Armes. Soumission à l’UE : Ne nous hâtons pas !

Frank Leutenegger
Journaliste, retraité RTS,  www.swissguns.ch

Ne nous hâtons pas !

 

SwissGuns à reçu ces derniers temps plusieurs  messages de correspondants inquiets: "avec la nouvelle loi, que faut-il déclarer, quand ?"

 

Ce qu'il faut déclarer

Trois types d'armes doivent être déclarées:

- les armes de poing semi-automatiques, si elles sont munies d'un magasin de plus de 20 cartouches (si vous avez un mag de 30 coups pour votre Glock, c'est le moment de le planquer ou de le jeter au lac),

- les armes longues semi-automatiques, si elles sont munies d'un magasin de plus de 10 cartouches

- et les armes longues semi-auto trop courtes (moins de 60 cm).

 

Notons bien: ce sont les seules armes concernées. Un Colt 1911 et son magasin de 7 coups, ne doit pas être déclaré, pas plus qu'un revolver ou une carabine à répétition, qu'elle soit à verrou ou à levier de sous-garde... Encore moins, si elle est à un ou deux coups.

 

Nul doute que nos autorités bienveillantes ne manqueront pas de nous inciter "à nous mettre en règle", en déclarant tout, y compris le Vetterli de l'arrière grand-père.

 

Non... seuls les semi auto à grande capacité sont concernés.

 

Quand ?

 

La nouvelle loi a prévu un délai de 3 ans pour cette déclaration, c'est-à-dire, jusqu'au 14 août 2022. C'est à croire qu'il nous reste un ami, au sein de l'administration.

 

14 août 2022. Ne déclarez rien avant !

 

Au printemps de cette année là, la Commission européenne nous annoncera les prochaines restrictions à nos libertés. L'interdiction totale des semi-autos, quelle que soit leur capacité, pourrait être prononcée.

 

Si vous avez déclaré avant, vous avez perdu et il ne vous reste qu'à apporter  le matos au poste, pour le faire passer au pilon.

 

En revanche, si vous prenez votre temps et attendez l'été 2022, vous aurez le choix: être un bon citoyen, déclarer et laisser détruire, ou choisir le côté obscur de la Force et planquer ce dont vous pensez que les autorités n'ont pas à connaître.

 

À vous de choisir. Mais pensez-y bien. Quoi qu'il arrive, jusqu'au14 août 2022, vous êtes en règle. Et c'est ce dimanche là que vous devrez choisir, entre rester un bon citoyen ou devenir un dangereux rebelle.

 

Pensez-y... et ne vous hâtez pas !

 

F.A.L. 8 février 2020

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.