Milan : un militaire poignardé au cou et dans le dos à la gare centrale « L’agresseur a crié « Allah akbar » lors de son arrestation »

L'attaque aurait eu lieu de manière soudaine, par derrière et sans motif.

Mardi matin, un militaire âgé de 34 ans a été poignardé au niveau du cou et du dos par deux coups de ciseaux. Il se trouvait sur la Piazza Duca d'Aosta, devant la gare centrale de Milan. Le soldat, qui était en service, a été surpris par l'arrière. L'agresseur, un étranger, a frappé en silence.

Quelques instants plus tard, l'agresseur a été appréhendé par des militaires. Alors qu'il était immobilisé et désarmé, il a crié "Allah akbar". Il a ensuite été remis à la police.

(Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch)

Milanotoday.it / Milano.corriere.it

3 commentaires

  1. Posté par J.-J. le

    Encore un déséquilibré n’est-ce pas? Alors faisons ce que la Chine fait pour les musulmerdes, à savoir traiter cette engeance mondiale comme une tare relevant de la psychiatrie et internons-les dans des camps spéciaux pour les empêcher de propager ce mal dont ils ne sont pas responsables (pathologie oblige) mais qu’ils répandent malgré eux (ces pauvres)…. ah oui et au passage la castration est de mise (petit détail pour eux, vu que de toute manière les vierges sont vénérées par ces débiles).

  2. Posté par finance le

    C’est fou ce que cet « enrichissement  » extra-européen peut générer comme malades .

  3. Posté par maury le

    Continuez à en faire entrer par millier idiots utiles!!!se sont des machines à tuer les mécréants où qu’ils soient c’est l’islamiste en chef qui l’a demandé ,lui qui a décapité une centaine de juifs à lui tout seul !le pape de la religion de paix et d’amour lol !!!!!!!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.