Yves Mamou : « L’idée que les migrants sont nécessaires pour payer nos retraites est un mensonge (…) L’immigration fait disparaître les identités des peuples d’Europe »

Jean-Paul Delevoye a estimé vendredi 29 novembre à Créteil «qu’il faudra 50 millions» d’immigrés supplémentaires «pour équilibrer la population active en 2050, en Europe»Pour Yves Mamou, l’immigration a au contraire déstabilisé les systèmes sociaux de nombreux pays européens.

(…) Yves MAMOU.- Cela fait trente qu’il existe un puissant courant d’immigration continue en France et en Europe, en provenance du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne. À ma connaissance, aucune étude n’a jamais montré l’impact positif de cette vague d’immigration sur le financement des caisses de retraite. Les bénéfices économiques de l’immigration, c’est toujours au futur qu’on nous les annonce.

L’idée que les migrants sont et seront de plus en plus nécessaires pour payer les retraites des populations européennes qui ne font plus d’enfants et vivent trop longtemps, est un mensonge qui a la peau dure. (…) L’immigration ne sert plus aujourd’hui qu’à maintenir des salaires bas en France et en Europe dans un certain nombre de secteurs clés pour la bourgeoisie urbaine: la restauration, le bâtiment et les travaux publics, les services à la personne, le nettoyage, la sécurité, la santé et les soins aux personnes âgées. (…)

On évoque les bénéfices à venir de l’immigration, mais pas les coûts immédiats liés à ce même courant migratoire?

Exactement. Aujourd’hui, la France est le pays de l’Union européenne qui subit la plus forte pression migratoire. Or les réfugiés génèrent, si l’on en croit Michel Aubouin, ancien préfet et ancien directeur d’administration centrale au ministère de l’intérieur, un coût très élevé (de l’ordre de 4 à 5 milliards d’euros par an pour 2018). (…)

Le discours de Jean-Paul Delevoye réduit l’immigration à une question économique…

Oui, ce qui est grave car l’immigration de masse fait disparaître les identités des peuples d’Europe: une «identité européenne» nouvelle doit ensuite émerger. Je ne vois pas quel bien peut surgir du fait de couper les peuples européens de leur histoire et à les mélanger avec d’autres qui n’ont pas la même histoire. (…)

(…)

Le Figaro

Via Fdesouche

4 commentaires

  1. Posté par Dominique le

    C’est une stupide proposition à la Ponzi. Dans 30 ans qui payera en France et en Allemagne les retraites de ses millions d’immigrants? Les réfugiés Érythréens?
    Le problème des retraites doit être réglé par les contribuables qui créent leur capital retraite pas en endettant nos enfants et petits enfants, ce qui est immoral.

  2. Posté par miranda le

    On ne peut être plus clair. Mais est-ce que cette pression migratoire voulue par l’U.E sous influence américaine n’ est pas à relier AUSSI avec ce que disait François Mitterrand justement à Yves Mamou dans son livre le « dernier Mitterand » (voir ses propos relatés dans la vidéo sur « l’influence américaine dans les organisations internationales. UPR) « https://www.youtube.com/watch?v=HQUzcsj3wSg …….à 4 minutes 12…., à savoir que l’Amérique est en perpétuelle  » guerre économique » contre l’Europe.

    Mais Mitterrand, dans ses entretiens avec Yves Mamou ,ne fait pas allusion à l’ l’immigration comme faisant partie de la panoplie des stratégies utilisés pour nous affaiblir. Sans doute parce que celle de l’époque de Mitterrand n’était pas aussi VIOLENTE que celle d’aujourd’hui. Elle était conséquente mais ne ressemblait pas encore à une invasion.

    Pour beaucoup d’entre nous, l’invasion migratoire actuelle est une « entreprise de guerre » que l’on pourrait dire SOFT. Il n’y a pas de morts (quoi que) mais cette invasion migratoire détruit « proprement » nos identités et surtout nous privera FAUTE D’HOMOGENEITE CULTURELLE de pouvoir réagir « en bloc » face à diverses sortes de menaces. Car selon les cultures, ces menaces seront perçues différemment et nous ne pourrons pas faire cohésion dans nos luttes. Et cela commence déjà. La diversité n’était pas très importante dans la lutte des gilets jaunes.
    Le diviser pour régner risque d’avoir des chances d’aller à son aboutissement.
    Mais il est encore temps d’arrêter cette invasion migratoire dont le but est notre dissolution. Pour cela nous devons avoir le COURAGE DU FREXIT ou de l’EXIT DES GRANDES NATIONS composant l’Europe. L’ESSENTIEL est de savoir convaincre ceux qui sont autour de nous.
    Et nous sommes à la hauteur de refonder la C.E.E. qui nous rendait prospères.

  3. Posté par Aristocle le

    Jean-Paul Delevoye, gros franc-maçon, n’en a rien a f… des retraites (la sienne étant assurée). Pour sa secte satano-kabbalistique toute puissante, au service des banksters internationaux, l’invasion du tiers-monde sert avant tout à détruire l’homogénéité, la cohésion, l’identité des nations occidentales, afin de permettre l’établissement d’un gouvernement mondial totalitaire (de type communiste). Les merdias mainstream étant sous leur coupe, ils peuvent désinformer et faire gober aux moutons n’importe quelle énormité, comme celle qui consiste à prétendre que tous ces peuples qui ont créé des « shitholes » (qu’ils fuient) vont sauver nos retraites (Mais comment peut-on gober une c…. pareille ?) Le mensonge climatique, l’hystérie climatique, n’est rien d’autre qu’un outil d’ingénierie sociale destiné, en premier lieu, à détourner l’attention des moutons du véritable problème : l’invasion ! (Remarque : si le climat était un véritable problème, ils ne chercheraient en aucun cas à faire immigrer 50 millions de futurs pollueurs en Europe.)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.