Voile et burqa: « Lettre ouverte à Martine Brunschwig Graf »

 Sur Le blog de Mireille Vallette

Voile et burqa: "Lettre ouverte à Martine Brunschwig Graf". Auteur de la lettre ouverte :Gilles Vuilliomenet

 

UWMBG

(Réponse de la présidente de la Commission fédérale contre le racisme après les notes).

Voici quelques semaines que le problème du voile et de la burqa sont remontés à la surface. J’ai ressenti comme un certain mépris dans votre accueil du choix des Tessinois et trouvé arrogante votre manière de traiter le sujet.

Un des arguments que j’entends de part et d’autre est que nous n’avons pas à nous immiscer dans le combat féministe des musulmanes. Il est quand même surprenant de constater qu’il y a quelque 30 ou 40 ans, il était plus courant de voir des femmes musulmanes vêtues à l’occidentale que portant le voile islamique ou, pire, des vêtements genre sac poubelle, dans les pays musulmans. Donc, drôle de combat que mènent ces féministes musulmanes qui se fait de manière régressive. Il suffit d’observer ce qu’il en est aujourd’hui en Afrique du Nord, en Iran, au Pakistan, en Afghanistan jusqu’en Indonésie.

Nous voyons apparaître depuis plusieurs années les mêmes phénomènes dans la quasi-totalité des pays occidentaux. Je doute que les minimiser, voire les nier, soit la solution. On le voit en France où les autorités ont baissé les bras. La police, pour éviter les émeutes, préfère ne plus verbaliser par crainte de violences. Lesmenaces de désobéissance civile proférées par Abdullah N. Blancho lors du débat d’Infrarouge du 1er octobre sont de la même veine, menaces qu’il a réitérées lors d’un débat qui s’est tenu à Montreux le 3 octobre 2013, débat auquel vous auriez dû assister car instructif quant à l’incompatibilité entre nos deux mondes (1). Je vous signale qu’au Québec aussi ces signes ostentatoires de l’islam posent problèmes et qu’il y est question d’introduire une Charte des valeurs visant à interdire le port du voile dans les services publics. Je vous invite par ailleurs à lire ce qui semble être un avis de droit sur la question du voile et autres colifichets qui infériorisent la femme (2).

Il est évident que le voile islamique est une des armes de l’islamisation de l’Occident, Suisse comprise, pour tester notre résilience. Arrêtons de penser que la critique de l’islam ainsi que l’islamophobie sont une forme de racisme. Les musulmans sont les premières victimes des lois d’Allah sacralisées dans le Coran qu’un élu néerlandais, Geert Wilders, a comparé à « Mein Kampf », ce qui l’a conduit devant les tribunaux de son pays. Vous nous parlez de musulmans modérés, vous critiquez les médias de ne pas les inviter assez souvent, mais veulent-ils être sous les feux de la rampe? Pourquoi ne s’expriment-ils pas? Par peur ou par soutien implicite du suprémacisme de leur religion? Nous n’avons aucun moyen de le savoir, ce qui ne peut que nous rendre méfiants vis-à-vis des musulmans.

D’autre part, lorsque les islamistes modérés vous citent le Coran justifiant le port du voile obligatoire, peut-être faudrait-il remettre les choses dans leur contexte comme aiment bien à le répéter tous les prosélytes de l’islam. Voici le verset communément utilisé pour justifier le port du voile :

{ Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qu'en paraît et qu'elles rabattent leurs voiles sur leurs poitrines ; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris ou à leurs pères ou à leurs frères ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs maris, ou aux femmes musulmanes ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui  ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants ! afin que vous récoltiez le succès} [Sourate 24 - Verset 31]

Il existe d’autres écrits (sourates et hadith) qui justifient le port du voile qui donnent surtout à penser qu’il faut protéger la femme du comportement lubrique des mâles, ce qui est contraire à notre vision des relations hommes-femmes en Occident, ce que vous ne cautionnez pas, du moins j’ose l’espérer.

Dans ce débat sur les vêtements islamiques, il y a un point peu abordé, c’estl’aspect discriminatoire. Porter un voile islamique c’est s’affirmer musulmane et annoncer que celui qui voudra devenir son mari devra obligatoirement être musulman ou converti (3). Si ce type de comportement n’est pas sectaire, discriminatoire, je me demande ce que cela peut être. Je vais même plus loin, c’est également une forme de prosélytisme.

Je vais plus loin. Serait-on obligé d’accepter le voile islamique pour la simple raison que cela est inscrit dans le « livre sacré » que l’on nomme Coran, parole d’Allah incréée ? Si oui, je devrais en déduire que tout bon musulman devrait soumettre les mécréants à l’islam :

{Et combattez-les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'association et que la religion soit entièrement à Allah seul.} [Sourate 2 – Verset 193]

Des versets bien plus violents sont inscrits dans le Coran, tout comme le verset concernant le port du voile islamique. Il serait temps de comprendre l’islam pour combattre cette islamisation insidieuse (4).

Peut-on, aujourd’hui, au nom des Droits de l’Homme, accepter tout et n’importe quoi ? Il est interdit, dans une assemblée, de séparer les noirs des blancs, par contre personne ne trouve rien à redire d’une séparation hommes/femmes dans de nombreux lieux de culte, ou de la valeur de la femme qui n’est que la moitié de celle d’un homme. Cherchez l’erreur ! Pourquoi devrions-nous céder à ces chantages permanents alors que les 57 pays membres de l’OCI ne les respectent pas ? Ils adhèrentà la déclaration des droits de l’homme musulman connue sous le nom de Déclaration du Caire qui a pour base la charia. Pour faire taire toutes critiques de l’islam, cette organisation cherche à imposer la criminalisation au niveau international du blasphème et de la diffamation des religions, cela se fait sous une dénomination anodine, le processus d’Istanbul (5). Je ne vois donc pas pourquoi nos Démocraties ne pourraient pas imposer leurs manières de vivre et de se comporter selon l’adage « à Rome fait comme les Romains ».

Je suis sidéré du silence coupable de nos dirigeants suite aux innombrables persécutions des minorités religieuses dans les pays musulmans : Nigéria, Maroc, Algérie, Tunisie, Lybie, Egypte, Syrie, Afghanistan, Pakistan, Bangladesh, etc… et je ne parle pas de celui des associations de lutte contre le racisme. La grande offensive de l’islam contre les non musulmans ne serait-elle que le pur produit de nos imaginations fertiles ? Pourtant des exemples de cette islamisation insidieuse, il n’en manque pas, c’est être lâche que de vouloir regarder ailleurs pour ne pas à avoir à prendre position, certains critiques n’hésitent pas à parler d’esprit de Munich et à mes yeux de simple citoyen, ils n’ont absolument pas tort (6). Par contre, quand la Suisse est épinglée, que n’entendons-nous pas ! A croire que nous sommes les pires criminels. Bien entendu, ces critiques viennent souvent de la très démocratique Commission des non-droits de l’homme de l’ONU ou de l’association islamophile Amnésie Internationale.

Pourquoi tous ces silences ? Personnellement, je doute que ce soit par niaiserie ! Par vos prises de position, vous faites le lit des barbus, vous condamnez notre civilisation à une mort certaine. Si nous arrivons à gagner cette guerre qui ne dit pas son nom, vous aurez des comptes à rendre aux peuples libres (7).

(1) http://ripostelaique.com/debat-cassen-ramadan-texte-complet-dechanges-parfois-vifs-mais-toujours-courtois.html (2) http://www.ledevoir.com/politique/quebec/390255/un-commentaire-douteux-fonde-sur-une-ideologie-contestable (3) http://ripostelaique.com/creche-baby-loup-il-ne-sagit-pas-de-laicite-mais-de-discrimination-islamique.html (4) http://www.postedeveille.ca/2011/10/comprendre-lislam-pour-combattre-lislamisation-par-olaf-de-paris.html (5) http://www.libertiesalliance.org/2012/08/20/les-dangers-du-processus-distanbul/ (6) http://www.postedeveille.ca/2011/10/laches-avec-hitler-laches-avec-les-islamistes.html (7) http://www.dreuz.info/2011/02/en-2050-aura-lieu-a-nuremberg-le-proces-des-nazislamistes-par-michel-garrote/

La réponse de MBG: "Monsieur, j'ai pris connaissance de votre lettre ouverte. Je l'ai lu avec attention. Elle ne se réfère pas aux propos que j'ai tenus et je n'ai pour ma part, jamais évoqué le combat féministe des femmes musulmanes dans les termes que vous utilisez au début de votre courrier. J'ai moi-même dû, dans l'exercice de mes fonctions, renvoyer un enseignant qui prônait la lapidation et gagné à la Cour européenne des droits de l'homme avec l'interdiction que j'ai dû prononcer pour une enseignante qui souhaitait porter le foulard islamique devant sa classe. Je ne suis pas aveugle. Mais c'est vrai, je ne mets pas tous les musulmans dans le même panier. Par ailleurs, mes propos n'ont jamais été méprisants pour les citoyens, les reproches que j'ai faits s'adressaient aux autorités. Et l'arrogance ne fait pas partie de mes défauts. Avec mes meilleurs messages."

Auteur du dossier : Gilles Vuilliomenet

 

Source : TdG le blog de Mireille Vallette, 30 0ctobre 2013 et Lesobservateurs.ch

Autre article sur le sujet : Martine Brunschwig Graf (MBG) : contradictoire et irresponsable politiquement?

2 commentaires

  1. Posté par P. le

    « Et l’arrogance ne fait pas partie de mes défauts ».

    Personnellement, je trouve très arrogant de dire que l’arrogance n’est pas un de mes défauts.

  2. Posté par CUILLETTE le

    La réflexion est réaliste, et le propos juste.
    Il est d’ ailleurs surprenant, que les politiques aient des œillères,
    Alors que nous attendons de leurs parts, de prendre des décisions, afin de préserver l’intérêt national.
    Al’ heure actuelle, les musulmans, dans les medias, se victimisent à grands renforts de testings et autres provoc, mais sur les blogs, le discours et diffèrent plus menaçant, et, à chaque victoire obtenues en justice, ce sont des appels à la communauté pour boycotter, relayés, sur les réseaux sociaux.
    Il n’y a qu’à voir l’histoire de ce restaurateur Français.

    https://www.facebook.com/805192442899121/photos/a.805743416177357.1073741827.805192442899121/805743379510694/?type=3&comment_id=1070018689749827&reply_comment_id=1070499489701747&notif_t=photo_reply&notif_id=1472373413547783

    Il est vrai que l’incompatibilité, de l’islam avec les sociétés occidentales est due, à la lecture rigoriste du Coran, qui est un manuel politique(le petit livre rouge de Mao).
    Mais, les musulmans, convertis, ou demeurant chez nous de longue date, devrais comprendre, puisqu’ ils sont de fait intégrés, que l’interprétation de leur livre saint pourrait, puisque qu’il y a déjà tellement d’interprétations différentes, être relu, et interprété, de manière à pouvoir vivre sa foi, en prenant en compte, les éléments de nos républiques.
    Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que nous respectons leur spiritualité, mais nous ne voulons pas devenir musulmans. Combien y a t-il de cultes différents dans nos pays, et pourquoi avec l’islam, cela ne marcherait-il pas ?
    Donc, il est clair, que s’ils ne veulent pas faire un pas, c’est qu’ils cherchent l’affrontement.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.