Italie. Fraude massive : 150 Albanais accusés d’avoir fraudé le service de santé afin de se faire soigner gratuitement

Fraude massive de plus d'un million d'euros au système de santé national, grâce à un mécanisme qui a permis à 150 personnes, toutes albanaises et souffrant pour la plupart d'une tumeur, de se faire soigner. (...)

Selon les carabiniers du commandement provincial de Turin, trois personnes avaient mis en place ce mécanisme : deux femmes, citoyennes albanaises, médiatrices culturelles dans les centres Isi (Information sanitaire immigrés) de Turin et de la Province ainsi que le fils de l'une d'entre elles, employé de l'Agence du revenu. Ce matin les mesures ont été prises par le gip [NDLR : juge des enquêtes préliminaires] à l'encontre des trois individus (...).

Ils sont soupçonnés d'avoir mis en place un système pour frauder le système de santé national et permettre à leurs compatriotes de se faire soigner. En pratique, selon les enquêteurs, ils ont exploité la règle de l'article 35 de la loi sur l'immigration, qui permet au citoyen qui n'est pas en règle d'accéder aux soins en cas d'indigence. Si le critère est reconnu, on lui attribue un code d'identification ("Stp" pour "étranger temporairement présent") et il a accès aux soins dans les établissements publics.

(...)

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Torino.repubblica.it

Nos remerciements à Victoria Valentini

2 commentaires

  1. Posté par Rikiki le

    Et si tu es italien, que tu as participé à l’essor de ton pays et que tu n’as pas eu de chance tu recevras un minimum vital ( qui ne te permettra pas de vivre) alors que les portes sont largement ouvertes à tous ceux qui n’ont rien fait pour ton pays. A part profiter naturellement ! Et c’est la même chose en Suisse, la preuve l’albanais qui a touché 110 000.- d’aide pour le covid et qui n’est même pas expulsé… Il est vrai qu’avec nos gouvernants pourris !

  2. Posté par Valentin le

    Albanais… tous est dit..

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.