Erdogan veut coloniser – puis annexer – l’Allemagne et les Pays-Bas

Michel Garroté
Politologue, blogueur
Turquie-Erdogan-4

Turquie-Erdogan-2  Erdogan représente une véritable menace pour le monde, notamment l'Europe et le Moyen Orient. De l'Asie mineure à l'Asie centrale en passant par l'Europe, le Proche et le Moyen Orient, le fou d'Ankara rêve d'expansion. Calife mégalomane, Erdogan-le-sanguinaire ment comme il respire lorsqu'il s'adresse à l'Occident y compris lorsqu'il taxe certains gourvernements européens (allemand et néerlandais) de "nazis", lui, Erdogan, le nazislamiste. Du reste, au plan interne, il ne cesse de révéler ses véritables projets impérialistes.

-
Que l'on se souvienne : Erdogan ne reconnaît toujours pas le génocide des chrétiens arméniens. Erdogan poursuit l’occupation militaire d’une bonne moitié de l’île souveraine de Chypre. Erdogan persécute des milliers de turcs chrétiens. En 2011, la population grecque chrétienne orthodoxe d'Istanbul comptait encore 2’500 personnes, sachant -- petit rappel -- que l’Asie mineure, aujourd’hui dite Turquie, était judéo-chrétienne avant l’arrivée des mahométans avec les génocides qu’ils ont perpétrés.
-
En 2013, Erdogan s’attirait des critiques de la part du secrétaire général de l’ONU, des Etats-Unis et d’Israël, car il alléguait que le sionisme serait, selon lui, un « crime contre l’humanité ». « Comme c’est le cas pour le sionisme, l’antisémitisme et le fascisme, il devient maintenant inévitable de considérer l’islamophobie comme un crime contre l’Humanité », ajoutait Erdogan.
-
Et, toujours pour mémoire, rappelons qu'en octobre 2016, Erdogan a remis en cause le traité de Lausanne de 1923 – fondateur de l’Etat turc moderne qui fixe les frontières de la Turquie actuelle – et évoqué une géographie du "cœur", dans laquelle les îles grecques, mais aussi des localités aussi éloignées que Mossoul, Alep et Kardjali, en Bulgarie, font, selon lui, partie d’une même entité : un Empire ottoman renouvelé sous sa présidence dictatoriale.
-
Voici le plan impérialiste d'Erdogan tel qu'annoncé par lui-même :  "On nous demande pourquoi on s’intéresse à l’Irak et à la Syrie, à l’Ukraine, à la Géorgie et à la Crimée, à l’Azerbaïdjan et au Karabakh [région disputée par Erevan et Bakou], aux Balkans et à l’Afrique du Nord. Mais ces pays ne nous sont pas étrangers. Comment faire la différence entre Rize et Batoumi [en Géorgie]. Comment évoquer Edirne sans parler de Thessalonique et Kardjali [en Bulgarie] ?, ajoute Erdogan.
-
Et le fou moustachu d'Ankara ajoute : Comment ne pas admettre que Gaziantep, Alep, Mardin, Syrte et Mossoul ne sont pas liés ? De Hatay au Maroc, vous trouverez les traces de nos ancêtres. C’est la même chose en Thrace [région à cheval entre la Turquie, la Grèce et la Bulgarie] et en Europe de l’Est. Aujourd’hui, lorsque nous parlons de la Syrie, de l’Irak, de la Crimée, de la Thrace occidentale et de la Bosnie, des gens nous regardent comme si nous étions des extra-terrestres. Mais pour nous, il ne s’agit pas d’autres mondes mais de morceaux de notre âme", conclut le président-dictateur islamiste Erdogan.
-
Et maintenant, Erdogan veut coloniser - puis annexer - l'Allemagne et les Pays-Bas, des pays "nazis", selon lui....

Michel Garroté, 13.3.2017
-

18 commentaires

  1. Posté par rikiki le

    Si les bobos ne comprennent toujours pas c’est qu’ils sont vraiment bouchés.

  2. Posté par Corto le

    @Pierre bis,

    Dans le génocide arménien, attention, ne pas oublié la participation kurde, mais c’est du passé et les arméniens n’étaient pas si clairs que ça, ils voulaient faire sécession avec la Turquie et rejoindre la Russie, ce n’est pas si simple !!

  3. Posté par Corto le

    @ pierre frankenhauser,

    Il y a déjà un état du Kurdistan et il risque de devenir le plus grand état de la région d’ici 20 minutes et ce nouvel état n’a besoin de personne, les irakiens l’ont admis et en Syrie il n’y a personne pour admettre ou contesté, il ne reste que la Turquie et l’Iran, ce n’est qu’un détail !

    Pourquoi pensez-vous que tant les mollahs iraniens que le merdogan© s’agitent autant ?

    C’est parce-qu’ils l’ont dans le alibaba !!!

    Les amis, il faut se réveillé, c’est fini l’ère du mollah barak-hussein !!!!

  4. Posté par pierre frankenhauser le

    L’Europe, les USA de Trump et l’ONU devraient intervenir militairement et fonder un état du Kurdistan, comme ils l’ont fait injustement avec le Kosovo, histoire que le petit Merdogan nous pète une durite. Les pays civilisés vireraient toute ces racailles d’islamistes afin de rechristianiser la Turquie, qui ferait ensuite office de tampon entre l’Europe et les tarés du Moyen-Orient. Le Kurdistan deviendrait une forteresse, à l’instar d’Israël. L’ONU contraindrait Merdogan et ses complices à reconnaître enfin le génocide arménien.

  5. Posté par Corto le

    L’Europe se mettrait à trembler à cause de cette bande de lopettes ?

    continuez de vouloir vous faire peur et vous allez créer un monstre !!

  6. Posté par miranda le

    UN VRAI DANGER POUR L’EUROPE. Après avoir mis au placard toute subversion, la Turquie risque encore de devoir subir longtemps ce que l’on peut nommer « un tyran ». Mais la masse qui a voté pour lui est inquiétante, car sérieusement « inconsciente » du danger.

  7. Posté par Marco le

    Je suis totalement d’accord.
    Du Nord Afrique à la Turquie et de l’Angleterre au bords de l’Alemagne c’était tout Empire Roman. Nous n’avons donc que à le réunifier et le rendre Crétien comme il était avant que ces barbus ne vennent y vomir leurs haine et leurs dêgoutantes impostures.

  8. Posté par zorba le

    ce type est un danger une bombe » A  » pire que les sadam et kadafi réunis ,,,, il veut faire son europe a sa façon a lui il joue le chantage a l UE :

    «  » » » » si vous me donnez pas plus plus plus de milliards d euro , j ouvre les portes et lache les vannes des camps d immigrés ,,,,, !

  9. Posté par Jim Jardashian le

    Merdogan n’est pas fou: il est l’islam en marche. En revanche, il est extrêmement dangereux.

  10. Posté par Corto le

    C’est comme ce matin dans un quotidien suisse-romand qui titre :

    « «Ça fait quoi de travailler pour un fasciste?» »

    Ils font référence à Trump !!

    Ils ne s’arrêtent jamais et ne vont pas s’arrêter, comme le disait l’autre (goebels) répétez 1’000 fois un mensonge et ça devient une « vérité » !

    Personne ne dit que merdogan n’est rien d’autre que le fruit d’un certain « barak-hussein », il sait qu’avec Trump, ces jours sont comptés !!

  11. Posté par Tommy le

    A Maury@
    Ce magnifique texte, écrit à une époque où l’on savait encore orthographier, émane d’un élève qui serait aujourd’hui irrémédiablement classé dans la nasse des néonazis, fascistes et autres adeptes du FN.

  12. Posté par Corto le

    Il me semble plutôt que les attitudes extrémistes émanant de merdogan sont des aveux de faiblesses !

    Vouloir absolument le statufier comme bon nombre le font, ne fait que renforcer ses mégalomanies, il faut regarder la Turquie depuis que ce fou a volé le pouvoir, ce pays est en déclin et l’économie s’effondre, les scrutins sont truqués et, ça ne fait, aucun doute, le Kurdistan va bientôt amputer cette ancienne dynastie à la taille d’un confetti !!

    Comme staline, merdogan a décapité sont armée qui actuellement est dans les mains d’incapables, tous les stratèges et états-majors sont soit en prison soit exilés.

    La Turquie n’a plus d’armée comme elle en possédait une il n’y a pas 10 ans, c’est très dangereux lorsque la région est infestée de plus islamistes que ce qu’il y en a dans les rangs du chef des islamistes !

  13. Posté par Hotch le

    @ Jacques : hussein et kadhafi ne menaçaient pas vraiment l’Occident et ne foutaient la m… que chez eux; ça fait quand même une différence.
    A part ça, je comprends mal pourquoi l’ue tremble devant ce guignol au seul motif qu’il pourrait laisser 1 million de syriens (et autres) nous envahir alors que nous avons 4 ou 5 millions de turcs à lui renvoyer.

  14. Posté par maury le

    Mon Pays :La France!!!Votre Pays :La Suisse!!!aimez le il est précieux !!!défendez le l’heure est grave!

    « Voici la copie d’un élève de classe de 3ème en 1976, lauréat national dans un concours écrit sur le thème de « la Patrie ».
    Le sujet exact était :

    Que signifie pour vous le mot Patrie ?

    Voici sa copie :

    _ Étranger, mon ami, tu me demandes ce que signifie le mot « Patrie ».
    Si tu as une mère et si tu l’honores, c’est avec ton cœur de fils que tu comprendras mes propres sentiments.

    Ma patrie, c’est la terre de France où mes ancêtres ont vécu.
    Ma patrie, c’est cet héritage intellectuel qu’ils m’ont laissé pour le transmettre à mon tour.

    Viens voir, étranger, la beauté des paysages de France, la splendeur des monuments édifiés par mes aïeux.
    Va te reposer dans le vert marais poitevin, admire les roches rouges d’Agay qui se baignent dans le bleu de la mer de Provence.

    Chemine simplement de Paris vers Lyon.
    Sur la route, près d’Avallon, l’élégance raffinée de la basilique de Vézelay fera surgir pour toi l’épopée de nos croisades.
    Tu arriveras plus loin au château de la Rochepot qui donne à la région un air médiéval. N’oublie pas de visiter en Bourgogne le ravissant hospice de Beaune. Ne néglige pas le barrage de Génissiat.
    Continue, regarde, réjouis-toi de tant de beauté.

    Mais si la France, ma patrie, n’était que belle et aimable, mon amour pour elle ne serait pas si grand.
    Elle est mieux encore : intelligente et cultivée.

    La clarté de sa pensée, la finesse de son esprit, l’excellence de son goût te sont déjà connus.
    Des idées venues de France ont influencé l’humanité toute entière.
    Sais-tu par exemple, que la bibliothèque personnelle de Frédéric II de Prusse, conservée à Berlin, ne contient que des livres écrits en Français?

    Ainsi, bien au-delà de nos frontières, des hommes de France sont célèbres: Philosophes, écrivains, poètes, artistes, savants.
    Pascal, Molière, Vigny, Delacroix, Berlioz, Pasteur : tous ont contribué à la gloire de la France.

    Et vous, héros humbles et méritants, qui avez fait la France brave et fidèle, vous guerriers morts pour la patrie, comme je vous suis reconnaissant de m’avoir conservé ce précieux bien de mes ancêtres !

    De Bayard à Guynemer, des premiers chevaliers aux soldats des dernières guerres, que de dévouements, que de sacrifices !

    Et toi mon ami, qui es aussi comme moi une créature de Dieu, ne vois-tu pas qu’ici en France, tu es en terre chrétienne ?

    Les oratoires pittoresques, les calvaires aux croisées des chemins, les flèches de nos cathédrales sont les témoins de pierre d’une foi vivante.

    Ma patrie, bonne et pieuse, a vu naître de grands saints.
    Le sens missionnaire de Saint Bernard, la vertu de Saint-Louis, la charité de Saint Vincent de Paul, le zèle du Curé d’Ars sont le vrai trésor laissé par nos ancêtres.

    De la grande Sainte Jeanne d’Arc à la petite Thérèse, de l’épopée de l’une à la vie si simple de l’autre, je retrouve le courage et la bonté des femmes de France.
    Aux plus humbles d’entre elles, s’est montrée la Vierge Marie.

    A travers Catherine Labouré, Bernadette de Lourdes, quel honneur pour la France!

    Tu comprends maintenant pourquoi, ami étranger, j’aime et je vénère ma patrie comme ma mère ; pourquoi, si riche de tout ce qu’elle me donne, je désire transmettre cet héritage.

    Ne crois pas que cet amour que j’ai au cœur soit aveugle.

    Mais devant toi, je ne dirai pas les défauts de ma mère Patrie.
    Car tu sais bien qu’un fils ne gagne rien à critiquer sa mère.
    C’est en grandissant lui-même qu’il la fait grandir.

    Si je veux ma patrie meilleure et plus saine, que je devienne moi-même meilleur et plus sain.

    La France, ma patrie a tant de qualités que je ne saurais, ami étranger, te priver de sa douceur ; si tu sais découvrir ses charmes et ses vertus, tu l’aimeras, toi aussi.

    Je partagerai avec toi ses bontés et, loin de m’appauvrir de ce don, je m’enrichirai de cette tendresse nouvelle que tu lui porteras.

    Mais ne l’abîme pas, ami étranger, la France, ma douce patrie, ma chère mère ; ne la blâme pas, ne la pervertis pas, ne la démolis pas car je suis là, moi son fils, prêt à la défendre. »

  15. Posté par Jack Palance le

    Excellent pour l’AFD et Gerd Wylders !…..les votations arrivent et restent encore à espérer que les peuples respectifs votent en conséquence !….encore que pour les teutons, je craint qu’ils votent pour les mêmes lavettes…..un peu comme les français donc !

  16. Posté par GARGAM Raymond le

    Cet individu est un fou dangereux qui se fera stopper par les européens et j’espère aussi par les russes.

  17. Posté par Fabien Friederich le

    M. Erdogan,
    Vous arrivez un peu tôt. Bad timing. Nous sommes là et bien là: pour et avec la démocratie; pour et avec la liberté; pour et avec les traditions qui en découlent, et pour lesquelles nous nous battrons à-la-vie à-la-mort!
    Et comme aurait pu dire Prévert: votre pays est bien joli: restez-y!

  18. Posté par Jacques Beckie le

    Ce type fait penser à Sadam Hussein ou Kadafi avant que les deux soient stoppé par l’histoire…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.