Sami Aldeeb : Mahomet est un prophète périmé

lait-uht-dates-pouvant-etre-largement-depassees

Le lait périmé peut provoquer une intoxication mortelle

Votre serviteur n’a pas de voiture. Je ne dispose que d’une bicyclette. Le supermarché le plus proche est à cinq kilomètres de chez moi. Et comme je n’aime pas les déplacements fréquents, j’attelle à ma bicyclette un chariot pouvant transporter 40 kilos de nourriture que je conserve dans la cave.

Une fois, j’ai acheté ainsi vingt litres de lait. J’ai par la suite découvert que le lait était périmé et que j’avais encore dix litres non consommés. Je devais donc les jeter. Mais j’ai pensé que je pouvais m’en servir comme engrais. Je l’ai versé sur de petites plantes dans mon jardin. Le résultat a été catastrophique: les plantes sont toutes mortes, ce qui m’a beaucoup chagriné.

L’islam est une perpétuelle inquisition

Il y a un grand débat en Occident et dans les pays arabes et musulmans sur la question de savoir s’il est possible de réformer l’islam, ou si au contraire il doit être considéré comme périmé. Toutes les religions sont passées de l’expansion à la contraction et à la mort. Le judaïsme a pu développer ses enseignements. Le christianisme aussi. Mais ça n’a pas été sans peine. Les opposants ont été liquidés de façon atroce, et des guerres de religion ont ravagé de nombreux pays. Aujourd’hui, le judaïsme et le christianisme sont très différents du judaïsme et du christianisme du Moyen Âge.

L’Islam a connu une période d’inquisition appelée la Mihna, qui a débuté en 833 et pris fin en 848 ou 851. Elle s’est cristallisée autour de la doctrine selon laquelle le Coran serait créé, et non pas la parole éternelle de Dieu descendue du ciel sur Mahomet. Cette doctrine prônée par les Mutazilites fut adoptée par le calife Mamoun qui l’a alors imposée à tous, destituant tout juge qui n’y adhérait pas. Cette doctrine a fait un grand nombre de victimes, et elle été contestée par certains imams, comme Ahmad ibn Hanbal, qui a enduré la torture jusqu’à ce que le calife Al-Mutawakkil y mette fin et le libère.

En réalité le Monde arabo-musulman n’a jamais cessé de pratiquer l’inquisition, puisque depuis le début de l’islam jusqu’à ce jour, tout musulman qui quitte l’islam est considéré comme apostat passible de la peine de mort. Cette sanction est même prévue par le Code pénal arabe unifié adopté par le Conseil des Ministres arabes de la Justice en 1996 (sur le site de la Ligue arabe), que j’ai traduit. Et aujourd’hui, l’islam est traversé par une inquisition bien plus grave que celle du 9e siècle, en particulier depuis l’apparition de Daesh, issu du courant majoritaire sunnite, et qui ne fait qu’appliquer ce qu’enseigne l’Azhar dans ses écoles et ses facultés. Les conséquences désastreuses sont clairement visibles dans ce qui se passe en Irak, en Syrie, en Égypte, en Libye et dans d’autres pays affectés par ce fléau. Ceci prouve que les enseignements de l’islam sont périmés. Malgré ces catastrophes, les musulmans continuent de clamer que l’islam est une religion valable en tout temps et en tout lieu. Ils ne peuvent pas se débarrasser de cette ineptie, car le Coran dit:

La religion auprès de Dieu est l’Islam (3:19)

Quiconque recherche une religion autre que l’Islam, cela ne sera pas accepté de lui, et il sera, dans la vie dernière, des perdants (3:85)

Aujourd’hui, j’ai complété pour vous votre religion, j’ai accompli ma grâce envers vous, et j’ai agréé l’islam comme religion pour vous (5:3).

Une telle conception relève de l’hallucination. Dieu n’a rien à faire avec les religions, et toutes les religions sont des inventions humaines.

Mais peut-on réellement réformer l’islam?

C’est ce qu’a tenté de faire le regretté Mahmoud Muhammad Taha, qui a suggéré de laisser de côté le Coran et l’Islam de Médine, et de revenir aux seuls Coran et Islam de La Mecque. Résultat: il a été pendu en 1985 à l’instigation de l’Azhar, des Frères musulmans et de la Ligue islamique mondiale. À ce jour, ses livres restent interdits … mais ils sont disponibles en ligne sur http://www.alfikra.org. Prochainement, je publierai un ouvrage en arabe et en français intitulé: Mahmoud Muhammad Taha entre le Coran mecquois et le Coran médinois.

Il y a aussi ceux qui veulent introduire des ajustements à certains enseignements de l’islam, comme l’a fait une avocate alaouite d’origine turque et résidant en Allemagne. Elle a mis en place une mosquée mixte pour les hommes et les femmes dont la prière est présidée par une femme, aidée d’un homme. Ce qui a provoqué la colère des autorités religieuses turques et les critiques de l’Azhar. Voir cet article https://goo.gl/PqA4pM. À présent, cette dame vit sous protection policière 24 heures par jour à cause des menaces proférées par des musulmans en Allemagne.

Il est inutile de mentionner ici tous les courants réformistes dans l’Islam et qui rencontrent la même opposition de la part des autorités religieuses. Il suffit de mentionner Islam Al-Buhairi emprisonné pendant une année en Égypte, et le cheikh Muhammed Abdullah Nasr, surnommé «le cheikh Miso» enfermé dans les prisons égyptiennes.

Il y a aussi les courants athéistes, qui veulent jeter le bébé avec l’eau du bain, ne voyant aucun espoir dans la réforme de l’islam.

Il y a également la campagne provocatrice que j’ai initiée visant à élire un nouveau prophète en lieu et place de Mahomet parce qu’il n’est plus adapté à notre temps https://goo.gl/X1GQUa  (en arabe).

L’islam serait-il inébranlable?

En dépit de toutes ces cogitations intellectuelles, il y a ceux qui continuent de croire que l’islam est solide et ne sera nullement affecté par les objections de ses adversaires. Mais quelle est la validité de cette croyance?

Pour répondre à cette question, nous pouvons demander quel serait le sort d’une épidémie qui menace l’humanité.

Cette épidémie peut être éliminée, comme elle peut éliminer l’humanité.

Les deux solutions dépendent des moyens utilisés pour lutter contre cette épidémie.

La première condition est la reconnaissance du fait que nous sommes face à une épidémie dangereuse et non pas seulement à un mal de tête passager.

Devant ce qui se passe actuellement, nous pouvons dire que cette condition est remplie. L’islam aujourd’hui a mauvaise réputation en raison des comportements de ses adeptes. Allez dans un supermarché à Londres ou à Paris et criez «Allahou Akbar» et vous verrez les gens se précipiter hors du magasin en courant. Les voyages d’un pays à l’autre sont de plus en plus compliqués par des procédures restrictives, à cause de l’islam. De nombreux pays ont commencé à adopter diverses mesures hostiles envers l’islam. La dernière en date est la création en Italie du Partito anti islamizzazione ce qui signifie «Parti contre l’islamisation», lequel vise à limiter l’immigration musulmane et à déporter tout migrant reconnu coupable par la justice. Ce parti entend participer aux élections et entrer au parlement italien pour mettre en œuvre ses idées opposées aux normes islamiques qui violent les droits de l’homme (voir cet article https://goo.gl/qZJXZJ et son site https://goo.gl/5JS4AK).

C’est au fruit que l’on reconnaît l’arbre

À mon avis, le Coran, Muhammad et l’islam sont désormais périmés, à en juger par les conséquences tragiques de leurs enseignements en Syrie, en Irak, au Yémen, en Libye, en Égypte et ailleurs, y compris en Occident avec les attentats commis dans différentes villes. «C’est au fruit que l’on reconnaît l’arbre. Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits», dit le Christ. Et maintenant, sans trop tarder, c’est à la société de décider de les rejeter comme on le fait avec le lait périmé … si elle ne veut pas subir une intoxication alimentaire. À moins de trouver une solution radicale visant à changer complètement l’islam. Ce changement doit passer par l’interdiction de la distribution du Coran sous sa forme actuelle, l’imposition d’une version du Coran par ordre chronologique et l’ajout d’un avertissement au début du Coran indiquant que la partie médinoise du Coran est toxique. Une telle présentation chronologique permet de distinguer l’évolution du Coran, d’un texte plus ou moins pacifique pendant la période mecquoise à un texte violent et contraire aux droits de l’homme pendant la période médinoise. Je considère à cet effet la partie médinoise du Coran mille fois plus dangereuse que Mein Kampf de Hitler.

Voilà l’avertissement que j’ai mis au début de mon édition arabe et de mes traductions du Coran en français, en anglais et en italien (sous presse) par ordre chronologique (voir dans ce lien):

Comme les autres Livres sacrés, le Coran comporte directement, ou indirectement par le biais de la sunnah de Mahomet que les musulmans doivent suivre, des normes contraires aux droits de l’homme reconnus aujourd’hui dans les documents internationaux. Nous invitons donc les lecteurs à le lire avec un esprit critique et à le placer dans son contexte historique, à savoir le VIIe siècle. Parmi les normes qui violent les droits de l’homme, qui inspirent les lois des pays arabes et musulmans, et que les mouvements islamistes voudraient appliquer, en tout ou en partie, nous signalons à titre d’exemples:

  • L’inégalité entre les hommes et les femmes dans le mariage, le divorce, l’héritage, le témoignage, les sanctions et l’emploi, le mariage de filles impubères, et la circoncision masculine et féminine pratiquée sur des enfants.
  • L’inégalité entre musulmans et non-musulmans dans le mariage, le divorce, l’héritage, le témoignage, les sanctions et l’emploi.
  • La non-reconnaissance de la liberté religieuse, en particulier la liberté de changer de religion.
  • L’exhortation à combattre les non-musulmans, à occuper leurs pays, à imposer aux non-musulmans le paiement d’un tribut (jizya) et à tuer ceux qui ne suivent pas les religions monothéistes.
  • L’esclavage, la capture des ennemis et l’appropriation de leurs femmes.
  • Les sanctions cruelles comme la mise à mort de l’apostat (qui abandonne l’islam), la lapidation de l’adultère, l’amputation des mains du voleur, la crucifixion, la flagellation et la loi du talion (œil pour œil, dent pour dent).
  • La destruction des statues, des peintures et des instruments de musique, et l’interdiction des arts.
  • La maltraitance envers les animaux et le meurtre des chiens de compagnie.

Et comme on le dit: ça passe ou ça casse.

Dr Sami Aldeeb, Professeur des universités
Directeur du Centre de droit arabe et musulman
Traducteur du Coran en français et en anglais par ordre chronologique, et auteur de nombreux ouvrages

25 commentaires

  1. Posté par Fan.. le

    @Philippe Boehler, vous écrivez :

    « PS: J’ajoute que le parallèle fait par Pascal Gemperli entre les catholiques et les musulmans ne tient pas la route. »

    Il n’est possible de débattre sur ce thème sans être censuré, néanmoins, peut on parler aujourd’hui de catholicisme tel qu’il était présent dans les sociétés européennes avant les lumières, dès lors que depuis l’Europe s’est très largement laïcisée ?

    Disons que l’Europe a accouché d’un système laïque non sans peine et non sans sacrifices humains. L’Europe nazie était très traditionaliste en matière confessionnelle et ce ne l’a pas vraiment aisée, sauf erreur, donc permettez-moi de douter sérieusement de votre visualisation des parallèles.

    Certes que le christianisme a débouché sur la démocratie, non sans tumulte, mais y est arrivée sans conteste, mais c’est encore frais et lorsque l’on observe comment ces sociétés démocratiques se laissent envahir par de fervents adeptes de l’islam et que ces derniers promettent la destruction des modèles occidentaux sans qu’aucun sursaut ne vienne contrer une pareille menace, il y a de quoi se questionner !

    Pourront nous encore parler de christianisme ou de catholicisme en Europe d’ici 5 ou 10 ans, permettez-moi d’en douter !

    Et 5 ou 10 ans, ça passe vite !

    Autre constat, les « spécialistes » annoncent en choeur, que la population européenne sera majoritairement musulmane d’ici 20 ou 30 ans, n’oubliez surtout pas, que les musulmans n’auront aucun besoin d’être numériquement majoritaire pour anéantir les bases ayant permis à nos populations d’atteindre ce qu’elles ont construites depuis des décennies ou des siècles !!

  2. Posté par MC Foreign-Office le

    Un constat est par-contre sans contrefait, la peur des européens face à quelques islamistes qui circulent dans les contrées européennes !

    Nous l’avons vu en Espagne, à Valence sauf erreur et à Turin lors de la rediffusion du match de foot, ce sont les panique des foules dès qu’un pétard explose !

    Comme si les européens étaient transit de peur à cause d’une bande de merdeux enturbannés ?

    Bon, les polices et la justice sont bâillonnés par les lopettes de la gauche christiano-socialiste, mais de là à se prendre de telles panique, il doit y avoir d’autres causes.

    Est-ce que s’en prendre à l’islam sert à quelque chose, comme si s’en prendre à des psychopathes allait régler le phénomène de la psychopathie ?

    Et, l’islam n’est-il pas né en réaction de la présence de romains-chrétiens arrivant dans la péninsule du golfe d’Arabie ?

  3. Posté par MC Foreign-Office le

    Comme le dit Fan, et que dire des crimes des autres civilisations !

  4. Posté par Fan. le

    Et le pape Pie12 qui bénissait les canons de la wehrmacht, tout en éclipsant le génocide juif, mais sans allez jusqu’aux nazis, je parlais d’al hussseini, grand mufti de Jérusalem après avoir été le chef des waffen musulmans notamment en ex-Yougoslavie et dans les Balkans puis devenu l’allié des églises chrétiennes au Moyen-Orient, quant on soutenu al husseini, pourquoi se plaindre de ce qu’il se passe envers les chrétiens aujourd’hui ?

    Al husseini avait déjà inventé les camps d’extermination contre les arméniens à Smyrne en 1915, oui al husseini était officier dans le camps le plus meurtrier du génocide arménien, ensuite après avoir fait alliance avec hitler, il devint l’ami de plusieurs papes !

    Quand on sème le vent, on récolte la tempête !

  5. Posté par G. Vuilliomenet le

    Je prétends que les musulmans, que tous les musulmans, sont coupables des crimes commis au nom d’Allah au même titre que les Allemands l’ont été face au nazisme.

    http://andregounelle.fr/tillich/quelle-culpabilite.php

  6. Posté par LAMBERT le

    Coran de Medine Coran de la Mecque … On joue sur les origines … Mais un Coran sera toujours un Coran : la parole de Satan par son faux prophète Antichrist Mahomet.

  7. Posté par pierre frankenhauser le

    Elire un nouveau prophète en lieu et place de Mahomet ? Si par exemple Erdogan, « calife » autoproclamé du nouvel Empire ottoman et qui prend de plus en plus d’ampleur au sein du monde sunnite, était élu, je ne suis pas sûr qu’on y gagnerait au change. A chaque jour suffit sa peine…

    En ce qui concerne la défense de l’Occident contre son islamisation, je pense que nos décideurs – du moins celles et ceux qui aiment encore leur pays – devraient s’inspirer d’Israël, seul pays démocratique au milieu du cyclone islamique, et qui sait se défendre en y mettant les moyens nécessaires. On ne combat pas des terroristes et des prosélytes d’une culture expansionniste, destructrice et totalitariste avec des petites fleurs, des bougies et des « Vous n’aurez pas ma haine ».

  8. Posté par Fan. le

    Une question à M. Aldeeb :

    Quelle était la position de l’église catholique et maronite concernant al husseini, l’ami d’hitler et l’amant de yasser arrafat à qui il a transmis la direction du fatah depuis sa fuite en France en 46 et jusqu’à sa mort à Beyrouth en 1974 ?

  9. Posté par MC Foreign-Office le

    Perso, je ne suis pas très convaincu par les contradictions de M. Aldeeb, comme d’ailleurs par les positions des chrétiens des pays arabes !

    Il veut défendre les chrétiens, notamment les chrétiens d’orient avec des positions pro-terroristes islamistes !

    Quel programme !!!!

  10. Posté par Fan.. le

    Quand il n’y a plus que le silence pour cimenter ce qu’il reste autour de ce champ de mensonges !!!

  11. Posté par Fan.. le

    Mossoul, et ses 45 églises et monastères entièrement réduits en gravas, ses 200’000 chrétiens disparus, 100’000 ont pu fuir, les autres ????

    ET l’unesco déclare que le tombeau des patriarches de Hébron appartient au patrimoine « palestinien » !

    Au fait Monsieur Adeeb, je vous avait posé la question ; Quelle est l’étymologie du mot « Palestine » ?

  12. Posté par Fan.. le

    Monsieur Aldeeb, vous rappelez-vous du massacre de Damour, ville libanaise chrétienne massacrée par les milices du fatah ?

  13. Posté par Fan.. le

    Versailles annule le feu d’artifice du 13 juillet « Nous ne sommes pas en mesure de répondre aux exigences de l’Etat en matière de sécurisation »

  14. Posté par MC Foreign-Office le

    yelle ,

    Maintenant que les politiques européens ont mis en place leurs réseaux d’immigration massive, vous allez dégustez ce genre de devise : deux peuples / deux états !

    Déjà que toutes les polices européennes envoient leurs flics faire des stages en Israël pendant qu’ils gavent des types comme abbas et anciennement arafat avec des centaines de milliards et je n’exagère pas, les petits bobos « pacifistes » européens vont dégustez avec les soi-disantes « discriminations israéliennes ». Déjà que la Suisse achète ses drones en Israël et espère obtenir des systèmes de défense antimissiles alors que c’est pays ultra riche, la Suisse est nue comme vers face aux musulmans et nous verrons bientôt comment ça va se passer avec ces cocos élevés en plein air et aux frais des contribuables suisses !

    Savez que chaque immigré coûte en moyenne 5’000.– Chf par mois ?

    Encore 2 ans à ce rythme et vous les verrez rouler en mercos pendant que vous ferrez du vélo écolo !

    Autre point, les arabes israéliens sont la population la mieux éduquée de la planète, il y a 17 universités arabes en Israël. quand vos « musulmans » seront aussi bien éduqués, alors vous parlerez de discrimination. Pour le moment, ils vous pillent vos retraites et volent les sacs de vos grands-mères entre deux deals de coke !

    Autre petit détail, nous vivons en Israël avec 1,7 millions de musulmans et nous avons des frontières ouvertes avec des dizaines d’autres millions de musulmans et je peux vous dire une seule chose ; ils baissent le regards et nous respectent bien plus qu’ils vous respectent !

  15. Posté par yelle le

    merci M. Aldeeb.

    @Mc foreign office : tout va bien? Vous pensez mieux connaitre la situation que M. Aldeeb?
    Certes Israel est relativement democratique, et la Palestine est un autoritarisme religieux. Mais Israel a une politique discriminatoire, et dans son gouvernement très peu souhaitent faire ce qu’il faut pour obtenir la paix. Un pays juste ne grignote pas sans cesse illegitimement le territoire des autres (colonies) et ne restreint pas l’acces a l’eau du pays voisin par exemple.
    Les seuls politiques en vigueur actuellement en Palestine et en Israel, en plus de la haine et de la violence, sont de faire pondre aux femmes le plus d’enfants possibles en vue d’une sorte de  »guerre demographique. »

  16. Posté par TonnerreGrondant le

    Je suis entièrement d’accord , le Coran est mille fois plus dangereux que Mein Kampf de Hitler.
    car il se base sur un enseignement soit disant prétendu divin par le prétendu prophète.
    Je m’étonne qu’on ne se penche jamais sur la virulence des versets de ce livre
    ledit prophète incite à la haine , au meurtre, à la violence , à la pédophilie
    on peut donc être consterné par le silence des médias

  17. Posté par MC Foreign-Office le

    En fait vous parleriez également de faire la paix avec les musulmans au Liban et en Europe, bizarre comme position !!!

  18. Posté par MC Foreign-Office le

    Monsieur Aldeeb parle de faire la paix avec les musulmans, vaste projet !!!

    Il suffit de voir comment ils s’entre-tuent, femmes et enfants en priorité, c’est de ça que vous voulez pour Israël. Il suffit de voir le Liban et le hizbollah, les massacres couverts par la presse silencieuse !

    Et que dire des 100’000 chrétiens massacrés annuellement par des musulmans, (chiffres annoncé par le Vatican), vous voudriez sans doute que les juifs suivent la même voie de « paix » et « d’amour » !

  19. Posté par MC Foreign-Office le

    « juifs et musulmans », pourquoi Israël devrait encore se justifier en matière de démocratie ?

    Il me semble à nouveau que certains mélangent les torchons et les serviettes !!

    Israël est plus démocratique que la majorité des états européens et vous parler de « juifs et de musulmans », et que dire des centaines de milliers de chrétiens qui souhaitent devenir israéliens et qui se font interdire des émissions de radios avec des chants de Noël par « l’autorité » terroriste palestinienne ?

    Vous savez, les mêmes qui possèdent des dizaines de milliards sur des comptes dans des paradis fiscaux et qui versent des salaire 10 fois supérieurs que ceux d’un policier « palestinien » à ceux qui sont en prison pour avoir commis des attentats !

    Au fait Monsieur Aldeeb, quelle est l’origine étymologique de terme « palestine » ???

  20. Posté par Bussy le

    Le coran ne respecte pas les droits de l’homme, incite au meurtre et prône l’inégalité entre les hommes et les femmes….. alors qu’attendent pour agir :
    Les juges de la Cour européenne des droits de l’homme,
    Les juges des différents pays européens chargés de lutter contre les incitations au meurtre,
    Les féministes européennes

  21. Posté par Sami aldeeb le

    Demande:
    ———–
    Posté par Fan.. le 10 juillet 2017 à 11h12
    Quelle est la position de Sami Aldeeb vis-à-vis d’Israël ?
    .
    Réponse
    ———–
    J’ai publié de nombreux articles en arabe et en français et enregistré deux longues vidéos en arabe sur le conflit du Proche-Orient. Je suis un adepte résolu pour la création d’un seul État démocratique en Palestine/Israël (importe peu le nom que vous lui donneriez) selon le modèle suisse. Mais cela exige que les juifs et les musulmans renoncent à leurs lois religieuses et acceptent que tous les habitants de cette région soient traités sur un pied d’égalité. J’avais d’ailleurs écrit les statuts d’une association allant dans ce sens, statuts publiés en plusieurs langues. Je vous renvoie à ce petit article en français intitulé: Du régime de dhimma à un seul État démocratique en Palestine Israël, paru déjà en mai 2003 https://goo.gl/JyUGsj
    Quelle est la chance de faisabilité de ce projet?
    Réponse: nulle.
    Raison: ni les juifs ni les musulmans ne voudraient abandonner leurs normes discriminatoires. Mais peut-être à force de se taper dessus, ils pourraient revenir à la raison et comprendre, comme l’ont fait les Suisses, que le principe d’égalité et l’écartement des normes religieuses est la seule voie pour la paix.
    Entre-temps, la seule perspective que je vois est la paix des cimetières.

  22. Posté par Fan.. le

    Quelle est la position de Sami Aldeeb vis-à-vis d’Israël ?

  23. Posté par Nicolas le

    Merci M. ALDEEB pour ces paroles d’Evangile accessibles à tous, que tous les internautes sont invités à diffuser largement dans leur entourage.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.