Cela suffit, Monsieur de Weck !

De Weck DevantpalaisFédéral PasAvantagé

Communiqué de presse de l’UDC, 21.02.2017

Le fait que la SSR interprète fort largement sa concession est bien connu. Cette entreprise s'écarte de plus en plus de son mandat qui consiste à produire des programmes de radio et de télévision. Dernier exemple en date: une nouvelle application sous le titre "vivre ensemble en Suisse". Baptisée "Together", cette appli d'intégration consiste en un portail d'information en sept langues. La SSR semble désormais considérer également l'intégration des étrangers comme une de ses tâches. Il est proprement intolérable que cette entreprise fasse passer les contribuables à la caisse pour financer des projets aussi douteux. L'UDC invite le Conseil fédéral et l'OFCOM à mettre immédiatement fin à ces agissements qui n'ont plus aucun rapport avec la concession.

 

Avec cette appli d'intégration, la SSR dépasse une fois de plus les limites du mandat défini par sa concession. Elle continue par ailleurs d'étendre en permanence ses sites internet. Le contribuable doit même payer pour des stupidités du genre "Jenny-Wanessa".

https://www.srf.ch/sendungen/jennywanessa/das-grosse-porno-casting

Ce serait en fait la tâche de l'Office fédéral de la communication (OFCOM) de mettre fin à ces activités insensées et de mieux contrôler le respect de la concession. Or, cet office est devenu au fil des ans une succursale de la SSR. Au lieu de surveiller la SSR, l'OFCOM fait faire aux frais des contribuables des études qui confirment à quel point la SSR est indispensable et pourquoi des interventions politiques comme l'initiative "No-Billag" doivent être refusées.

La commission des médias du Conseil des Etats a annoncé aujourd'hui qu'elle s'opposait à l'unanimité à l'initiative "No Billag". On sait que la SSR jouit au Parlement fédéral, et notamment à la Petite Chambre, d'une sorte de protection des monuments historiques. Mais l'absence totale d'esprit libéral chez les conseillers aux Etats est confirmée par le refus de la motion du Conseil national exigeant que la publicité en ligne soit réservée aux médias privés. A l'avenir donc, la SSR, qui dispose déjà d'un budget annuel de 1,6 milliard de francs (1,2 milliard grâce à la redevance et 350 millions de recettes publicitaires), pourra aussi offrir de la publicité sur internet et ainsi définitivement étrangler les médias privés.

Il s'agit une fois de plus de retenir clairement ce qui suit dans la perspective du débat que le Conseil national ouvrira en mars sur le service public: le mandat de service public dans le domaine médiatique comprend des prestations que l'Etat doit obligatoirement produire et que des entreprises privées ne peuvent ou ne veulent pas offrir. La SSR doit donc se focaliser sur son mandat clé, à savoir l'information de toutes les régions du pays. Les offres que le marché médiatique peut produire sans subventions n'exigent pas d'intervention de l'Etat, si bien que la SSR n'a pas à s'activer dans ces secteurs.

L'UDC continuera de s'engager dans les débats parlementaires sur l'initiative "No-Billag" pour une réduction de moitié des redevances de réception. Si nous n'obtenons pas de majorité, nous nous réservons la possibilité de soutenir l'initiative "No Billag". Cela suffit, Monsieur de Weck !

17 commentaires

  1. Posté par Gaston Siebesiech le

     » Lobe Rede » sur l’Europe bien sûr, sponsorisé par Billag….

  2. Posté par Gaston Siebesiech le

    INCROIABLE, SCANDALEUX à quoi sert Billag!!!!
    WDR Politik Life: europa forum, suivi sur ORF III le 1.6.2017
    Discour « Lobe Rede »!!!! de Roger de Weck, directeur général de la SRG-SSR, après Junker UE, Roth ministre SPD, Martin Schulz SPD, et Cie.
    En Allemagne, pour le Forum, le Genosse Von de Weck, directeur général de la TV Suisse souhaite la bienvenue au ministre Schäuble pour un interview!!! On est vraiment dans un mauvais film. Qu’en pense le Conseil fédérale et le nouveau président de la SRG-SSR?
    Sûrement rien! Un scandale et c’est nous qui le payons…..

  3. Posté par pierre frankenhauser le

    Il est grand temps que la SSR militante de gauche et mondialiste se batte avec les mêmes armes que les médias privés, c’est-à-dire sans ce racket institutionnalisé de 1.2 milliard qu’est la redevance. Si l’on veut dégraisser le mammouth, il faut voter NO-BILLAG.

    @Robert
    Le fédéralisme et l’équilibre qu’il est sensé garantir sont vitaux pour notre pays. Mais si nos élus fédéraux se mettent à tricher avec la Constitution fédérale lorsque le résultat d’un vote ne leur plaît pas, comme ce fut le cas avec le refus catégorique d’appliquer l’initiative sur l’immigration de masse, là il y a un gros problème. Ceci sans parler de la propagande généralisée, quotidienne et sponsorisée par nous sans qu’on ait le choix, sur les soi-disant bienfaits de l’UE, la politique pro-migrants musulmans, justifiant le racisme anti- chrétien et anti-Blancs, contre Trump, contre la Russie de Poutine.

    Les parasites de la RTS traitant de politique et d’invasion migratoire devraient tous être foutus à la porte sur le champ. Ils insultent leur profession et dénigrent la population. Cela ne peut plus durer!

  4. Posté par toyet le

    La seule solution, voter pour la suppression de Billag, et que la marché décide de la fin de la SSR………

  5. Posté par TulliaCiceronis le

    L’heure est venue pour un véritable travail d’investigation, sans quoi ce « quatrième pouvoir » (qui n’a rien d’un contre-pouvoir au sens politique de l’expression !) ne rencontrera aucune limite.
    Quelques-unes des questions que je me pose :
    Les salariés des médias publics sont-ils considérés comme des fonctionnaires ? Sont-ils rémunérés sur la base d’une échelle des salaires ? Si non, sur la base de quels critères ? Sont-ils astreints au devoir de réserve ? Dans quelle mesure ? Question subsidiaire : cet héritier de grande maison ne doit-il pas prendre sa retraite ?

  6. Posté par Robert le

    A propos des critiques envers la Chambre haute, qu’est le Conseil des Etats. L’UDC veut-elle modifier notre Constitution, qui instaure un bicamérisme parfait. Ce bicamérisme parfait est le garant de notre fédéralisme. Question suivante: l’UDC consteste-t-elle le fédéralisme?
    Il faut être clair sur ces points. On ne peut critiquer la Chambre haute (qualifiée de « Petite Chambre » alors chacun sait que la Chambre basse est justement le National) de la sorte sans remettre en cause le fédéralisme. Or le fédéralisme est l’essence de la Suisse. Comme avec la RIE III, l’UDC est en train de perdre de vue que nous, patriotes, défendons le cœur de notre démocratie. La SSR, quels que soient ses qualités et défauts, permet aux petits, les minoritaires, de se faire entendre aussi. Sans elle, le fédéralisme va rapidement dépérir. La démocratie directe, qui nous a permis de rejeter cette RIE III ouvrant nos frontières aux spéculateurs étrangers (oui Le TAZ, ce refus n’était pas gaucho-mondialiste), a un prix. Les libéraux conservateurs de Lausanne me semblent beaucoup plus sages sur ce point.

  7. Posté par hubert le

    Il est grand temps que ce Monsieur de Weck se réveille et descende un peu de son piédestal à particule et entre dans la zone où 30 et quelques francs par mois permettent simplement pour de nombreuses personnes de manger correctement!Voilà pour la vérité vécue par beaucoup de personnes!Pour le reste,je rêve de voir ce Monsieur aller cueillir des cerises!

  8. Posté par jean le

    Je soutiends une sortie de billag. Mais je preferai une « sortie » de schengen. Questions de priorité

  9. Posté par Eddie Mabillard le

    @ bigjames.Couleur 3, je l’ai écoutée, je pense, les 2 premiers jours, aucune chanson française, pratiquement tout en anglais et quelques-unes en Espagnole, les propos tenus étaient d’une débilité totale, je la surnomme radio IMC!
    La seule chaine que j’écoute c’est musikwelle qui passe des musiques dans beaucoup de langues, c’est surtout le type de musique qui me fait vibrer, et les émissions politiques sur la 1re, pour écouter les gauchistes, journalistes (pléonasme) et invités afin de savoir comment ils manipulent les auditeurs, et aussi les invités de droite afin que je puisse découvrir les manipulations de la presse mainstream et les réseaux sociaux, comme ce fut le cas récemment avec Roger Koeppel
    Et surtout je vais voter NO NO NO-BILLAG.

  10. Posté par top gun le

    Je crois que c’est le moment d’attaquer ce problème par le bon bout. Donc… No Billag…

  11. Posté par Paul Emile le

    Il est plus que temps. Simon Matthey-Doret tous les matins, ce n’est plus possible.

  12. Posté par bigjames le

    Ce matin sur Couleur3 , nous avons eu droit à nouveau à un grand moment de propagande de gauche.
    Une fiction d’émission déplacée dans le temps. Une parodie d’information en 2027…
    Bien entendu très engagée….
    Cible favorite, Trump, l’UDC, Freysinger, l’armée, la culture helvétique, la redevance, NO BILLAG, etc….
    J’ai vraiment cru rêver quand à plusieurs reprises, ces « animateurs » ont traiter Trump de con, et de con et de con.

  13. Posté par JeanDa le

    NO BILLAG !
    Et pas un demi-BILLAG, mais NO-BILLAG-AT-ALL !

  14. Posté par Derek Doppler le

    Notre Jean-Paul Sartre à nous! Quel homme, quelle vision!!

  15. Posté par Hervé le

    Privatiser toutes les chaines nationales, et éventuellement aider au financement des chaines locales par l’impôt. C’est la seule solution soutenable dans ce nouveau monde dont l’information circule partout à toute vitesse. La télévision, de part son mode de diffusion essentiellement asynchrone est devenu le pire moyen possible d’accéder à l’information. Il faut vraiment avoir une vision des années 60 pour s’imaginer encore que seule une chaîne de télévision d’Etat peut donner l’information. C’est fini le temps où l’information avait besoin d’un Etat comme intermédiaire pour arriver au citoyen.
    (Bon, après le vrai problème c’est que les politiques aime les médias que les aiment, et réciproquement. C’est qu’une question d’argent pour les uns et de temps d’antenne garanti pour les autres)

  16. Posté par Le Taz le

    Enfin une prise de position ferme de l’UDC face à la SSR !!! Cette SSR qui influe lourdement sur les résultats des votations à grands coups de propagande gaucho-mondialiste depuis plusieurs années !!!

    Roger de Weck, LE CAMELEON DE FRIBOURG, gauchiste mondialiste avéré, grand ami de Daniel Cohn-Bendit le pédophile de mai 68. Ca pue la franc maçonnerie à plein nez…

    Ce type est un traitre à la patrie, un agent mondialiste au contrôle de nos médias étatiques, il devrait être démis de ses fonctions avec effet immédiat et mis derrière les barreaux. Une fripouille de la pire espèce !

    NO BILLAG !!!

  17. Posté par Marcassin le

    NO BILLAG ! fermons le caquet à ces donneurs de leçon.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.