Apple va commencer à analyser tous les iPhones à la recherche d’images d’abus sexuels sur des enfants

Le géant de la technologie Apple a récemment annoncé une nouvelle fonctionnalité qui lui permettra de numériser les photos de l'iPhone et de l'iPad pour détecter si elles contiennent des images sexuellement explicites impliquant des enfants, qu'Apple signalera aux autorités. Cependant, de nombreux experts en confidentialité s'inquiètent des implications de l'espionnage d'Apple sur les contenus des utilisateurs. Un expert souligne que la décision d'Apple est bien intentionnée, mais qu'ils devraient réfléchir à une question importante : « Qu'est-ce que la Chine voudra qu'ils bloquent ? »

Forbes  rapporte  que cette semaine, Apple a annoncé un nouvel ajout à ses prochains firmwares iOS 15 et iPadOS 15 pour iPhones et iPads. La nouvelle fonctionnalité permettra à Apple de numériser les photos des utilisateurs stockées dans le service iCloud d'Apple et de déterminer si elles contiennent des activités sexuellement explicites impliquant des enfants.

Dans un communiqué publié sur son site Web, Apple a déclaré: "Cela permettra à Apple de signaler ces cas au National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC)." Le NCMEC fonctionne comme un centre de signalement de matériel pédopornographique (CSAM) et collabore avec plusieurs organismes d'application de la loi aux États-Unis.

Apple affirme que la façon dont il détecte le CSAM est « conçue en tenant compte de la confidentialité des utilisateurs » et qu'il n'accède pas directement aux photos des utilisateurs d'iCloud, mais utilise plutôt un système de recherche et de correspondance basé sur le hachage et sur l'appareil pour croiser les hachages de photos d'utilisateurs avec les hachages de CSAM connus. S'il existe une correspondance entre les photos d'un utilisateur et la base de données CSAM, Apple examine manuellement le problème et désactive ensuite le compte de l'utilisateur avant d'envoyer un rapport au NCMEC.

Cependant, de nombreux experts en protection de la vie privée sont extrêmement préoccupés par le nouveau système. Le lanceur d'alerte de la NSA, Edward Snowden, a tweeté à ce sujet : « Peu importe à quel point les bonnes intentions sont bonnes ,  @Apple  déploie une surveillance de masse dans le monde entier avec cela. Ne vous y trompez pas : s'ils peuvent rechercher de la pédopornographie aujourd'hui, ils pourront rechercher n'importe quoi demain. »

https://twitter.com/Snowden/status/1423469854347169798?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1423469854347169798%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.breitbart.com%2Ftech%2F2021%2F08%2F06%2Fapple-to-begin-scanning-all-iphones-for-images-of-child-sexual-abuse%2F

Alec Muffett, un expert reconnu en cryptage et ancien membre du personnel de sécurité de Facebook, a également exprimé ses inquiétudes concernant le système, déclarant à Forbes : «Il est assez facile d'imaginer comment une telle fonctionnalité pourrait être réutilisée dans un État illibéral. Apple exerce une surveillance proactive sur les appareils achetés par les clients afin de défendre leurs propres intérêts, mais au nom de la protection de l'enfance. Qu'est-ce que la Chine voudra qu'ils bloquent?»

Le PDG d'Apple, Tim Cook, à son arrivée au sommet économique organisé pour le Forum du développement de la Chine à Pékin le 23 mars 2019. (Photo de Ng Han Guan / AFP via Getty Images)

Apple s'est toujours présenté comme une entreprise technologique axée sur la confidentialité, ridiculisant même des entreprises comme Google avec une publicité géante au Consumer Electronics Show qui proclamait: "Ce qui se passe sur votre iPhone reste sur votre iPhone." Il semble que ce ne sera peut-être plus le cas pour longtemps.

En savoir plus sur Forbes ici (traduction automatique ici).

Lucas Nolan est journaliste pour Breitbart News et couvre les questions de liberté d'expression et de censure en ligne.

source: https://www.breitbart.com/tech/2021/08/06/apple-to-begin-scanning-all-iphones-for-images-of-child-sexual-abuse/

traduction: Cenator

5 commentaires

  1. Posté par Anubis de la vallée le

    alors qu’un technicien de l’adaptation du langage par les machines, tombé sur une discussion tenue par un criminel pédophile a reçu une fin de non recevoir….-ce n’est pas notre rôle!
    Alors espionnage individuel ou bonne morale?

  2. Posté par Chris le

    Tim Cook n’a apporté aucune innovation à cette entreprise. Sous son règne seul le chiffre d’affaires a augmenté, pour le reste la concurrence les a submergé.

  3. Posté par coocool le

    L’enfer est pavé de bonnes intentions…

  4. Posté par Socrate@LasVegas le

    Surveillance qui leur sera d’autant plus facile à implémenter dès le bas niveau qu’ils ont repris la conception de leurs microprocesseurs, pour TOUS les produits, pas seulement iphone/ipad…

  5. Posté par Nicolas le

    Apple va donc s’immiscer dans votre intimité pour un motif vertueux. Un peu comme le Japon qui pêche des baleines pour des raisons scientifiques, mais dont la viande finit néanmoins en sushis. Consommateurs de la pomme réjouissez-vous, vous êtes tous invités à un dîner de con.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.