Propagande ou journalisme?

Comment donner un tel titre à un article se voulant sérieux et mesuré ?

À chacun de juger, après avoir pris connaissance des éléments exposés ci-après.

Jeudi 16 avril 2020, le journal LE COURRIER  donnait le titre suivant à l’article, accompagné d’une photo du Président Trump, occupant une bonne moitié de la 1ère page :

« Donald Trump détrousse l’OMS ».

Le verbe détrousser vise à suggérer que Donald Trump aurait « fait les poches » de l’OMS alors que le Président Trump  a suspendu la contribution des USA à cette organisation… il a donc suspendu l’opération consistant à « remplir les poches » de l’OMS.
Ce genre de procédé détestable et pervers est le propre de la propagande totalitaire, sous couvert d’information. Pour une démocratie saine, il est préférable que des journaux utilisant de tels procédés n’existent pas. En effet, bien loin d’apporter un autre point de vue sur l’actualité, ils manipulent, à leur insu, les lecteurs. Toute manipulation va à l’exact opposé de ce qui est nécessaire à une démocratie directe « à la suisse ».

À ce sujet, il est une fois de plus nécessaire de rappeler que la pluralité des journaux, probablement de plus en plus subventionnés et de moins en moins financés par un lectorat payant, ne veut plus dire grand-chose si presque tous les journalistes partagent les mêmes opinions moutonnières, à savoir :

- le rejet du patriotisme sain.

- le combat total et sans relâche de l’UDC… et dans ce combat, tous les coups sont permis. Particulièrement de la part de la RTS depuis que la redevance a été rendue obligatoire.

- l’admiration et la soumission aux opinions et aux pratiques venant de Bruxelles.

- une réaction pavlovienne de rejet et de détestation de tout ce que le Président Trump a fait, fait, approuve ou suggère, etc. Tout comme de tous ceux qui ne sont pas dans la ligne des Démocrates américains.

- une réaction perpétuelle de détestation de Viktor Orbán, Premier ministre de Hongrie, qui a tout d'un homme d'état démocratique, brillant, et pétillant d'humour, et absolument rien d'un dictateur en herbe comme les journalistes militants veulent le dépeindre.

- une réaction automatique de méfiance envers le capitalisme.

- une réaction pavlovienne d’approbation envers les agissements des pouvoirs publics en général et de leurs interventions et subventions en tout genre. En fait, il n'y a là rien d’étonnant, les journalistes étant socialistes en grande majorité et beaucoup d’autres, particulièrement parmi les femmes, étant socialistes sans le savoir.

- une soumission totale à la doxa dominante, à savoir le règne absolu des opinions politiquement correctes… et son corollaire, la mise à l’écart, l’occultation ou la ridiculisation des opinions contraires. Le Président Trump est particulièrement haï de la classe bavarde car il se moque totalement du politiquement correct.

- un combat sans relâche pour faire passer l'idée que l'islam est une religion comme les autres alors que toute l'histoire, ancienne et récente, montre qu'il n'en est rien. En effet, l'islam a toujours été une religion totalitaire s'imposant par la terreur et la violence. L'islam comprenant l'injonction de tuer les apostats, cette injonction étant la pierre angulaire indispensable pour que les musulmans ne fuient pas en masse cette religion schizophrénique prétendant être supérieure à toutes les autres alors que TOUT montre qu'elle est inférieure, de tous les points de vue, aux sociétés occidentales fidèles à leurs racines chrétiennes, ainsi qu'à de très nombreuses sociétés asiatiques.

- une censure totale du problème existentiel qui guette, à très court terme, les pays de l'Europe occidentale. En effet, l'arrivée massive de migrants, musulmans dans la grande majorité, va rapidement "libaniser" ces pays dont la démographie est à peine capable de renouveler les générations. Les idiots utiles oseront prétendre que ces migrants permettront de combler les failles observées dans la pyramide des âges desdits pays. Il n'en est rien, par nature l'islam est incompatible avec la liberté et "l'autre".
Les réfugiés vietnamiens ont pu s'intégrer paisiblement en Suisse, les musulmans ont l'interdiction absolue d'en faire autant. Ces derniers sont là pour coloniser et islamiser ces pays. Erdogan le dit ouvertement lorsqu'il appelle les Turcs présents dans les pays d'Europe occidentale à avoir, non pas trois enfants mais cinq enfants.
"20 Minutes avec AFP Publié le 02.06.2015
D’après le Premier ministre hongrois Viktor Orban, les migrations actuelles vers l’Europe menacent la civilisation du continent. C’est dans le cadre d’une conférence en l’honneur de l’ex-chancelier conservateur allemand Helmut Kohl que le dirigeant populiste a lancé sa déclaration choc : « Une migration de masse se produit aujourd’hui dans le monde, et elle pourrait changer la face de la civilisation européenne. Si cela se produit, cela sera irréversible ».
Et de poursuivre :

 « S’il y a une Europe multiculturelle, on ne reviendra pas en arrière, ni vers une Europe chrétienne, ni vers le monde des cultures nationales. […] si nous faisons une erreur aujourd’hui, ce sera pour toujours».

- ...

Cela étant dit, nous ne résistons pas à l’envie de rappeler à chacun cette excellente mises en garde :

Jeanne Hersch :  Tout le monde le dit alors c’est sûrement faux. Nous vivons une époque où d’énormes sottises, devenues clichés, intimident et impressionnent.

Cenator

 

 

15 commentaires

  1. Posté par Laberlue le

    Ce constat est excellent et juste. Mais il n’est qu’un constat. Et on avance pas beaucoup en observant comme spectateur. La première chose à faire est de se demander qui est derrière la bien-pensance et le politiquement correct. Il faut rechercher les causes. Après, il faut les nommer, les dénoncer si on n’est pas d’accord. Les globalistes veulent détruire l’Occident pour faire leur tour de Babel. Alors ils pourrissent et pervertissent tout. La morale, les valeurs, la santé, les esprits. Ils sèment la confusion, ils ne parlent que de guerres, de Shoah et de choses négatives et déprimantes. Ils sont les avocats du diable et créent les conditions pour que des malheurs arrivent. C’est l’intelligence au service du Mal. Ce sont Attali, Gates, Soros, les milliardaires du commerce et de la finance cooptés dans des sociétés secrètes où ils fomentent la destruction des nations et des civilisations. Ils souhaitent priver les gens de leur foi et les rendre mauvais comme eux. La foi est la gardienne de la morale. Un monde immoral est machiavélien c’est-à-dire immonde. Gardons nos valeurs et n’écoutons pas ces êtres malfaisants et leurs larbins journalistes.

  2. Posté par Poilagratter le

    Couper les vivres à un propagandiste , c’est juste Le bloquer….reste à bloquer les merdias.

  3. Posté par Régis Savoy le

    Si Trump avait été noir il serait adulée de tous les bobos et gauchos !

  4. Posté par marcel le

    l’OMS doit être dissoute. En atténuant les risques de la pandémie pour couvrir les assassins du PCC, l’OMS a délibérément assassiné des milliers de gens partout dans le monde. Il faut juger les assassins du PCC et de l’OMS en cour martiale. Mais les Etats n’ont pas les couilles pour défendre les intérêts de leurs citoyens. Tout est une affaire de fric et de financement des journalistes partout dans le monde qui préfèrent s’enrichir et renier la vérité.

  5. Posté par aldo le

    « Le courrier », c’est des subventions à la tonne. Le rêve des soutiens de l’Hebdo. Un journal
    d’origine catholique, distribué dans toutes les bonnes cures, les abbayes, les librairies
    catholiques et qui a subitement subit l’assaut des crypto-communistes tout comme « la
    liberté ».

    On peut y voir l’action souterraine des conspirateurs jésuites avec aujourd’hui à la tête du Vatican Bergolio le benêt mondialiste lécheur de babouches. C’est là le nœud du problème et la meilleure preuve de l’origine de la collusion entre l’Eglise catholique et les gauchistes.

    Toutes les Salerno de la suisse romande s’abonnent et y abonnent obligatoirement les espaces
    publics totalement squattés par leurs paires, tels les bibliothèques, les écoles d’assistants
    sociaux etc. Sans compter les annonces fictives de soutien pour des emplois bidon parce que
    déjà repourvus d’avance par piston-copinage, comme pour toutes les annonces dans la presse à la botte.

    Si vous voulez voir UN SUPER REPAIRE DE GAUCHISTES CONSPIRANTS A LA TETE DES MEDIAS etc allez visiter Mase(VS) infesté. Avec la Maury-Pasquier, la complice de Cramer le turc d’Izmir dit le Verts dans le nez qui soutenait ses élections en faisant semblant de donner son rein, Manuella Maury un pétroleuse de la TSR, Dominique von Burg de la TSR etc. et l’ex-rédacteur en chef du Courrier Patrice Mugny tombé en disgrâce censurée… https://lecourrier.ch/2011/10/10/les-casseroles-de-patrice-mugny-refont-surface/ à qui l’on doit les autorisations pour l’invasion publicitaire qui défigure tout Genève, donc du fric à quelque part.

    N’oubliez pas d’être sur vos gardes, parce qu’il y a là ceux qui d’une certaine manière ont participé durant des décennies au saccage politique de Genève. Tout en n’omettant pas l’hypothèse d’une très forte possibilité qu’ils aient aussi conspiré pour l’éviction de Blocher et de Freysinger, voir d’être à l’origine de l’incendie volontaire contre son habitation. Ce qui démontre bien l’intensité de la violence gauchiste lorsqu’elle est exacerbée par des medias à leur botte exclusive, qu’on doit payer obligatoirement comme la TSR, mais aussi avec les journaux gratuits de Lausanne ou Genève qui puisent déjà dans le fonds publics pour empêcher Chr. Blocher d’essayer de rétablir un équilibre dans la presse de Suisse romande en prenant leur destin en main.

  6. Posté par antoine le

    Le Courrier = PQ
    Les faits, rien que les faits ! C’est ce que devrait écrire le journaleux de service !
    Chine – OMS complices :
    https://www.dreuz.info/2020/04/12/collusion-criminelle-entre-loms-et-la-chine-pour-dissimuler-le-coronavirus/comment-page-1/#comment-846231
    Financement de l’OMS :
    https://www.medias-presse.info/dis-moi-qui-finance-loms-je-texpliquerai-ses-declarations-sur-le-coronavirus/119640/
    »Le 4 janvier, l’OMS déclarait qu’elle était au courant des rapports venant de Wuhan, qu’elle surveillait la situation, et qu’elle était en contact avec le gouvernement chinois à ce sujet. Le même jour, elle activait son système de gestion des incidents au niveau national, régional et mondial, et contactait les autorités de Wuhan pour obtenir des clarifications. »
    https://www.dreuz.info/2020/03/19/coronavirus-la-chine-est-coupable-dun-crime-contre-lhumanite/
    Directeur de l’OMS (docteur en philosophie !)
    https://www.dreuz.info/2020/02/26/coronavirus-quand-le-directeur-general-de-loms-dissimulait-des-epidemies-mortelles/comment-page-1/#comment-822517
    etc …
    La Chine est coupable de crime contre l’Humanité.
    https://www.dreuz.info/2020/03/19/coronavirus-la-chine-est-coupable-dun-crime-contre-lhumanite/

  7. Posté par Clément Durosier le

    La presse dominante, dans tous les pays, reflète fidèlement, non pas ses intérêts nationaux propres, ce qui relèverait de la normalité et du bon sens, mais les intérêts idéologiques d’une petite caste cosmopolite.
    Présenter l’OMS en victime, comme le fait cette presse mercenaire est typique d’une certaine inversion accusatoire, qui trahit ses commanditaires.
    Mais la vérité devient chaque jour plus évidente: c’est l’humanité entière qui est victime de l’OMS, cette entité démoniaque à la solde de philanthropes de l’acabit de Soros ou Bill Gates, porteurs de ce virus destructeur, autrefois appelé communisme, et programmé de longue date pour détruire notre civilisation.

  8. Posté par Bussy le

    Etats-Unis 500 mios de contributions à l’OMS, Chine 40 mios….. et l’OMS est à la botte de la Chine… qui détrousse qui ?
    Et les journaux massivement subventionnés pour sortir des sornettes contre le peuple….. qui détrousse qui ?
    Ces journaux subventionnés….. donc financés par notre système…. affreusement capitaliste…. et ils sont à l’aise pour défendre la dictature chinoise… bravo pour la lucidité !

  9. Posté par Amarillys Taylor le

    Ces deux journaux ou devrions nous dire torchons, essaient de manipuler leurs lecteurs mais les suisses étant en général assez critiques ne tomberont pas dans le panneau. C’est tellement visible leur haine du président Trump qu’il vau mieux en rire car ils ne nous auront pas ! La gauche quand elle n’a pas d’arguments valables et crédibles, les invente…

  10. Posté par Sergio le

    Les prostituées ont demandé une aide à l’État en ces temps difficiles de pandémie. Les médias aussi. La demande est similaire, les raisons invoquées sont les mêmes, les deux entités sont presque identiques, quoique la première est infiniment plus méritante et sympathique. Qui a immédiatement obtenu gain de cause ? Pourquoi ?

  11. Posté par Julian le

    Vous êtes courageux de lire un tel torchon.

  12. Posté par Rikiki le

    Et il faudrait subventionner de tels journaux qui ne sont pas capables de remplir leurs devoirs d’informations objectives. Ils peuvent mourir comme tous ceux morts par le covid 19, on ne va pas pleurer pour eux.

  13. Posté par Chris le

    Le Courrier est un pamphlet communiste. Une sorte de Pravda locale pour losers improductifs. Excepté de vieux gauchos boomers et quelques antifas, qui lit ce torchon?

  14. Posté par Dominique le

    Ce journal communiste est trop c.. pour comprendre que cet argent est au peuple américain et que Trump a raison de vouloir que le peuple américain maltraité par ce virus venu de Chine en bénéficie. Contrairement à tant de dirigeants et de médias européens, tel Le Courrier, Trump ne méprise pas les siens.

  15. Posté par leone le

    Quand le Président du principal bailleur de fonds de l’OMS lui demande des comptes il ne fait que son travail. Dame! on ne donne pas 4-500 millions par an sans se soucier de ce qu’ils deviennent. Et Donald Trump sait parfaitement que s’il ne menace pas cette armée de fonctionnaires sur-occupés à préserver leurs privilèges il n’obtiendra aucune réponse à ses questions.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.