La Résistance afghane a tué des dizaines de talibans et amassé des armes

De violents combats ont éclaté aux abords de la vallée du Panjshir, la dernière région qui résiste encore aux talibans.

Les talibans ont déclaré ce mercredi matin que les pourparlers avec les résistants avaient échoué - mais il a continué à les appeler à se rendre pour rejoindre l'"Émirat islamique".

Des pertes ont été signalées des deux côtés, mais les talibans auraient perdu des dizaines de combattants lors d'une série d'assauts contre la forteresse apparemment imprenable.

La vallée, située à seulement 120 km au nord de Kaboul, est une forteresse naturelle qui a déjà résisté aux Soviétiques dans les années 80 et aux talibans dans les années 90.

Des milliers de combattants anti-talibans (dont une partie de l'armée afghane) se sont rassemblés dans ce bastion de 3600 km2. Ils sont surnommés les "Lions du Panjshir" – en référence au fameux Ahmad Shah Massoud, assassiné le 9 septembre 2001, mais dont le fils, Ahmad Massoud, est un des chefs de la résistance actuelle.

Article entier (avec photos et carte) : The Sun

Traduction automatique ici.

Résumé Albert Coroz pour LesObservateurs.ch

 

Carte : la « promenade de santé » des talibans jusqu’à Kaboul

Jaune (Panjshir) = Front national de résistance de l’Afghanistan.
Rouge = talibans. Bleu = gouvernement.

 

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.