« Réfugiés persécutés » d’Erythrée: Ils retournent en vacances chez eux. Comment la Suisse se fait gruger.

sommaruga-asilanti-losone

Christian Hofer: Burkhalter avait procédé à sa crise de bien-pensance au sujet des réfugiés erythréens en donnant des leçons d'humanité... avec notre argent et au détriment de notre sécurité.

Bien évidemment, notre presse romande brille par son silence qui n'est autre qu'une technique de désinformation. Pire, même un site anglais reprend le sujet. C'est dire à quel point nos médias romands politisés ne veulent plus accomplir le travail pour lequel ils sont payés. Il est vrai qu'ils dépensent une énergie folle à disséquer quotidiennement les moindres faits et gestes de Donald Trump et à nous le présenter comme le mal absolu. Il y a des priorités, vous comprenez...

Comment des gens qui sont censés vivre de prestations minimales peuvent ainsi s'offrir le billet d'avion aller-retour et des vacances en Erythrée (sans contrôle) alors que de nombreux autochtones en Suisse n'arrivent plus à joindre les deux bouts? Jusqu'à quand nous prendra-t-on ainsi pour des imbéciles?

**********

Article de la Basler Zeitung:

Érythrée: Un pays mauvais pour y vivre mais bon pour les vacances.

La scène a eu lieu ici en juillet 2016, à l'aéroport de Zurich-Kloten. C'est la saison des vacances. Des milliers de personnes prennent l'avion pour leurs destinations de vacances d'été. Parmi eux, beaucoup de gens de l'Érythrée, des hommes, des femmes, des familles entières. Ils possèdent des documents de voyage en tant que réfugiés ou en tant que requérants admis provisoirement, lesquels peuvent rester en Suisse malgré leur requête d'asile refusée. Les cantons ont émis les documents à la demande des Érythréens et celle-ci a été examinée par le gouvernement fédéral.

Beaucoup d'entre eux ne prennent pas l'avion pour l'Italie, l'Allemagne ou la Suède, où il y a de grandes communautés de la diaspora érythréenne. Ils volent vers leur pays. Dans ce pays où, selon la politique de réfugiés de la Conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, "ils risquent leur vie et leur intégrité physique" et par conséquent vers lequel ils ne peuvent en aucun cas être expulsés même après une demande d'asile refusée.

Cependant, le voyage ne mène pas directement en Erythrée. Ces vols ne sont pas disponibles à partir de Zurich mais, selon les recherches effectuées par le journal en ligne Bazonline.ch, via une escale intermédiaire, par exemple, via Istanbul. De là, on voyage vers la capitale soudanaise Khartoum ou vers la capitale de l'Éthiopie, Addis-Abeba. Chaque jour, il y a jusqu'à cinquante personnes qui quittent la Suisse et volent vers un pays voisin de l'Érythrée. En haute saison d'été, l'aller et le retour via Istanbul coûtent environ 650 francs. À l'heure actuelle, ils peuvent être achetés pour 599 francs.

Quatre Érythréens sur cinq sont bénéficiaires de l'aide sociale en Suisse. Celle-ci est apparemment si généreuse qu'il est possible pour de nombreux Érythréens de rentrer dans leur pays natal.

À ce jour, le Secrétariat d'Etat pour les migrations (SEM) a prétendu qu'il était difficile de déterminer qui voyageait vers un pays voisin de l'Erythrée car il n'existait pas de vols directs. (...)

Ce week-end, il a été annoncé qu'en 2016 seulement six procédures pour retrait du statut d'asile ont été effectuées avec succès. En 2015, il y en avait sept. Cela, alors même que chaque année des milliers de permis pour des voyages à l'étranger sont émis. Entre 2010 et 2014, 46'213 demandes de voyage à l'étranger ont été déposées par des réfugiés, des demandeurs d'asile et des requérants admis temporairement pour toute la Suisse et 45'080 d'entre elles (97,5%) ont été approuvées. Environ 15 000 d'entre elles émanent d'Érythréens. Juste des cas isolés ou à un phénomène de masse fréquent?

(...)

Simonetta Sommaruga

Source1 Source2 Source3 Traduction Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Rappels:

Argovie: Suisses très violemment attaqués par 12 à 15 Érythréens en pleine gare

ZH : une famille de réfugiés d'Erythrée coûte 60’000 frs par mois

Près de 90% des Erythréens ayant obtenu l’asile en Suisse touchent l’aide sociale

Argovie: Les demandeurs d’asile érythréens attaquent le service de sécurité du centre pour requérants

Suisse: Selon la loi, de nombreux Érythréens n’auraient pas dû bénéficier de l’asile!

36 commentaires

  1. Posté par Jean Paul le

    La France connaît la même situation
    Les soit-disants réfugiés sont plus avantagés que ceux qui ont cotisé chez nous !!!
    Il y a des français qui dorment dans la rue,et qui crèvent de faim !
    Dont beaucoup ont travaillé et cotisé….
    C’est une honte sans nom,et une volonté politique aberrante
    De plus il ne faut pas en parler,sous peine d’être traité de raciste et d’imbécile……

  2. Posté par Jean-Claude le

    Le CF est pitoyable: les membres du club sont grassement payés et c’est visiblement tout ce qui compte!

  3. Posté par Tommy le

    Ces ouistitis vont en vacances dans le pays qu’ils ont fui pour cause persécutions, à l’instar de Juifs qui retourneraient passer leurs vacances à Dachau!

  4. Posté par bigjames le

    La mutilation de fillettes favorisée avec nos impôts!!!
    Chez nous et dans le pays d’origine de ces malheureuses !
    Honte à SS
    Honte aux autres CF qui la laissent faire.

  5. Posté par Bilou le

    Petite phrase Collector hier soir au JT présenté par Darius Rochebin… Tellement fugace qu’elle en serait presque passée inaperçue… Dans un reportage consacré à l’excision, on site le chiffre de 15’000 petites victimes en Suisse parmi la communauté de migrants éthiopienne, somalienne et érythréenne entre autres. Et là… Plouf ! Une médiatrice interculturelle dit que ces braves gens prétextent le fait d’aller en vacances pour faire exciser leurs petites filles… Pour moi, il est donc clair que ceux qui laissent sortir ces réfugiés « persécutés » pour des vacances au pays sont coupables de complicité d’actes de tortures envers ces pauvres petites. Sans oublier que c’est avec l’argent du contribuable qu’on charcute à tout-va au nom d’une pratique culturelle barbare

  6. Posté par François P. le

    Vu au 19:30 de la RTS ce soir: 89% des Eyrthréennes sont excisées (trancher le clitoris dans l’enfance ou à l’adolescence, sans anesthésie bien sûr). Il y aurait près de 15’000 femmes excisées en Suisse. Si on ajoute leurs familles ça donne une idée du nombre de barbares (je ne vois pas de meilleur mot pour des parents qui paient une exciseuse pour mutiler leurs propres enfants) accueillis en Suisse.

    « Les principales communautés de migrants présents en Suisse sont issus de pays où les mutilations sexuelles sont pratiquées massivement comme la Somalie, l’Erythrée ou l’Ethiopie »

    « La plupart des cas sont recensés dans 30 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, mais la pratique existe aussi dans d’autres pays asiatiques et en Amérique du Sud. En Europe et en Amérique du Nord, des mutilations sont aussi recensées du fait de l’immigration, Y COMPRIS EN SUISSE »

    Et après on s’imagine qu’on va intégrer ce genre de personnes dans un pays civilisé ? On aurait de meilleures chances d’arriver à intégrer des hommes et femmes préhistoriques. Les hommes préhistoriques étaient déjà plus évolués puisque eux au moins ne faisaient pas subir de telles horreurs à leurs enfants.

    http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/19h30?id=8366434

    https://www.rts.ch/info/monde/8364747-l-excision-une-pratique-horrible-qui-porte-atteinte-a-la-dignite-de-femme-.html

  7. Posté par Jim Jardashian le

    Correctif:
    Cela fait plus d’une année que

  8. Posté par Martin le

    Sommaruga ne se fait pas rouler dans la farine, elle veut tout cela.
    Les refugies pour etre un pays humanitaire aux yeux du monde.
    Les frontaliers pour aider les patrons et ameliorer l economie de la Suisse.
    Mais, les droits de l homme disent qu un pays doit proteger ses residents, ce qui n est pas le cas chez nous.
    Dumping salarial, pertes d emploi, les refugies ne profitent qu a la Suisse et non aux residents.
    Non seulement Berne viole la constitution pour le vote de fevrier mais ne respecte pas les droits de l homme pour ses propres residents.
    Quelle va etre notre reaction ?

  9. Posté par Jim Jardashian le

    Cela plus d’une année que les commentateurs de ce site dénoncent la pratique d’aller prendre des vacances au pays prétendument détesté et à nos frais, de ces 34.000 pauvres clandestins érythréens, parasites, opportunistes, profiteurs, cyniques, menteurs, violeurs et voleurs qui nous enfoirent depuis des années.
    Dehors, toute cette racaille!

  10. Posté par Denis Knapen le

    Ben voilà,nous sommes arrivés a un tel point de naiveté (Bien sûr les politiciens ) que le monde entier se marre ! et pendant ce temps ont nous bombardent du Fillon,Trump etc .Le Monde a changé et nos gouvernements n`y voient rien,cela est très grave,alors attention au retour du boomerang,cela risque de faire mal,même en Suisse !

  11. Posté par Hassane moussa outman le

    C’était bien 650 francs ou bien 650 euros le billet d’avion?

  12. Posté par Olivia le

    Sommaruga!!! Tu te fais rouler dans la farine!

  13. Posté par Olivia le

    Il faudrait sérieusement envisager d’interner en hôpital psychiatrique certains Conseillers fédéraux et l’équipe traditionnelle des bisounours socio-gaucho-bobo-mondialistes pro invasion africano-islamique!

  14. Posté par S. Dumont le

    C’est un beau scandale où l’abus de nos impôts ne fait aucun doute sans compter que nous sommes pris pour des c… avec leurs beaux discours sur la solidarité et le vivre-ensemble…. En plus, rien ne peut m’empêcher de penser que d’autres pays soient aussi concernés!

  15. Posté par Sabbat le

    Bonjour,
    Je suis d’accord avec la personne ayant travaillé en Afrique. Ayant vécu des années au Niger, je pouvais remarquer tout cela…
    Je n’habite pas en suisse, mais pas très loin.
    Tout ça pour mentionner que je suis agréablement surprise par les commentaires ne contenant pas de vulgarités, chose qui malheureusement est trop souvent le cas en France !!!
    Voilà cee que j’avais à préciser….

  16. Posté par Tommy le

    Ces grains de café se contentent de consacrer leurs misérables existences à la manipulation frénétique de leurs smartphones, au glandage perpétuel dans nos rues et à l’alcoolisation continue,
    Par contre, le fait de chercher du travail représente une conception mentale qui leur est inconnue.
    Ces ouistitis hirsutes sont à expulser au plus vite.

  17. Posté par Hexgradior le

    @Le Taz
    Nous savons parfaitement que la pianiste et le bronzé aux UV ont un agenda mondialiste et qu’ils ne sont que de vulgaires laquais de l’oligarchie bruxelloise. Cependant, que peut-on faire pour s’en débarrasser?

  18. Posté par conrad.hausmann le

    Pendant ce ce temps…il y a quasi 800 gugus qui manifestent à Berne ! Nous serions des racistes , avec 50% d’étrangers sur notre sol. Le plus fort taux dans le monde! Et beaucoup sont ici pour vider nos caisses-sociales…

  19. Posté par aline le

    La Suisse ne se fait pas gruger. C’est la volonté ferme de la dame pipi qui veut à tout prix protéger ses chouchous.

  20. Posté par Marcel Prout le

    Et il faut rappeler que pour chaque réfugié admis, il y a ensuite regroupement familial : père, mère, frères, soeurs, mémé, pépé, tontons, etc. A notre charge ad eternam bien évidemment. Observez la population en ville : tous ces vieux, africains, sont ici à cause du regroupement familial. Il faut appliquer la même politique qu’Israel à l’égard des réfugiés : « Trop petit pays » a notamment justifié Netanyahou…

  21. Posté par Le Taz le

    La Suisse se fait-elle gruger ou certains de nos politiciens ferment-ils volontairement les yeux afin de remplir les quotas de la mafia mondialiste qui tient à nous métisser ???

    Sommaruga et Burkhalter ne sont pas des incompétents, c’est bien plus grave que cela, ils veulent que notre pays entre dans l’UE, ce sont des mondialistes pure sucre. Il faut arrêter de les prendre pour des idiots !

    Quant à l’UDC, elle fait ce qu’elle peut, je vous rappelle que l’UDC n’est pas majoritaire, si cela ne tenait qu’à l’UDC, nous n’aurions pas un érythréen sur notre territoire, mais la coalition des internationalistes de gauche et des mondialistes de droite sont eux majoritaires. Alors à tous ceux qui votent PDC ou PLR, réfléchissez à ce que vous votez !!!

  22. Posté par aline le

    Ne touchez pas aux chouchous de la dame pipi!

  23. Posté par Carole le

    Et si nous demandions réparation. Ils doivent restituer l’argent volé aux citoyens. Que Sommaruga se débrouille. Elle trouve des sommes colossales pour les réfugiés, et bien qu’elle nous rembourse, nous l’exigeons. De toute façon, nous sommes stupides de continuer à payer des impôts tant que la votation contre l’influence migration n’est pas respectée…

  24. Posté par Jeanne Onyme le

    La convention de Genève sur le statut ds réfugiés n’octroie pas ce statut aux pays en guerre. cela reviendrait à accueillir des déserteurs ! « Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays. 2) Ce droit ne peut être invoqué dans le cas de poursuites réellement fondées sur un crime de droit commun ou sur des agissements contraires aux buts et aux principes des Nations unies. » Si les érythréens étaient en guerre, pourquoi les femmes sont-elles lâchement abandonnées à leurs bourreaux ?

  25. Posté par un citoyen le

    Il est temps, me semble-t-il, de parler de la diaspora érythréenne, et plus particulièrement du rôle de certains de ses représentants. Je pense ici à un café érythréen genevois dont l’un des clients fait les bistrots du coin en attendant l’heure d’ouverture, soit 18 heures. Pourquoi si tardivement? Parce que le patron travaille comme collaborateur social!! Les mauvaises langues vous diront que le brave homme est assistant social à l’Hospice Général. Qui mieux que cet individu connaît toutes les ficelles pour faire venir ici ses concitoyens???

  26. Posté par Christian Hofer le

    Certes Joann, mais ce n’est pas le motif principal de ces demandeurs d’asile : donc en réalité cette décision ne change rien.

    Selon notre CF, c’est la persécution, l’enrôlement obligatoire dans l’armée qui font en sorte que ces gens sont pris dans notre système d’asile. Vous pouvez écouter Burkhalter, il est clair sur ce point.

    Ce n’est pas le fait de quitter l’Érythrée de manière illégale. On nous prend pour des imbéciles encore une fois.

    Qui plus est, ils seront vite au courant, par leurs compatriotes, que les règles ont changé et s’adapteront.

    En outre, le mal est déjà fait: les caisses se sont vidées. Rien ne pourra résorber le désastre enduré par nos villes et villages (cf le village qui envisageait d’augmenter les impôts pour faire face aux dépenses de la famille érythréenne).

    Enfin, je rappelle que l’administration elle-même a engagé une Érythréenne pour défendre les intérêts des siens jusque dans nos institutions:

    http://lesobservateurs.ch/2016/01/09/suisse-erythreenne-naturalisee-rejoint-commission-federale-migrations-milite-siens/

  27. Posté par farjon thierry le

    Et bien, c’est le bouquet: Les suisses doivent se contenter du minimum d’aide, juste de quoi survivre et eux se permettent de partir chez eux pendant les vacances???? Mais c’est le monde a l’envers!!! Je ferai une mesure simple: ALLER SIMPLE! ou sortie définitive du territoire, comme dans la plupart des discothèques!

  28. Posté par Joann le

    La Confédération vient de changer sa politique:
    Arrêt du 30 janvier 2017 dans la cause D-7898/2015
    Erythrée: le Tribunal administratif fédéral change de pratique en matière de sortie illégale du pays
    …Suite à une analyse approfondie des informations actuelles sur le pays, le Tribunal administratif fédéral (TAF) arrive à la conclusion que cette pratique ne peut pas être maintenue, dans la mesure où le seul fait pour une personne d’avoir quitté l’Erythrée de manière illégale ne l’expose pas à une persécution déterminante en matière d’asile. Cette décision repose essentiellement sur le constat que des membres de la diaspora, parmi lesquels se trouvent également des personnes qui avaient quitté illégalement leur pays, retournent en Erythrée (pour de brefs séjours).

  29. Posté par sophie edouard le

    Formidable rien sur la presse romande!!! J’espère que l’UDC va à nouveau demander des comptes au CF et à Sommaruga car ça commence à bien faire de les voir se balader ici avec leurs vêtement de marques et le dernier iphone en main !!!

  30. Posté par Aude le

    C’est la plus mauvaise blague que le CF,en tête S.Sommaruga et Burkhalter à la remorque, ont pu nous faire et dont le coût est exorbitant.
    L’Erythrée n’étant pas en guerre…ce ne sont pas des réfugiés…
    Apparemment ces gens venus chez nous n’ont aucune envie de travailler…double boulet….
    Sur ces faits…combien de temps le gouvernement comptent garder ces gens en Suisse?
    Si c’est à vie…ce sera des assistés à vie….
    Et c’est NON!

  31. Posté par Bonardo le

    Encore une fois scandaleux ,et vous vous étonnez du ral bol des Suisses ,à coup de pied dans le cul je renverrais cette bande de merdeux.

  32. Posté par A. Vonlanthen le

    Et l’UDC ils font quoi ??

  33. Posté par Un observateur le

    Je l’ai déjà écrit…Pour avoir travaillé longtemps dans ces pays où la fascination de l’Europe et particulièrement la Suisse est très forte.
    Il y a 25 ans déjà, même les enfants auxquels je posais la question anodine  » quel métier voudrez vous faire lorsque vous serez grands ? »…Le réponse unanime aller en France ( depuis la Suisse est devenue plus attractive) .J’ai mis du temps à comprendre…mais les enfants en voyant les émigrés revenir en vacances avec argent, voiture et parfois une blanche , ce qui confère le statut social le plus élevé, comprennent l’intérêt vital d’émigrer .
    Cette guerre, ce chaos sont une aubaine pour ces jeunes qui ne pouvaient partir qu’en Libye car l’Europe vient de leur ouvre les portes. Tous les Erythreens, Soudanais, Yemenites etc…qui travaillaient chez Kadhafi ont vite compris et ont embarqué vers l’Italie. Aucun n’est retourne chez lui à la mort de Kadhafi. Cela a déclenché un mouvement de population vers la Libye…Des familles se sont endettées pour payer le voyage en camion à leurs enfants vers la Libye …Pour embarquer vers l’Italie qui vient les chercher sur les côtés Libyenne ( bateaux humanitaires en relation avec les criminels qui les appellent des qu’il mettent à la mer un bateau)
    Donner le permis Suisse ou l’asile à ces Africains est une grave erreur politique car 99,9 % sont des économiques en quete d’une vie matérielle prospère.
    C’est pourquoi ils traversent de nombreux pays où ils sont en parfaite sécurité…Mais leur objectif de départ est la Suisse ou à defaut l’Allemagne et la Suède. En choisissant les pays les plus riches il est evident que ne sont pas des personnes en danger mais intéressées…
    Toucher des prestations en Suisse, c’est être très aisé chez eux. Et ils sont fier de retourner chez eux pour montrer le permis Suisse aux amis et famille en disant  » on a réussi à les baiser »…suivra le regroupement familial et la natalité explosive pour enrichir la Suisse en l’Africanisant et en vivant du social sans aucunéiforme gêne…Et continuer à faire des enfants que le pays d’accueil doit assumer.

  34. Posté par GéraldS le

    La SS et Burkhalter sont deux idiots naïfs et crétins, c’est grâce à eux si les envahisseurs profiteurs sont dans notre pays. Les Suisses qui travaillent doivent payer pour ces [bip] africaines qui ne fichent rien […].

  35. Posté par Hexgradior le

    Qu’en pense le guignol des affaires étrangères?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (100'457 commentaires retenus sur 3'464'976, chiffres au 2 novembre 2016) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.