Comprendre les garçons avec Warren Farrell (The Boy Crisis, en français) (21:51)

L'auteur, Warren Farrel, a été président pendant 3 ans de NOW, "National Organization for Women", l'association féministe. J'analyse le livre "The Boy Crisis" et c'est, un peu, un résumé en français suffisant pour ceux qui ne peuvent pas lire l'anglais.

2 commentaires

  1. Posté par injustice le

    S’intéressent les kommissaires de la inJustice vaudoise aux ces aspects? Surement pas vu leurs prises de décisions totalement déplacées en dehors de toute légalité et du bon sens. Chers juges vous vous assumez des responsabilités avec des lourdes conséquences. Vous détruisiez de vies sans aucune scrupule. Ne reste que vous souhaiter de même pour vous et vos proches puisque vous ne pensez que à vos intérêts du gang. Il n y a pas chez vous ni justice ni humanité . Que du déni. Pour vous la justice veut dire la défense de la classe privilégié. Mais sachiez que tout système répressif est destiné à la perte. Comment vous pouvez vivrez tout en sachant vos agissements corrompus.

  2. Posté par Christian Hofer le

    Il prétend également que les islamistes de Daech n’ont souvent pas de père.

    C’est du n’importe quoi sur ce point. L’islam possède en son sein le rejet des autres.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.