n’était pas présent au moment des faits.

« Certains ont été bousculés », affirme-t-il, précisant que des militants avaient été « choqués ». « Sous le coup du stress », Hervé Breuil a été victime d’un « mini AVC », explique-t-il. Le candidat du RN dans la deuxième circonscription de la Loire a été transporté au CHU de Saint-Étienne, où il doit désormais être gardé huit jours en observation.

Trois plaintes ont été déposées pour ces faits, indique Michel Lucas, qui précise que l’un des militants a tourné des vidéos de l’agression, qui ont été transmises à la police. (…)

Le Parisien


Le candidat du Rassemblement national a été violement agressé ce jeudi 20 juin, lors d’un tractage sur le marché Albert-Thomas à Saint-Étienne (Loire), aux alentours de 11h30. Hervé Breuil se trouve ce soir, toujours à l’hôpital, selon les informations communiquées par le parti d’extrême droite.

Matthieu, un jeune militant RN présent lors de ce tractage, parle d’une “attaque coordonnée”, “on les a vu faire du repérage avant.”. Il raconte qu'”au moment de partir, vers 11H30, au niveau de la Bourse du travail, on a vu quatre individus masqués, habillés tout en noir qui viennent vers nous, qui nous poussent, qui nous menacent.” Les militants du RN sont alors cinq, “dont quatre personnes âgées” selon le jeune homme. Il assure avoir reconnu certaines personnes, qu’il identifie comme étant “proches de LFI, d’organisations communistes révolutionnaires.”

Il décrit une ambiance tendue depuis le début de la semaine lors des tractages, avec la présence de militants de gauche ou anti-fascistes présents en même temps qu’eux sur les marchés. Selon Michel Lucs, délégué départemental du RN dans la Loire, Hervé Breuil aurait fait un AVC des suites de cette agression. Selon le jeune homme présent lors des faits, les opérations de tractage du Rassemblement national sont suspendues dans la circonscription.

France Bleu / Photo Le Progrès (Denis Bret)

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.