Accablant ! Cash Investigation : Prêtres pédophiles

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Pape-10

pedophilie-1

   
Michel Garroté  --  A propos des affaires d'évêques ayant couvert des prêtres pédophiles, affaires révélées par  Mediapart et Cash Investigation, je ne partage pas la thèse du complot contre l’Eglise catholique. Je ne partage pas la thèse du complot, parce que je trouve un peu léger, de vouloir régler ainsi, la question. "Pédophilie dans l’Eglise : le poids du silence", tel est le titre de l'excellent documentaire d'investigation de Martin Boudot, repris dans l'émission 'Cash Investigation', en partenariat avec 'Mediapart' - émission accablante pour l'Eglise catholique et pour son pape - émission qui a été diffusée, mardi 21 mars 2017, à 20h55, sur France 2 ; et je précise que j'ai pris la peine de la regarder en entier.
-
L'énorme mensonge du pape actuel :
-
"Cela n'est jamais arrivé dans mon diocèse", dit le pape François à la page 64 de son livre d'entretien "Sur la terre comme au ciel" (Robert Laffont), à propos des prêtres pédophiles. Dans son pays natal, l’Argentine, le pape est très critiqué pour sa gestion du cas d’un prêtre condamné pour pédophilie. En 2010, archevêque de Buenos Aires, l'actuel pape a tenté de faire innocenter un homme d'Eglise. C'est l'affaire du père Julio Grassi, le plus grand scandale de pédophilie dans l'Eglise en Argentine. Si ce cas est si sensible dans le pays, c'est que l'institution a tout fait pour le disculper avec une contre-enquête de 2'600 pages : un document juridique confidentiel, interne à l'Eglise argentine. Ce travail a été commandé par la conférence épiscopale d'Argentine, et plus particulièrement par son président d'alors, le cardinal Bergoglio, aujourd'hui souverain pontife.
-
Il me semble qu'une contre-enquête de 2'600 pages, montre, tout de même, que l'affaire a, au moins, été prise au sérieux, par le Cardinal Bergoglio de l'époque, devenu par la suite Pape François (prise au sérieux mais niée). "Cash Investigation" a cherché  --  pendant huit mois  --  à interviewer le pape. Des dizaines de demandes refusées. Pour ce qui me concerne, ce refus est une terrible erreur, car il va évidemment renforcer la thèse, selon laquelle, le pape, lorsqu'il était archevêque puis cardinal en Argentine, a effectivement couvert le prêtre pédophile en question.
-
Lorsque Cash Investigation interpelle le pape François, lors d'une audition publique, celui-ci réagit comme un parrain ne supportant pas que l'on s'intéresse à ses affaires de familles. Il nie l'affaire du père Julio Grassi. Et avec Cash Investigation, nous savons maintenant que le pape souriant et tolérant est aussi un pape autoritaire et furieux lorsqu'on lui balance une terrible vérité à la figure.
-
25 évêques ont couvert des prêtres auteurs d’abus sexuels :
-
Sur Riposte catholique, Maximilien Bernard écrit notamment (lien en bas de page) : Alors que Mediapart révèle que 25 évêques auraient couvert pendant plusieurs années 32 prêtres auteurs d’abus sexuels, la Conférence des évêques de France estime que ce travail cherche plus à “accuser qu’à expliquer”. Cependant, la Conférence des évêques de France n’a pas accepté de répondre aux questions des enquêteurs de Mediapart, qui révèlent que vingt-cinq évêques auraient couvert pendant des années des prêtres pédophiles, délaissant ainsi 339 victimes présumées… Selon les représentants de l’Eglise en France, ce sont les “méthodes utilisées pour les interviews” qui sont en cause. “Il apparaît que la déontologie journalistique ne soit pas respectée et que cette émission soit plus préoccupée d’accuser que d’expliquer”.
-
Maximilien Bernard : L’émission Cash Investigation est visée. Elle révèle dans une enquête diffusée mardi sur France 2 que depuis 1990, l’Eglise aurait déplacé plus de 90 prêtres impliqués dans des affaires de pédophilie. Le porte-parole des évêques confirme donc qu’aucun commentaire ne sera fait autour de ces affaires. Le site d’information affirme avoir établi ces accusations en se basant sur des centaines de documents, archives de presse, lettres manuscrites, rapports judiciaires et témoignages. La Conférence des Evêques de France (CEF) ne participera pas à l’émission d’Elise Lucet, Cash Investigation. La Conférence des Evêques de France a indiqué avoir refusé d’envoyer « un représentant officiel de l’Eglise » au débat qui suivra la diffusion du reportage.
-
Maximilien Bernard : La CEF motive sa décision par « les méthodes utilisées pour les interviews ainsi que par divers renseignements obtenus sur cette émission ». Vincent Neymon, porte-parole adjoint de la Conférence des Evêques de France, a indiqué que les évêques n’avaient rien à cacher, ni ne voulaient défendre l’institution, mais souhaitaient que la « vérité soit faite clairement pour que tout le monde puisse comprendre ce qui s’est passé, et ce qui se passe maintenant et demain ». Vincent Neymon ajoute également que les évêques ont accueilli la journaliste à Lourdes en novembre dernier pour mener une interview avec Mgr Luc Crépy, évêque du Puy-en-Velay et responsable de la Cellule permanente de lutte contre la pédophilie. « Nous avons bien vu, et ce n’est qu’un exemple, que la méthode de Mme Lucet est une méthode de déstabilisation permanente, pour qu’ensuite le trouble de Mgr Crépy soit interprété comme un aveu de faiblesse ou une faille. Ce n’est pas déontologique ». La CEF qui accuse les médias, c’est à la limite du populisme… C’est donc bien fini le dialogue ?, conclut Maximilien Bernard sur Riposte catholique (lien en bas de page).
-
Un étrange attachement aux lois morales :
-
Pour revenir à ma remarque écrite plus haut, pas de complot contre l'Eglise, selon moi. En revanche, je note que des journalistes - généralement libertaires à l’excès et pas du tout préoccupés par la pédocriminalité - ont soudain manifesté, dans cette affaire, un étrange et indéfectible attachement aux lois morales en matière de sexualité (ma remarque ne vise pas les journalistes de Cash Investigation qui ont simplement fait leur travail).
-
Mais pour les journalistes généralement libertaires, l’on voudra bien me pardonner de ne porter aucun crédit à cette bigoterie médiatique aussi surprenante qu’inattendue. Car rien qu’aux USA, il y a quelque 39 millions d’enfants victimes d’abus sexuels. Quarante à soixante pour cent de ces enfants ont été violés par des membres de leur famille, y compris les pères, les beaux-pères et les petits amis de la mère vivant au domicile.
-
Et ne parlons pas de tous les autres laïcs (politiciens et cinéastes par exemple...), qui se partagent le solde de ce raz de marée pédocriminel, y compris dans des bordels de luxe qui prostituent des enfants et que la loi, curieusement, ne parvient pas à clore (sans doute y a-t-il des juges parmi les pédocriminels...).
-
Larmes médiatiques guère convaincantes :
-
J’aimerais ajouter que depuis que l'on parle de prêtres pédophiles, la caste des journaleux a consacré et consacre encore plus d’émotion à vilipender les prêtres pédocriminels qu’à témoigner sa compassion envers les victimes de cette pédocriminalité ecclésiastique. C’est peu dire que les larmes médiatiques ne furent, demeurent et resteront guère convaincantes. Ces larmes furent d’autant moins convaincantes (lorsqu'elles ont commencé) qu’elles visaient essentiellement (il y a quelques années) à exiger le mariage des prêtres et à exiger la démission de Benoît XVI.
-
Crime, déni, hypocrisie et mensonge :
-
Maintenant, toujours pour ce qui me concerne, la pédocriminalité ecclésiastique reste la chose la plus abominable que j’aie vécue au sein de l’Eglise catholique : crime, déni, hypocrisie et mensonge. L'Eglise va devoir continuer à recenser le nombre réel et effectif de victimes, sachant que les chiffres avancés par les médias valent ce que valent les chiffres médiatiques et médiatisés. Mais quand bien même le nombre réel et effectif de victimes serait-il inférieur à celui véhiculé par la rumeur et la fureur médiatique, ce nombre restera toujours trop élevé. Car un seul cas de pédocriminalité ecclésiastique est un cas de trop.
-
Michel Garroté pour https://lesobservateurs.ch/
-
http://www.riposte-catholique.fr/en-une/25-eveques-auraient-couvert-des-pretres-auteurs-dabus-sexuels
-

28 commentaires

  1. Posté par Anne le

    Et bien ! moi je te dis: tu es Pierre et sur cette pierre tu bâtiras mon Eglise et les portes de l’Hadès ne prévaudront pas contre elle. Mattieu 16:18

  2. Posté par LAMBERT le

    Visitez le site Stan MAILLAUD RRR …
    La pédophilie au sein de l’église catholique est l’arbre qui cache la forêt.

  3. Posté par Corto le

    Aldo, nous parlons de milliers d’enfants violés par une organisation criminelle, pas d’un cas ou d’une affaire, en plus qui n’a rien à faire avec ce qui est devenu une institution de viols d’enfants !

  4. Posté par aldo le

    @Corto le 6 avril 2017 à 02h23, Remarquez au passage que je comprends totalement votre désappointement. Mais si vous voulez une explication vous pouvez la trouver facilement en vous penchant sur l’immunité relative dont a bénéficié Madoff. Certes à ma connaissance dans un tout autre domaine. Mais les mêmes mécanismes sont en action. Lorsque le scandale Madoff a éclaté la communauté juive de New-York voulait le « bannir » définitivement j’ai trouvé plusieurs document qui en témoignaient. Puis le réalisme s’est imposé: une affaire d’argent tout simplement. Les communautés lui avaient confié des fonds, et les beaux restes de ses escroqueries démontraient déjà qu’il était encore le maître du jeu même en prison. Avec les cathos c’est exactement le même souci: ne pas perdre trop d’argent.

  5. Posté par Corto le

    hmj, expliquez comment faire lorsque les relations sexuelles sont officiellement bannies ?

    Expliquez également pourquoi jamais un membre de l’église catholique n’est excommuniez ni même blâmé lorsqu’il est impliqué sur des viols sur mineurs alors qu’il sont sévèrement exclus de la même église si ils ont des relations sexuelles que nous pourrions qualifier de normale avec une femme ?

    Expliquez pourquoi les mêmes prêtres sont simplement déplacés lorsque les scandales ne sont plus imposables.

    Regardez le cas irlandais, c’est surréaliste de monstruosité !

    Depuis quelques décennies seulement, les prêtres sont exportés vers le tiers-monde, dans des paradis pour pédophiles, expliquez également ce phénomène !

    Il ne me semble pas que l’éducation nationale française protège ses fonctionnaires avec autant d’acharnement, bien au contraire, il semblerait plutôt que les cas de pédophilie mis à la lumière dans le cadre scolaire laïc sont très médiatisés, comme un arbre qui cache la forêt !

    Je le répète : En Australie 7% des prêtres catholiques ont été inculpés pour viols sur mineurs, aux USA c’est 4% et en France c’est 0,4% !!!!!

  6. Posté par aldo le

    @Corto le 5 avril 2017 à 12h29, relisez-moi, et vous constaterez votre raccourcis plus que sidérant. La mauvaise foi suinte de votre commentaire à l’arraché, qui n’a pas voulu admettre mon analyse, qui ne disculpe aucunement les cathos. Preuve qu’entre Corto et l’initiative de cet article au demeurant totalement fondée, il y a un lien très fort, trop fort.

    A l’évidence et sans partis pris, mes arguments font mouche. S’attaquer aux bastions de la pédophilie, ce n’est pas la mème chose que de s’attaquer aux seuls cathos quand bien même ils portent une responsabilité.

  7. Posté par hmj1937 le

    Une relation, haut fonctionnaire au ministère de l’intérieur m’expliquait, certe il y a de la pédophilie dans l’église mais c’est peu de chose par rapport à ce qui se passe dans l’éducation nationale mais on en parle peu ou pas de peur d’effrayer les parents, mais il y a bien pire c’est la magistrature et là on est coincé : impossible d’arréter un magistrat pour pédophilie le système s’écroulerait.

  8. Posté par Corto le

    Selon Aldo, la pédocratie catholique a encore de très beaux jours !

    La honte !!

  9. Posté par aldo le

    Ce qui apparaît clairement c’est que les prétentions permanentes à la protection des homos sous prétexte d’homophobie relèvent d’un acte qui vise essentiellement à couvrir des actes pédophiles en voulant faire croire aux victimes qu’il s’agit d’une normalité pour éviter des dénonciations et maintenir les victimes dans le carcan d’une culpabilité à vie. Ce n’est pas la peine de mort, mais c’est encore pire.

  10. Posté par aldo le

    Accuser à tout bout de champ, l’église catholique c’est faire le jeu de Tamedia-Pravda qui nous inonde de ses scuds anti-catho et anti-chrétiens. Mais s’il est un aspect qui mérite largement plus le détour, il a trait à ces musulmans et ces juifs qui ont introduit la circoncision pour jouer à touche pipi avec des petits innocents violés qui n’en demandaient pas tant. http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/En-voulant-circoncire-un-enfant-un-chirurgien-lui-sectionne-le-gland/story/28026640 Déjà la fourberie qui consiste en une pommade anesthésiante, pas totalement efficace vu le résultat. Ensuite l’absence de lien qui empêchent de bouger, tout cela pour faire croire que l’enfant est partie prenante et faire une jolie photo qui ferait bien dans la collection d’un pédophile. Et ces violations systématiques de la protection des animaux avec le halal-casher c’est vraiment se foutre de nos lois, exactement comme le comportement de la Sommaruga… avec Juncker et l’Europe. L’Europe des circoncis ?

    Cet acte est complètement anachronique et ridicule au regard des risques encourus. On peut s’interroger si des Strauss-Kahn existent à cause de ces tripatouillages qui doivent agir sur le cerveau et exacerber des obsessions de nature pas trop claires vu le manque de références à ces âges de l’innocence violée dans ces cas. C’est du même niveau que le halal ou le casher. Ces deux ennemis d’apparence, qui partagent trop d’intérêts communs feraient bien de rompre définitivement avec ces coutumes de sauvages. Si ça continue, bientôt nos tribunaux tout aussi inféodés que nos médias vont légitimer les sacrifices humains de petits enfants, sous prétexte qu’Abraham l’avait fait !

    L’histoire biblique, n’est pas là pour nous imposer un livre d’injonctions criminelles tout comme le coran, mais seulement parce qu’elle nous apporte des élément propres à révéler la nature sauvage originelle de notre cerveau reptilien et de pouvoir ainsi clarifier partiellement l’origine de la résurgence de comportement criminels et sauvages.

  11. Posté par Corto le

    Ajoutez-y le silence sur les dizaines de milliards liés aux filière musulmanes de trafiques de drogues et vous aurez un tableau de cette Europe en lambeaux !

    Lorsque les filières vaticanes et leurs licio géli, Marcinkus, calvi et jean-paul avaient récupérés les fruits provoqués par le blocage du port de Gdansk par les troupes catholique d’un lech valésa tout neuf, c’était là que les « loups gris » prirent la main sur les trafiques appartenant actuellement aux réseaux islamistes !

    Tout avait mis sur pied à Genève et à Lausanne !!

    Comme les conférences sur le nucléaire iranien !!!

  12. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    Tres bien vu Mr Datura , a croire que comme beaucoup de francais et de suisses desirant rester dans l ignorance la plus crasse , les politiques qui devraient etre concernes par ce sujet , regardaient une tele-realite pendant la diffusion de ce remarquable reportage sur une des travaers les plus criminels d une des sectes officielles !

  13. Posté par Corto le

    Suisse encore et encore, comme si la Suisse encourageait les violeurs laïques pour mieux cacher les milliers de viols de l’église catholique restés impunis

    Selina avait 8 ans lorsqu’elle a été violée !!!
    Son violeur dédommagé à hauteur de 100’000 fr.?

    http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/10300055

  14. Posté par Corto le

    La Suisse est connu pour être un paradis pour pédophiles, pourtant c’est un petit pays, mais malgré cela, les suisses remportent le record mondial de prisonniers dans des pays comme la Thaïlande, les Philippines et d’autres !

    C’est une honte, et on pouvais lire, pas plus tard qu’hier :

    « Pédophilie: l’ex-cadre de Xamax acquitté
    Les doutes subsistent quant aux intentions de l’ancien coach, soupçonné d’abus sexuels. L’affaire a été classée. »

    Comme quoi même dans le foot, deuxième religion après l’église catholique, les juges appliquent l’impunité aux pédophiles.

    Comme cet avocat genevois qui avait violé 3 garçons de 13 à 14 ans pendant des mois et qui n’a été condamné qu’à une peine de 80 jours/amende avec sursis, il avait été accusé exactement pour les mêmes faits à Zurich sans jugement, jean-pierre garbade vit aujourd’hui aux Philippines entourés de gamins !

    Un autre cas à Nyon en 2016, un ressortissant portugais avait violé avec pénétration une enfant de 2 ans et demi pendant presque une année, il est ressorti du tribunal avec une peine avec sursis !

    C’est bien que vous parliez de mauvaise foi, parfait, exactement le même discours que celui des curés catholiques.

    Il parait qu’une émission de « Temps présent » passée cette semaine sur les ondes, dresse le portrait des prêtres catholiques dans les orphelinats helvétiques, personne n’a jamais été inquiétés et personne ne le sera jamais dès lors qu’ils s’agit de l’église catholique !

    En Irlande, la police vient (il y a moins d’un an) de révéler une fosse commune dans le jardin d’un orphelinat catholique, il y avait les ossements de plus de 800 enfants violés et assassinés jusque que dans les années 1980 !

    Aux USA, le vatican a versé plus 15 milliards aux victimes de ses prêtres, 14’000 cas de viols dénoncés à la justice américaine entre 1998 et 2010 et des milliards pour qu’ils retirent leurs plaintes (arrangements à «  » »l’amiable) !

  15. Posté par Peyhem Veys le

    @ Corto: ah oui !Vous devriez faire un concours de mauvaise foi avec M. Garroté, ça nous ferait de belles empoignades.

  16. Posté par Peyhem Veys le

    @ Corto: votre mauvaise foi et votre parti pris sont ahurissants. Vous êtes malhonnêtes lorsque vous dites:  » des milliers de pédophiles au Vatican » et vous le savez. Et cessez de nous donner Israël en exemple. Ici aussi, des pédophiles encourent des peines et personne ne songe à pérorer sur cette gloire bien tristounette. Vous tentez désespérément de nous faire croire que tous sont attrapés et tous sont condamnés. C’est vraiment nous prendre pour des billes. Allez donc fouiller dans les milieux ultra-orthodoxes et vous en trouverez certainement qui continuent leurs activités nauséabondes. Votre haine des catholiques vous fait dire n’importe quoi et vous décrédibilise. En fait, vous pourriez très bien travailler dans notre Pravda nationale. Votre profil vous rend candidat idéal. Mais, je suis las de vos basses insultes et de vos rancœurs malodorantes. Continuez donc à baver de rage comme vous le faites. Les chiens aboient et la caravane passe. Non, mais franchement, beurk !

  17. Posté par Corto le

    Oui Peyhem Veys, et comme des milliers de membres de la secte vaticane jamais inquiétés sur les terres catholiques !!

    En Israël, non-seulement ils sont arrêtés mais ils vont se prendre de très lourdes peines, pas comme en France où le conjoint d’une ministre est acquitté pour des faits comparables ayant permis de condamné l’ex-président Katsav de l’état d’Israël à 7 ans de prisons et qui vient de passer 5 ans derrière les barreaux.

    Oui en Israël, personne n’est épargné par la justice, ce n’est pas comme dans l’espace ouvert à la pédocratie instituée européenne dans laquelle l’impunité règne en vainqueur !

    Sans parler du fait que la principale plaignante dans l’affaire « Katsav » est très loin d’être convaincante dans ses allégations, car la contrainte n’était pas physique mais psychologique et quelle n’a jamais refusé certains privilèges qu’elle a déclaré après, être contre nature !

    Oui, pratiquement toutes les sociétés son touchées par ces fléaux (viols et pédophilies), mais qu’en Israël, la justice n’épargne personnes, quel que soit son rang ou sa position sociale et pas comme en Suisse ou dans la quais totalités des pays européens à forte populations catholiques dans lesquelles 99% des membres de l’église catholique opère en toute impunité !

    Ne pas confondre !

  18. Posté par Corto le

    Même poutine n’est pas aussi chatouilleux avec la contradiction, en fait, il y en a qui devrait se comparer avec merdogan !!

  19. Posté par Corto le

    Oui, Peyhem Veys,

    L’oubli des 99,9% des victimes de la pédocratie vaticane !!

  20. Posté par Peyhem Veys le

    @ votre commentaire est une insulte à tous les catholiques et je vous en remercie. Cependant, il y a dans votre post un oubli, immense, qui se passe lui de commentaire et qui est extrêmement révélateur !

  21. Posté par Corto le

    @ Yollande,

    A cette différence près que le catholicisme est une fabrique à pédophiles, nul besoin de l’être avant d’y entrer !!

    L’islam également est une usine à pédophile, avec cette différence que nul besoin d’être du clergé, en terre d’islam il suffit d’avoir une certaine notoriété et rien n’arrive !

  22. Posté par Yolande C.H. le

    Les personnes à tendance pédophile vont se faire recruter dans les milieux où on est en contact avec des mineurs: écoles, centres sportifs et foyers pour jeunes; l’habit religieux est également un excellent déguisement, et la religion catholique plus encore, puisque la prêtrise excluant le mariage.elle est une porte ouverte à ceux qui ont d’autres besoins.

  23. Posté par Corto le

    En Australie, 7% des prêtres ou membres de l’église catholique sont impliqués dans des affaires de pédophilie, aux USA, c’est 4% et en France 0,4% !

    En Suisse c’est moins de 0,2%,

    Cherchez l’erreur !!!

  24. Posté par Corto le

    @Tullia, attention, les allégations ayant visé des membres de la communauté juives dans des affaires de pédophilie sont en partie mensongères et diffusées par les pions du vatican.

    D’autre part, si un responsable de la communauté juive est impliqué dans une affaire pédophile, il a intérêt d’aller se planquer dans une prison !

    De plus, en Israël, quiconque inculpé de pédophilie ne sort pas de prison après quelques années, les peines pour viole en Israël sont rarement inférieur à 15 ans ou 20 ans et généralement les auteurs de crimes de pédophilies ne ressortent pas vivants, pas comme en Suisse ou en France ou des cas ne prennent même pas de peines fermes !

    A Nyon (Suisse) un portugais reconnu coupable de viols multiples sur une fillette de 3 ans a été jugé avec une peine avec sursis !!!!

    Pour ceux qui n’ont pas vu Cash Investigation :

    https://www.youtube.com/watch?v=0-YvIB63nHU

  25. Posté par Corto le

    Les européens sont un peu mal !

    D’un coté les catholiques qui violent leurs enfants en totale impunité et de l’autre coté, les islamistes qui violent tout, qui tuent et qui visent le pouvoir !!

  26. Posté par TulliaCiceronis le

    On le sait, mais il est parfois nécessaire de le rappeler : la pédophilie est unverselle, aucune classe sociale, aucune communauté, n’est épargnée par ce fléau (les communautés juives orthodoxes pas plus que les chrétiennes, si j’en crois les journaux anglophones de renom, pour ne rien dire encore des communautés musulmanes) Et ce que nous pouvons en dénoncer n’est que la partie émergée de l’iceberg. Les pédophiles, d’ici et d’ailleurs, doivent être traqués sans merci. Tous.

  27. Posté par Duc Datura le

    le silence des médias sur la pédophilie chez nos politiques est assourdissant!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.