Les Verts et les gauchistes allemands furieux parce qu’un président de région communiste n’est pas réélu 

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

 

Les Verts et les gauchistes allemands furieux parce qu'un président de région communiste n’est pas réélu 

 

Lors des élections de l’automne dernier en Thuringe, la coalition gauche-verte (« Die Linke », SPD et Verts) sous la conduite du président de région Ramelow (« Die Linke », communiste) n’avait  plus obtenu la majorité absolue. Les partis CDU et FDP avaient décidé de rester dans l’opposition, mais de ne pas s’allier avec le parti souverainiste AfD et de renoncer ainsi à la formation d’un gouvernement de centre-droit. Le chef du gouvernement communiste espérait ainsi pouvoir continuer à diriger la Thuringe avec un gouvernement minoritaire. Le parlement en a cependant décidé autrement : c’est un libéral du FDP, Thomas Kemmerich, qui vient d’être élu. Les communistes, les socialistes et les Verts écument de rage. Le président des communistes a réagi à la manière de Madame Pelosi à Washington, en lançant rageusement son bouquet de fleurs aux pieds du nouvel élu. Quant à la présidente des Verts allemands, Madame Baerbock, elle exige de la CDU et du FDP qu’ils obligent le président libéral élu à se retirer au profit du communiste avec lequel elle veut absolument que son propre parti continue à gouverner.

 

https://www.achgut.com/artikel/annalena_fordert_politische_thueringen_quarantaene

 

Traduction (Claude Haenggli) : Et que se passera-t-il si Kemmerich, la CDU et le FDP n’obéissent pas ? La République fédérale doit-elle exclure l’État libre de Thuringe ? Ou bien les Verts vont-ils se retirer de toutes les coalitions auxquelles ils participent avec la CDU et le FDP ? Ou peut-être qu’Annalena Baerbock reviendra sur les mots qu’elle a utilisés dans son message Twitter ?

Claude Haenggli, 5.2.2020

 

 

4 commentaires

  1. Posté par Rictus le

    Heureusement, cette sinistre comédie qui n’aura réjoui que les partisans de l’ultra-droite et les nostalgiques de la peste brune n’aura pas duré plus de 24 heures. Vive la démocratie !

  2. Posté par antoine le

    Quel manque d’éducation !
     »Le président des communistes a réagi à la manière de Madame Pelosi à Washington, en lançant rageusement son bouquet de fleurs aux pieds du nouvel élu »
    S dictature ne passera pas :
     »Madame Baerbock, elle EXIGE de la CDU et du FDP qu’ils obligent le président libéral élu à se retirer au profit du communiste »
    C’est en respectant les votations, donc la volonté du Peuple, que le gouvernement peut diriger !

  3. Posté par Dominique le

    Ces vert ne sont pas que des pastèques ils sont des djihadistes communistes qui vont faire de l’Europe un shit hole.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.