Le gouvernement de gauche et la presse allemande toujours plus anti-Israël et anti-Juifs

Claude Haenggli
rédacteur/traducteur, Berne, Suisse

Le gouvernement de gauche et la presse allemande toujours plus anti-Israël et anti-Juifs

 

Ce qui se passe dans l’Allemagne d’Angela Merkel rappelle les années durant lesquelles les socialistes nationaux d’Adolphe Hitler étaient au pouvoir. Un article du magazine de gauche Der Spiegel dénonce le « lobby » juif en Allemagne au profit d’Israël. Les principaux politiciens des partis politiques au pouvoir, des démocrates-chrétiens aux Verts, en passant par les socialistes et les néo-communistes, abondent de prises de position en faveur des « Palestiniens » et de leurs organisations terroristes. Et même le représentant du ministre des affaires étrangères socialiste Heiko Maas en Palestine musulmane a laissé fleurir sur sa page internet « Germany in Ramallah » de nombreux « likes » pour des messages de haine anti-Israël et anti-Juifs. Ce représentant officiel de l’Allemagne, Christian Clages, en poste depuis août de l’an dernier, a même formulé son approbation totale pour un article qualifiant le mémorial de Yad Vashem d'outil de propagande pseudo-historique et sous-entendant que l’holocauste n‘a en réalité pas eu lieu.

 

https://www.journalistenwatch.com/2019/07/19/judenhass-anti-israel/

 

Traduction (Claude Haenggli) : L’actuel article du Spiegel théorisant une prétendue conspiration ourdie par des groupes d’influence pro-israéliens pour faire pression sur la politique allemande (bien sûr au détriment des Palestiniens), de même que la cour faite aux terroristes palestiniens par des politiciens allemands influents, confirment une évolution qui laisse un goût particulièrement amer et démontrent que la solidarité autrefois indéfectible avec l’État d’Israël n’est, au moins depuis le persistant glissement à gauche dans la société allemande, plus qu’un souvenir historique.

 

Claude Haenggli, 19.7.2019

 

3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Nous sommes dans un monde où a été crée une telle confusion, un tel désordre, une telle manipulation de tous contre tous que ne nous étonnons pas que resurgissent les anciens démons. Toujours au profit de qui ? Des puissants, bien sûr. Alors, bien sûr tout le monde est pris dans ce piège, y compris Israël et l’humble juif éparpillé à travers ce vaste monde.

    Saurons-nous garder raison pour que cela ne se transforme pas encore une fois en un conflit généralisé? Et surtout que les humbles juifs ne paient pas encore une fois pour les puissants.

    Un jour j’ai entendu un jeune juif en larmes dire : ils ont 54 pays, 54 territoires dans le monde et ils ne veulent pas que nous vivions sur ce petit territoire. En effet, on peut avoir le droit de penser comme cela.

    S’il y a une épreuve qui doit être résolue sur cette terre, c’est bien cette épreuve là. Les musulmans devront nous expliquer pourquoi CELA NE PEUT PAS SE RESOUDRE.

    Toutefois le monde entier peut financer les palestiniens et leur offrir un lopin de terre et une maison ou bien une maison en ville, partout dans le monde arabo musulman. Ainsi qu’une aide d’un an, voire deux ans pour le démarrage de leur existence dans un nouveau lieu.

    Jamais l’ONU ce ramassis d’incompétents n’a pensé à cette solution. Les palestiniens auraient juste à choisir leur destination.

    A moins que cette haine fratricide entre deux religions puisant aux mêmes sources et pour des raisons que nous ignorons ne se perpétue pour l’éternité. Quand nous sera-t-il fourni une explication sur cette haine sordide?

    L’Europe préfère elle, sans cesse abreuver d’argent une classe palestinienne qui s’installe dans un certain confort bourgeois et qui préfère rester dans cette avantageuse solution.

  2. Posté par Antoine le

    Au lieu de résoudre de front le problème lié à l’immigration de masse illégale, voulue par Mme Merkel la tremblotante, ils créent une diversion et détourne l’attention du Peuple allemand !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.