Suisse : cantiques de Noël supprimés dans une école du canton de Saint Gall

 

Suisse : cantiques de Noël supprimés dans une école du canton de Saint Gall

Évidemment au cours des spectacles de Noël on entonne habituellement des chants de Noël. C’est d’usage et pas seulement en Suisse… Que des particuliers s’en étonnent est proprement étonnant ! Que le directeur d’une école en interdise l’interprétation par les écoliers pour leur spectacle de fin d’année, est insupportable. Ce l’est davantage encore lorsqu’on apprend que…

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par bonardo le

    Mesdames ,Messieurs , c`est nos traditions de chanter des chants dans nos écoles ,oui nos écoles , comme le sapin ,la crèche ,si cela ne vous convient pas ,alors que vous ,oui vous vous imposez au monde votre religion ,il vous faut déménager dans un autre pays ,ce n`est pas à nous de nous intégrer dans notre propre pays et de changer nos coutumes pour vous faire plaisir ,mais à vous de vous intégrer et de RESPECTER NOS TRADITIONS ,NOS COUTUMES ,NOTRE FACON DE VIVRE COMPRIS ¨!!!!

  2. Posté par Antoine le

     »Que le directeur d’une école en interdise l’interprétation par les écoliers pour leur spectacle de fin d’année, est insupportable »
    Le directeur doit démissionner immédiatement !
    Il est intolérable que des chants soient interdits !
    On en a MARRE de cette censure !
    Le directeur qui s’est soumis aux muzz nous fait HONTE !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.