Des médecins gagnent des millions grâce à l’AI

Selon le SonntagsBlick, certains praticiens empochent des sommes faramineuses afin de mener des expertises médicales pour l'assurance invalidité.

Certains médecins empochent des millions grâce aux expertises médicales qu'ils font pour les offices assurance-invalidité (AI). C'est ce qui ressort d'un document de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) que le SonntagsBlick a pu consulter.

[...]

En 2018, ils ont payé 683 médecins et cliniques pour mener des expertises dites monodisciplinaires pour un montant total de 29,5 millions de francs. 10% de ces experts se partagent les trois quarts des mandats. Depuis 2012, un médecin bernois a même gagné près de 3,1 millions de francs grâce à ses expertises pour l'AI. Deux autres médecins ont reçu chacun 1,9 million de francs au cours de la même période.

[...] (ATS/nxp)

article complet:

*****

extrait de commentaires sur Matin.ch:

Jean Luc Ecuyer

Et ce n'est que l'arbre qui cache la forêt... ! Dans une moindre mesure par médecin, mais pour un coût de millions en plus vu le nombre, il serait bien aussi de regarder qui sont et que font les médecins référents dans les EMS... Très souvent des médecins retraités, mais qui ont trouvé le filon et une rente pour leur vieux jours en allant faire 20-30 visites, le plus souvent de courtoisie, mais facturées..., deux-trois après-midi par semaine. 

***

Jean Dubois

La fonction publique paie toujours le double du prix pour tout.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.