Sur ordre gouvernemental, les supporteurs hongrois ont été molestés, arrêtés sans raison par la police allemande

12'000 drapeaux arc-en-ciel ont été distribués aux supporteurs lors du match Hongrie-Allemagne à Munich.
Lors de l'hymne national hongrois, les agents des lobbys LGBT sont entrés sur le terrain pour embêter les joueurs hongrois. Mais ce n'est pas tout.
En effet, la police allemande avait reçu l’ordre de molester les supporteurs hongrois. À voix basse, les agents se sont excusés mais par peur de perdre leur job, ils ont exécuté les ordres.
C’est ce harcèlement des Hongrois qui est assimilable à du racisme, et pas la loi votée par la Hongrie.
Ces provocations organisées contre les joueurs hongrois sont scandaleuses et inadmissibles, pourtant les médias occidentaux ont condamné la Hongrie en raison de la loi anti-pédophile votée par le parlement hongrois, loi qui déplaisaient au lobby LGBT.
Dans toute cette histoire, les autorités allemandes et européennes - avec les médias complices - ont "marché sur la tête" pour satisfaire le lobby susmentionné qui tirait les ficelles de cette mascarade.
La Suisse romande, la RTS ont participé à cette ignominie.

En Europe, en Occident, il n’y a presque plus d’art, de concours, de festival qui ne soit pas contaminé par cette subversion marxiste.
Le ministre des affaires étrangères Peter Szijjarto, conférence de presse du 24.06.2021:

Seize des dix-huit fans de football hongrois ont déjà été libérés par la police allemande, a déclaré jeudi le ministre des Affaires étrangères et du Commerce dans une déclaration à Debrecen TV.

Péter Szijjártó l'a exprimé ainsi : mercredi, l'équipe de football hongroise a obtenu un « nul avec une victoire » contre les Allemands. Il a déclaré que l'ambassadeur à Berlin avait déjà reçu de nombreuses félicitations pour la performance des Hongrois, ce qui montre qu'un match de football entre des équipes qui recherchent des relations humaines normales ne devrait pas poser de problème.

Et le genre d'atmosphère qu'ils essayaient de créer autour du match est une honte pour tous ceux qui ont essayé d'entraîner le match, les athlètes et les spectateurs dans un enjeu politique ignoble et une "campagne de mensonges", a-t-il  déclaré.

Selon Péter Szijjártó, tous ceux qui étaient venus applaudir à Munich pouvaient ressentir les provocations constantes, le traitement qui - dit-il - est très loin de ce que l'on puisse qualifier de comportement correct.

Entre autres, le ministre a mentionné l'épisode des commandos ayant défilé devant le camp de fans hongrois, ou celui des bus de supporters hongrois arrêtés pendant des heures ainsi que les consuls hongrois empêchés de les rejoindre.

Szijjarto a souligné qu'une telle attitude anormalement hostile des autorités bavaroises était inadmissible.
Il a déclaré qu'une opération politique, sans scrupules et vile, a été plaquée sur une rencontre sportive en Allemagne par ceux qui parlent de diversité, d'acceptation de l'autre, de démocratie, de valeurs libérales.

https://pestisracok.hu/szijjarto-tizennyolc-magyar-szurkolobol-tizenhatot-elengedett-mar-a-nemet-rendorseg/

******

Ci-dessous la Minute de haine de la Hongrie de la RTS

RTS - Foum 24.06.2021 - Renaud Malik

  • 2ème partie: 2: 43'

Les lois sur les LGBT en Hongrie sont au cœur du débat au sommet européen: interview   en direct de Stassbourg.

Résumé:

Renaud Malik, journaliste RTS, rappelle ce que l'eurodéputé néerlandais, Mark Rutte avait dit; La Hongrie n'a plus rien à faire dans l'UE et demande à Fabienne Keller, eurodéputée également, si elle partageait son opinion.

Oh surprise! FK partage à 100% la vision du Néerlandais!

FK explique que les valeurs fondamentales de l'UE sont le respect des Droits de l’homme, qui est le socle sur lequel sont basés les marchés, la libre circulation, et les projets commun.
Dans la Convention européenne des Droits de l’homme nul ne peut être discriminé en raison de sa religion ou de son orientation sexuelle, etc.

Keller affirme qu'au moment de son adhésion à l’UE, il avait été estimé que la Hongrie respectait pour l’essentiel ces valeurs fondamentales.

24heures/TDG, publient un article d'Andrés Allemand rappelant le contexte de l'adhésion à l'UE des pays déplorables à l'Est:

[...] Là où un «rideau de fer» séparait jadis l’Europe occidentale du bloc soviétique, un «rideau arc-en-ciel» divise à présent le Vieux-Continent. Les pays de l’Est, pour adhérer à l’UE, ont accepté à contrecœur des droits pour les homosexuels. Des évêques roumains protestaient: «Nous voulons l’Europe, pas Sodome et Gomorrhe!»  [...]
(article complet:)

(Ndlr: les droits de l'Homme ne cessent de se rallonger comme le droit pour les enfants d'entamer un changement médicalisé de genre sans accord parental, comme le Pacte mondial sur les migration, que le Conseil Fédéral a approuvé le 0302.2021, qui autorise chaque personne à s'installer dans l'espace Schengen, assorti de l'obligation pour les autochtones de l'entretenir, etc.)

FK: C’est une terrible régression, d’ailleurs régionale, la Pologne interdit aux LGBT des zones (ndlr: zones où il y a des enfants, mais FK refuse de préciser davantage)... il y a en Pologne des LGBT free zones, c'est extrêmement inquiétant.

Cette loi assimile les homosexuels à la pédophilie, puisque la loi concerne la pédopornographie. (c'est textuel !)
C
’est un amalgame dangereux. On est habitué à ces amalgames, il les fait sur l’État de droit et le respect des libertés de la presse, qui n’est plus du tout en vigueur en Hongrie.

Cette femme ose dire cela à la RTS, alors que ses émissions sont orientées à Gauche, que la presse subventionnée est orientée également.
Nous rêvons d'avoir en Suisse le prétendu manque de liberté des médias que la Hongrie connaîtrait!
Et cela, malgré que la majorité des sites hongrois et la presse écrite sont dans la main des gauchistes et la population consomme majoritairement des médias d'opposition. Mais, contrairement à la Suisse romande, l'opposition existe dans les médias, l'hygiène mentale de la population est préservé contrairement à la Susse romande.

Renaud Malik : Mais comment faire plier Orban, c’est toute la question ?

(Parmi les 27 États membres de l’UE, 17 ont signé une pétition demandant à Orban de retirer la nouvelle loi qui va entrer en vigueur le 1er juillet. )

Malik n'est même pas gêné, c'est tout naturel de poser cette question alors que Orban est le président le mieux élu de l'UE!

Fabienne Keller : Il est très fort.
FK en discute souvent le problème Orban avec l’opposition de gauche hongroise à Bruxelles, le mouvement Momentum hongrois (mouvement aussi givré que la Gauche de la Gauche, avec un fanatisme et une primitivité similaire, financés, soutenus par Soros et la Gauche de l'UE, qui les a conseillé de faire alliance avec tous les autres partis),
FK: Momentum est au parlement hongrois grâce à une dynamique contre Orban. Mais Orban est habile! Il maintient des institutions de façade. Mais il n’assure pas leurs missions de contre-pouvoir (sic !). C’est en fait un homme tout-puissant, qui favorise ses proches, et les gens qui sont proches de son parti, le Fidesz.
(ndl : FK prononce Fidesch, ce qui est très révélateur, alors qu'elle passe sa vie à combattre ce parti, elle n'est même pas fichue de prononcer correctement son nom.

FK: La liberté de la presse qui prend le contrôle des entreprises (mais elle déraille totalement ?) et tient un discours interne à la Hongrie, qui est un discours de fierté, qui est très différent de ce que nous pouvons dire de la Hongrie, hors de Hongrie.

Cela ne s’invente pas, nous sommes KO à la fin de l’interview.

***

Albert Coroz: Les bienpensants disent: "Orban est plus isolé que jamais", mais regardez la carte du Monde et vous verrez que la majorité des pays rejettent les valeurs de la Gauche occidentale. Et Zemmour vient de prendre position:

 “Le gouvernement hongrois ne pénalise pas l’homosexualité. Il refuse sa promotion auprès des enfants dans les écoles. Si on faisait un sondage en France, 80% des français seraient d’accord avec ça”.


Et cette tyrannie de la pensée unique  n'a plus rien à envier aux pays totalitaires, alors que l'Occident continue à se prendre pour un modèle de démocratie.
La déchéance morale de l'Europe est visible par le monde entier, le roi est nu, tout le monde en rit, sauf le roi, qui se croit encore vêtu de velours et d'or.

Nous avons examiné les réactions des Hongrois sur les réseaux sociaux (en hongrois) concernant les revendications des députés UE qui demandent d'éjecter la Hongrie de l'UE.
Vous n'imaginez pas l’enthousiasme que cela a soulevé!

La Bataille de Temesvár en août 1849 contre l'empire Habsbourg sert d'exemple ces jours  au peuple hongrois, comment faire face à cette ignominie.

 

Cette fois, le mobbing anti-Orban est déclenché en raison d'une loi qui cherche à protéger les enfants hongrois.
C'est ainsi chaque fois que les décisions du Parlement hongrois ne conviennent pas à la vision viciée des gauchiste occidentaux.
Et comme les élections hongroises approchent, le gouvernement d'Orban est, et sera, systématiquement diabolisé pour tout ce qu'il va entreprendre. Les auditeurs de la RTS seront gavés dans les mois à venir d'émissions anti-Orban.

Mais qui est cette invitée du jour, Fabienne Keller, que la RTS a dégoté ce 24 juin, pour continuer de maintenir l'ambiance de haine contre la majorité des Hongrois, pour les salir, les calomnier, pour déverser encore le fiel habituel ?

Extrait de Wikipedia présentant Fabienne Keller, qui, en réalité, est une menteuse, gravement atteinte idéologiquement parlant.

Membre de l'UDF puis de l'UMP et de LR, elle est maire de Strasbourg de 2001 à 2008 et sénatrice du Bas-Rhin entre 2004 et 2019.

Elle devient vice-présidente du parti Agir en 2017 et quitte le LR l'année suivante. Elle est élue députée européenne aux élections de 2019 sur la liste de La République en marche.

Biographie

Fabienne Keller est diplômée de l'École polytechnique (X 1979) et de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts. Elle est également diplômée d'un master en économie de l'université de Californie à Berkeley.

Elle est ingénieur des ponts, des eaux et des forêts. Elle travaille au ministère de l'Agriculture entre 1985 et 1988 comme responsable de la gestion du marché français des céréales, puis au ministère des Finances (direction générale du Trésor), où elle est nommée responsable du financement du secteur très sensible de l'agriculture et de la pêche.

Nommée en 1989 directrice de la gestion privée et institutionnelle du CIAL (Crédit industriel d'Alsace Lorraine), elle devient, en 1996, déléguée générale de l'activité d'Asset Management du Crédit commercial de France, qu'elle quitte en 2001, année de son élection comme maire de Strasbourg.

Elle effectue son service militaire dans la Marine nationale, à la préfecture maritime de la Méditerranée de Toulon (PREMAR III). Elle est capitaine de corvette de réserve. Elle a passé le brevet d'initiation de parachutiste militaire (BIPM). [...]

Elle a approuvé au Sénat le projet de loi instaurant le droit au mariage homosexuel, ce qui lui a valu des critiques (notamment de la part de Christine Boutin ou de Frigide Barjot), des insultes et des menaces. Elle a regretté (à l'époque où elle était déléguée générale adjointe de l’UMP) que le débat sur la laïcité organisé par l'UMP soit mal préparé et divise la société. Elle a vivement contesté le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy ou encore les propos de Claude Guéant considérant l’immigration des musulmans comme un problème pour la France.

source et article complet: https://fr.wikipedia.org/wiki/Fabienne_Keller

Résumé, traductions et commentaires:Albert Coroz

5 commentaires

  1. Posté par Alfredo Ruiz le

    Je n’avais été interpellé (chacun fait ce qu’il veut) par l’homosexualité jusqu’au jour où c’est devenu politique et tout à coup, c’est devenu violent… c’est très surprenant et ça rappelle effectivement Sodome et Gomorrhe lorsque la population a voulu forcer la porte de Lot pour s’emparer de ses visites et en abuser. (voir l’excellente étude de Steven Collins, professeur à l’Université de Southwest). Tout ça est très bizar. On ne peut pas s’empêcher de penser à une conséquence dévastatrice et en particulier à ce fameux Apollyon de l’Apocalypse. Intéressant… à suivre.

  2. Posté par Tonio le

    L’Europe ? C’est aujourd’hui comme Sodome et Gomorrhe.
    Orban fait voter « la loi hongroise sur l’homosexualité », c’est son droit: la démocratie hongroise, qui n’a rien à envier aux autres démocraties européennes, vote ce qu’elle veut, comme elle veut, quand elle veut.
    Si Charles Michel et Ursula von den Leyen soutiennent la propagande pédophile, ils doivent aussi laisser à chaque pays ses libres choix, si cela ne contrevient à aucune loi européenne: y a-t-il une loi européenne qui fait obligation d’imposer partout la pédophilie ? Laquelle ?

    Maman Ursula et papa Charles ont-ils élevé leur marmaille selon ces canons internationaux ? Je l’ignore; j’attends donc une réponse soit de Charles Michel en français, soit d’Ursula von den Leyen en allemand ou en anglais. D’avance merci à eux.
    Et coïncidence étrange, qui montre bien comment fonctionne l’Internationale de la pédophilie: la Suisse est actuellement le terrain d’essai du lobby pédophile en proposant une loi autorisant les actes et la propagande pédophile dans les écoles, à tous les enfants dès avant l’âge scolaire, dispensée par d’authentiques homosexuel(le)s.
    Encore un mot; que diraient les parents pro-lobby pédophile, s’ils venaient à apprendre que leur tête blonde est soumis à un gavage d’images et de conférences pédophiles ?
    – Fiers d’avoir des enfants modernes ?
    – Consternés de n’avoir pas été consultés ?
    – Décideraient-ils de retirer leur enfant de l’école publique et de le confier à une école religieuse ?
    Qui ne dit mot, consent…

  3. Posté par Jean Marc le

    Honte à çes pays de L’UE, qui reçoivent les ordres du Nouvel Ordre Mondial. On sait très bien quelle communicauté est derrière le lobby LGBT, le féminisme extrêmiste, le réchauffement climatique, l’invasion migratoire de L. Europe, dans le but de détruire tout çe qui a fait notre civilisation. La domination par le chaos. Les parasites du haut qui protègent les parasites du bas. C’est une opération de destruction de l’homme blanc chrétien hétérosexuel qui est en cours, et ça ne s’arrêtera que quand la masse populaire actuellement non organisée verra son niveau de vie baisser drastiquement, et qu’il y aura une prise de conscience des peuples de l’Europe, que les gouvernement de leurs pays, ne les représente presque plus

  4. Posté par antoine le

     »La Suisse romande, la RTS ont participé à cette ignominie ».
    Et on paie une redevance obligatoire pour diffuser des programmes de qualité … !!
    Tout est manipulé, le lavage de cerveaux fonctionne à merveille; seule solution : retirer la prise de la TV !

  5. Posté par Honte de mon sang allemand le

    Les Allemands sont un peuple d’extrémistes, ce pays aurait dû être démantelé et la moitié de sa population déportée en 1945. Vous verrez, ils referont sombrer ce continent en enfer: c’est dans leur nature profonde. L’Allemagne n’est en aucun cas en position de faire la morale à quiconque: elle a perdu ce droit pour les 10’000 prochaines années. Ils ont tué 50 millions de personnes, on semé ruine et désolation à 3 reprises sur ce continent, sont arrogants, ont une culture qu’eux seuls supportent, une bouffe qu’eux seuls supportent, ce pays est le plus gerbant de la terre. Et je pèse mes mots.
    Mon arrière grand-mère a fui ce pays tant l’air y était devenu irrespirable. Il ne faut pas croire que les nazis étaient une poignée: 90% du peuple était derrière ces horreurs, ils étaient parfaitement au courant de ce qui se déroulait. Ils osent aujourd’hui parler « des camps polonais » dans leurs écoles. Ils n’ont pas changé d’un iotas.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.