Autriche : un Syrien écope de 15 ans de prison pour avoir tué sa petite-amie Manuela

 

Le meurtrier syrien a écopé de la peine maximale : 15 ans d’emprisonnement. Il a été envoyé dans un établissement pour délinquants souffrant de troubles mentaux. Heute.at C’est un des crimes les plus odieux de ces dernières années. Manuela K. n’avait que 16 ans lorsqu’elle a été étranglée, violée et dissimulée sous des branches et […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par bobo le

    Troubles mentaux? ou ça ? non comportement tout à fait courant dans ces pays….les statistiques le disent.

  2. Posté par Bussy le

    15 ans…. libéré dans 10 ans… ces 10 années passées à glander et faire des cours de poney…..

  3. Posté par Antoine le

    Si ce crime aurait été commis en France, il aurait bénéficier du sursis !
    Après les travaux de sape CONTRE la justice par Mme Taubira, Mme Belloubet aurait abonder dans ce sens ! Voyons pays de Liberté !
     »Il a été envoyé dans un établissement pour délinquants souffrant de troubles mentaux ». Vous ne trouvez-vous pas bizarre ce tous TRÈS ÉLEVÉ de débiles mentaux chez les muzz.
    A me tromper, cela ne peut être qu’une exception voyons !
    Avec tous les docteurs, avocats, ingénieurs que nous avons reçu depuis 2015 !!
    Et cela ne tari pas !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.