Déjà 130 crimes : un jeune Syrien de 15 ans encore sur le banc des accusés après une attaque au couteau en Thuringe

Après une attaque au couteau survenue début 2020 à Gera, en Thuringe, qui a fait deux blessés graves, le ministère public a engagé des poursuites contre trois jeunes hommes. L'auteur principal présumé, originaire de Syrie, n'est âgé que de 15 ans.

Selon une enquête de FOCUS Online, ce jeune traumatisé par la guerre a déjà commis plus de 130 crimes. Il a passé près d'un an en détention et il a été condamné à une longue peine de prison en 2019. Mais il n'a pas eu à la faire.

Trois bons mois après une attaque au couteau à Gera, en Thuringe, au cours de laquelle deux hommes ont été gravement blessés, le ministère public de Gera a accusé trois protagonistes. L'affaire est pendante devant le tribunal régional de Gera.

Les accusés sont originaires de Syrie, d'Iran et d'Afghanistan.

Selon le rapport, le principal suspect, Mohammad D., âgé de 15 ans et originaire de Syrie, doit répondre d'une tentative d'homicide involontaire. Les deux autres protagonistes sont accusés de lésions corporelles graves. Il s'agit de Ramin N., 19 ans, d'Iran, et d'Ali Sina M., 21 ans, d'Afghanistan.

Le trio aurait attaqué deux hommes dans le centre-ville de Gera dans la nuit du 10 février 2020 et les aurait gravement blessés à l'arme blanche. Un ingénieur en développement de 28 ans, originaire de Gera, a subi des coupures grave au visage. Son ami de 34 ans, qui travaille comme professeur dans un collège technique, a été gravement blessé à l'oreille. Les deux victimes ont dû être hospitalisées et opérées.

[...]

Comme FOCUS Online l'a appris des milieux judiciaires, les trois accusés ont déjà attiré l'attention par plusieurs actes criminels et violents. L'auteur principal présumé, Mohammad D., est connu de la police et de la justice pour plus de 130 infractions.

Long casier judiciaire : violence, drogue, intrusion

Parmi les infractions enregistrées figurent : les lésions corporelles volontaires (5 cas), la tentative d'extorsion grave, les lésions corporelles dangereuses, la menace et le vol (2 cas chacun), les dommages aux biens, la fraude aux services, l'acquisition de drogue (23 cas), la possession et le trafic de drogue (6 cas chacun) et l'intrusion dans 89 cas.

Mohammad D. a été placé en détention préventive pendant près d'un an à cause de ces infractions. Le 14 mars 2019, le tribunal de la jeunesse du tribunal de district de Gera l'a condamné à deux ans et huit mois de prison. Cependant, le tribunal régional de Gera a annulé la sentence en octobre 2019.

[...]

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Focus.de


Rappels :

Ylva Johansson, commissaire européenne : « L’immigration ne doit être considérée que sous un angle positif. Les migrants font partie de nous. »

Royaume-Uni : vouloir réduire l’immigration peu qualifiée serait injuste selon la gauche qui s’en prend au projet de loi de Boris Johnson

Zemmour : « L’immigration est très dangereuse pour les pays occidentaux. Il faut supprimer le regroupement familial, supprimer le droit du sol, des expulsions… »

2 commentaires

  1. Posté par Sertorius le

    La justice en Europe est une plaque tournante pour les délinquents endurcis comme ce syrien. Il s’en sortira grace à son age et son rang de réfugié pour continuer à nouveau une vie de crime. Ils devraient le renvoyer chez Assad comme châtiment.

  2. Posté par antoine le

     »Cependant, le tribunal régional de Gera a annulé la sentence en octobre 2019 »
    La justice (2 poids 2 mesures) libère un jeune homme dangereux (130 crimes).
    Remigration immédiate ! Retour au bled !
    Interdiction de mettre un pied en Europe !
    On n’en veut pas de cette racaille !
    Les juges de Gera (D) doivent céder à la place a de VRAIS juges !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.