Suisse : Sandra (15 ans) et son père harcelés et menacés par trois demandeurs d’asile « Ils m’ont mis un pistolet sur le menton »

Trois demandeurs d'asile (19, 25 et 29 ans) ont traversé la ville de Kreuzlingen (canton de Thurgovie) vendredi. Ils ont harcelé des femmes, ils ont frappé un père et ils ont menacé des passants. La police a même dû tirer un coup de semonce ! Deux victimes témoignent.

La jeune femme sourit, mais ses yeux plein de larmes disent autre chose. Son père essaie de la calmer. "C'est terrible ce que nous avons vécu. Tout le monde devrait savoir ce qui s'est passé", déclare-t-il au BLICK.

Il y a quatre jours [NDLR : le 31 janvier], sa fille a été harcelée par deux Albanais et un Algérien. Lorsqu'il a voulu aider sa fille, il a été frappé et menacé par les trois demandeurs d'asile déboutés !

L'attaque s'est produite vendredi dernier, juste avant 20 heures. Sandra M.* (15 ans), accompagnée de deux amies de 16 ans, se rend après l'école au centre commercial Lago, à Constance (Allemagne).

Ensuite, elles attendent le bus à Kreuzlingen, près de la Place des Ours. Là, trois hommes approchent les adolescentes. Ils sont athlétiques, ils ont les cheveux noirs courts, ils portent la barbe et parlent un anglais et un italien cassés.

«Ils nous ont coincés, ils m’ont saisie par les fesses.»

"Au début, je pensais qu'ils cherchaient quelque chose et qu'ils avaient besoin d'aide", explique l'adolescente de 15 ans. "Mais les choses ont vite changé, les hommes sont devenus insistants et n'ont pas voulu nous laisser partir." Personne n'est là pour aider les filles.

"Ils ont tenté de nous séparer pour que nous ne puissions pas nous entraider", raconte l'écolière: "A la Migros, ils nous ont mises dans un coin. L'un d'entre eux a attrapé mes fesses. Quand l'une de mes amies s'est éloignée, l'un des hommes l'a poursuivie et j’ai crié : "Stop! Arrête: Il s’en fichait."

"Il a une arme, partez"

Lorsque le bus passe enfin, une camarade des adolescentes s'y installe puis elle voit ses amies. Elle demande au chauffeur de la laisser descendre. Elle crie : "J'ai déjà vu ce type auparavant. Il a une arme. Partez !" Les quatre filles s'enfuient et se réfugient dans un bar.

Sandra appelle son père pour qu'il vienne la chercher. "Sur le chemin du retour, nous sommes passés par la gare. Ma fille a reconnu les hommes et nous nous sommes arrêtés", déclare Peter M.* (59 ans). Il sort de la voiture et parle aux jeunes hommes. "Ils sont immédiatement devenus agressifs et m'ont attaqué".

L’un d'eux pousse Peter vers la voiture, l'autre le frappe dans l’estomac, suivi d’un coup à la tête. "Puis quelqu'un a appuyé un pistolet sur mon menton", dit-il. La fille déclare "J'avais peur pour mon père. J'ai appelé la police. Puis j'ai vu l'arme. J'ai crié dans le téléphone. Il a une arme, il a une arme ! Puis la communication s'est coupée".

Le policier doit tirer un coup de semonce!

Le père et la fille sont en état de choc après l’attaque. "Je sors de la maison seulement s’il le faut", affirme Sandra. Le père souffre également de l'agression. "Je n’arrête pas de penser à l’image de l’arme pointée sur moi."

Situation incroyable : même lorsque la police arrive pour arrêter le trio, l'un des trois hommes sort à nouveau son arme. La police doit tirer un coup de semonce ! Marco Breu, responsable des médias du ministère public de Thurgovie déclare : "L'Albanais de 25 ans a menacé le policier avec un pistolet à bout portant. Dans cette situation de menace aiguë, le policier a tiré en direction de l'homme. L'homme est en garde à vue. L'Albanais de 29 ans a reçu un mandat d'arrêt et se trouve à présent en détention pour expulsion. L'Algérien de 19 ans a été inculpé pour violation de la loi sur les étrangers et se trouve à nouveau au centre d'asile".

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Blick.ch

Nos remerciements à Patrick Payerpacher et à Alternative Populaire Suisse.CH

23 commentaires

  1. Posté par Marcassin le

    Pourquoi un coup de semonce ???

  2. Posté par Christian Hofer le

    faux*

  3. Posté par Marc le

    @Marcel Ledoux j’ai entendu la première vidéo l’année passé, très intéressant mais pas irréversible si les dirigeants le voudraient, mais ils ne le veulent pas et je sais pas pourquoi. Bon nombres de traités n’ont pas été honorés, ou ont même été annulé après coup. Il faut juste un président qui le veuille, et c’est là que ça croche…

  4. Posté par Remy Dlde le

    Merci pour la reprise !
    Alternative Populaire Suisse. Ch

  5. Posté par Jancart le

    En Suisse, le citoyen est encore armé, contrairement a la France qui est devenu un pays de merde grâce a la lâcheté de ces citoyens. Si nos politiciens et notre gouvernement ne font rien pour nous protéger, il faut agir nous-mêmes. Raison de plus si même les policiers ne tirent pas sur une racaille armée !

  6. Posté par je suis mila le

    2eme commentaire car j’avais raté un détail : dans ce pays on peut sans autre pointer une arme à feu sur la police et celle-ci tire un coup de semonce? S’il y avait un couteau en face je peux comprendre, mais face à une arme à feu pointée la seule réponse et d’abattre l’assaillant. La seule. Si l’autre avait tiré, il serait mort ce con.

    Oh mon dieu! Dans n’importe quel pays à moitié foireux il aurait été abattu et le policier médaillé. Ça devient extrêmement grave. On devrait renvoyer le policier pour conduite inappropriée. Le mettre au stationnement. C’est incompréhensible. Le type n’a même plus d’instinct de survie ou de respect pour sa fonction qui est sensée représenter l’autorité, qu’ils ne s’étonnent pas que les gens ne les respectent plus…

  7. Posté par je suis mila le

    @cotcot: c’est ça le pire! Tu ne devrais pas en parler, c’est presque de ta faute si tu le fais. Ils s’en foutent. Aucun de ces eunuques n’est prêt a prendre la parole pour dévoiler l’ampleur de la chose. Même pire, faites quelque chose pour vous défendre et on vous regardera comme un fou, mais t’as vu il est violent, voir raciste…. Walking dead c’est pas de la fiction, les zombies sont dans la rue…

    Heureusement pour les flics, ils peuvent se planquer a la Coop pronto… J’ai extrêmement honte de ce pays depuis mes 12 ans, et ça ne s’arrange pas.

  8. Posté par Christian Hofer le

    Arrêtons donc de comparer avec les pires pays au lieu de se souvenir de ce qu’était notre pays avant ces immigrations. Il est faut de comparer cela avec la France ou l’Allemagne. Ce serait normaliser les problèmes jusqu’à atteindre le seuil catastrophique de nos voisins.

    Un professeur ne comparerait pas un élève avec le pire de la classe, mais avec le meilleur si on veut lui faire prendre conscience d’un problème.

  9. Posté par charlene le

    En effet la Suisse n’est pas si mal lotie si je puis dire, des pays comme l’Allemagne, le France, la Suède ou la Belgique pour ne citer que les principaux sont en danger, tant que les citoyens continueront de voter à gauche la situation ne s’améliorera pas, la gauche n’a pas de morale, pas de limites

  10. Posté par J.-J. le

    Il y a tellement d’autres moyens de rendre la justice…. il suffit de s’arrêter 5 minutes, de réfléchir et enfin d’agir…. c’est tellement naturel!

  11. Posté par Marcel Ledoux le

    Peut être comprendrez vous ce qui nous arrive grâce à ceci qui je l’espère seront vos vidéos de chevet désormais.
    https://www.youtube.com/watch?v=AFN_HsjWcGw
    https://www.youtube.com/watch?v=ptDyXdCBjd8
    Ces vidéos proviennent d’un conférencier de qualité interviewé en radio et lors d’une conférence.
    Faites-moi le plaisir de tout écouter il y va de notre avenir à tous. Commencez par la vidéo à la radio.

  12. Posté par cotcot le

    Que ça soit le pistolet ou le couteau peu importe. Dans la presse il y a un nombre très restreint de cas témoignés. La police, au lieu de s’en occuper de ces délinquants comme il faut, nous déconseille fortement d’en porter plainte. Merci monsieurs, mesdames du poste du police Petit Chêne. Vous travaillez avec les petits dealers et proxénètes? Quand on pense que vous êtes payés par nos impôts. Quelle société dans laquelle on accepte et on récompense les vols, les crimes, les mensonges et ainsi de suite. La justice et ses colabos les délinquants de toute orientation et provenance. Et les classements donnent comme référence ce niveaux de vie. Sans en douter les délinquants ont la côte.

  13. Posté par Sertorius le

    Le permis de port d’arme devrait être plus libérale en Suisse comme ça il y a pas besoin d’attendre la police avant de devenir une victime et une statistique.

  14. Posté par kandel le

    @combattant, MERCI… PEINE DE MORT pour les trois.
    Par pendaison, procédure rapide, TOUT doit être fait en moins d’un mois.
    Les droits de l’homme, les conventions européennes, les hurlements des journaleux, etc… on s’en fiche totalement.
    Ce qui nous préoccupe, c’est le droit d’aller où bon nous semble en Suisse EN TOUTE SÉCURITÉ !

  15. Posté par Palador le

    Albanais kosovare…une plaie en Suisse, et l’algérien muzz tous deux même religion importés par la Cruella…

  16. Posté par combattant le

    Hélas notre police ne connaît pas les bavures ! Triste quand même de se soumettre à ces criminels imposés,entretenus par nos soins,les ouvriers,les retraités soumis à l’impôt.Je HAIS cette socièté mortifère,a plat ventre devant l’ennemi,décadence,laxisme,traîtrise,pas assez de mots,pour dire à quel point l’humanité est en plein dèlire,comment voulez-vous encore que l’on aie un désir d’avoir des enfants dans ce monde cinglés.C’était mieux AVANT !la peine de mort est la seule réponse à ce MERDIER.A quand le retour du BÂTON !

  17. Posté par pepiou le

    Et merci qui ? Merci la gauche islamo-collabo !

  18. Posté par Matelot le

    Toujours les mêmes et des gens ne provenant PAS de pays en guerre, donc des faux-réfugiés, une fois de plus.

  19. Posté par Claude Wey le

    Avons-nous seulement encore le droit de penser ; et croyez-moi, en Suisse vous n’êtes pas si mal lotis comparé à la Belgique, la France ou l’Allemagne !

  20. Posté par Marc le

    je me demande pour quel parti politique ces deux Suisses ont votés ! Certainement la gooooche…

  21. Posté par antoine le

    « Puis quelqu’un a appuyé un pistolet sur mon menton »
     »L’Albanais de 25 ans a menacé le policier avec un pistolet à bout portant »
    – Ces migrants déboutés (je dirais plus simplement ces bandits de grand chemin) sont armés !
    – Ces vils personnages (demandeurs d’asile déboutés) n’ont pas encore été expulsés du territoire national. Qui sont les irresponsables de notre administraaaation ?
    – Le CF en tête nous obligent à rendre nos armes acquises légalement …
    N’y a-t-il pas une situation bizarre ?

  22. Posté par Chris le

    Il y a 17 balles dans le chargeur d’un Glock. Normalement ces 17 balles devraient se trouver dans cette richesse pour la Suisse. Le flic est pointé à bout portant et « il tire un coup de semonce »?? Ce flic est un mauvais flic, juste bon à empoisonner le quotidien de l’automobiliste suisse.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.