Berne : Pour combattre la « dictature des genres » le musée d’histoire naturelle a installé des toilettes unisexes

Le Musée d'histoire naturelle Berne (NMBE) a installé de nouveaux WC au rez-de-chaussée. Les lieux, qui étaient auparavant séparés selon le sexe, ont été transformés en toilettes unisexes.

La direction du musée s'explique: «Il y a beaucoup de gens qui ne veulent plus être assujettis à la dictature des genres», explique Simon Jäggi du NMBE. Avec les toilettes unisexes, ils espèrent maintenant être l'une des «premières institutions publiques de Berne» à s'intéresser à cette thématique. «C'est un tout petit signe que nous avons accompli ici, dit-il, mais il faut d'innombrables étapes de ce genre pour que notre société aille de l'avant.»

[...]

20min.ch

6 commentaires

  1. Posté par Marc le

    Un endroit a visiter finalement, on risque de rencontrer quelques spécimen humains (ou plutôt qui veulent ressembler à des humains) hors du commun. Vu que c’est unisex on va tous pouvoir pisser péter et chier sous le même drapeau multi-couleur ! Que du bonheur et une progression remarquable pour l’humanité.

  2. Posté par Sergio le

    Effectivement, on ne peut être qu’esbaudi devant une telle avancée de l’humanité. Voilà qui va révolutionner les rendez-vous de pissotières.

  3. Posté par Claude Sauvain le

    C’est quand même beau le progrès !

  4. Posté par detaileur le

    Quelle preuve de modernité! Cela montre la direction à suivre dans l’histoire naturelle… . Les urinoirs on peut imaginer qu’ils sont également unisexe. Un détail sans doute mais selon toute entreprise qui se respecte, il faut lui en prêter attention. L’essentiel n’aura plus lieu d’existence demain. Un monde en détail en conformité avec nos gros en grossistes.

  5. Posté par Chris le

    « Dictature des genres », rien que cela…Le gauchisme est une maladie mentale.

  6. Posté par Bussy le

    Pas de problème, mais c’est exclu que je m’asseye pour uriner, c’est bien compris ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.