Forcée à se marier, cette Marocaine préfère se donner la mort

post_thumb_default

 

Une jeune Marocaine s’est suicidée peu avant ses noces. Le fait que sa famille l’ait forcée à se marier avec un homme qu’elle n’avait pas choisi serait la cause de son geste.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Un commentaire

  1. Posté par miranda le

    PAIX A SON AME. Brave petite. IL faudra combien de petites suicidées pour que le Maroc comprenne qu’il est nécessaire d’éduquer les parents à comprendre qu’une jeune fille n’est pas un objet dont on dispose et à offrir à n’importe qui.

    Faisons, faisons entrer à profusion des « mâles coincés par les coutumes et la belle religion » et nos petites filles nous haïeront. Et elles auront bien raison.
    Ainsi que l’a dit ce » brave » Marwan Muhamad du CCIF , « qui peut nous empêcher d’espérer que la France dans 30 ou 40 ans sera musulmane?

    FREXIT pour avoir le droit de décision en matière d’immigration et de gestion des religions en FRANCE. Et de revenir à la LAICITE qui permettait « le vivre ensemble ». Aujourd’hui, cela devient le  » se supporter ensemble ».

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.