La Haye (Pays-Bas) : des migrants insultent et agressent un Saint-Nicolas et ses deux Pères Fouettards

Un Saint-Nicolas et deux Pères Fouettards ont été harcelés et traités de racistes par un groupe de jeunes hommes hier soir dans le quartier de Laak à La Haye. Ils criaient : " Pas de racisme à Laak. Pas de racisme à Laak. Partez d'ici cancers de Pères Fouettards."

 

 

 

Une vidéo est apparue sur les médias sociaux montrant ce qui s'était passé. Sur les images, on peut voir comment les jeunes poursuivent le Saint-Nicolas et les deux Pères Fouettard. Ils ne réagissent pas. La police confirme que l’incident a été signalé la nuit dernière par l’un des Pères Fouettard au bureau de Laak. L’homme a rapporté que le trio s'était senti menacé.

"Après le rapport, les policiers ont parcouru le quartier pour voir s'ils pouvaient encore trouver le groupe de jeunes pour leur parler", a déclaré un porte-parole de la police. Mais ils n'ont trouvé personne.

Aucune déclaration n'a été faite concernant l'incident.

(Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch)

Denhaagfm.nl / Ad.nl / Tpo.nl

3 commentaires

  1. Posté par finance le

    Pauvre Europe ! Bientôt on ne pourra même plus fêter Noel . Vous voulez du multi-kulti, vous l’aurez . La gangrène se répand partout , si personne ne réagit , L’Europe sera bientot tout finie.

  2. Posté par antoine le

     »on peut voir comment les  »jeunes » poursuivent le Saint-Nicolas et les deux Pères Fouettard. »
    Des  »jeunes » ? Des Pays-Bas ?
    Vous n’y pensez pas, ce sont certainement des Maghrébins qui viennent insulter nos traditions millénaires !

  3. Posté par Sergio le

    La police et les juges sont particulièrement attentifs en ce moment. Il est hors de question d’interpeler, même pour leur parler, une de ces chances. Cela ferait le lit de la droite. Quant à la Noël, les enfants, les traditions ou la mise en danger des personnes, on s’en f… complètement.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.