La Suisse se réchauffe deux fois plus vite!

Stéphane Montabert
Suisse naturalisé, Conseiller communal UDC, Renens

La Suisse se réchauffe à grande vitesse, avertit 24 Heures dans un article fleurant bon l'hystérie. Le réchauffement y serait encore plus rapide qu'ailleurs:

«En Suisse, le réchauffement est nettement plus élevé que la moyenne mondiale», a souligné [Sonia Seneviratne, chercheuse en science du climat à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ)], qui a effectué une évaluation sur la base des données de MétéoSuisse entre 1864 et 2017. Comparant un réchauffement à 2 degrés par rapport à 1,5 degré, elle a calculé que l'évolution en Suisse serait deux fois plus rapide qu'en moyenne globale.

réchauffement climatique,mensonges,médiasAprès ce paragraphe encore plus alarmiste dans un article déjà truffé de glapissements, l'avertissement est immédiat:

Tout retard dans l'adoption de mesures augmente non seulement les risques qui en découlent mais limite aussi la marge de manoeuvre pour la politique et la société.

Donc voilà, je réécris pour les mous du bulbe: vous avez bien compris comment il faut voter en octobre! C'est important! L'avenir de la Suisse, de l'Europe et du monde est en jeu! Pas moins! Et je ne plaisante même pas:

Une fois qu'un certain niveau de température a été atteint, celui-ci persiste pendant des siècles, voire des millénaires.

Il faut avoir une imperméabilité au doute qu'on ne trouve que chez les esprits les plus fanatiques pour énoncer de telles énormités sans tousser. Sur quelles preuves reposent des déclarations aussi extrémistes? Sur la base des modèles climatiques défaillants? Car ce n'est pas tout que d'échouer à prévoir chaque année la température moyenne jusqu'à 2050 ou 2100, il faut aussi prétendre prévoir la suite sur des siècles, voire des millénaires! Et si ce n'est pas sur cela que reposent ces déclarations outrancières, on aimerait bien savoir quoi alors, mais ne comptons pas sur le journaliste pour poser la question.

Ensuite, il nous reste les méthodes d'apprenti-sorcier:

Le seul remède restant (sic) réside alors dans les émissions dites négatives qui peuvent être réalisées à l'aide de systèmes techniques et biologiques qui éliminent le CO2 déjà émis dans l'air.

Entre spécialistes, on appelle ces systèmes la "végétation" et elle fait très bien son boulot depuis quelques milliards d'années. Mais les écologistes de combat qui sévissent désormais dans les universités et les rédactions travaillent sans doute à préparer le public aux prochaines étapes, les projets aussi délirants que gigantesques destinés à modifier artificiellement la composition de l'atmosphère terrestre...

Pendant que les Helvètes sont amenés à contempler leur nombril en se fouettant de leurs péchés climatiques, un petit zoom arrière sur la presse internationale (merci à rjb77ca) nous permet de comprendre un peu mieux ce qu'il se passe à l'échelle mondiale:

everyone_warms_faster.jpg
Ça chauffe de partout plus que la moyenne! (cliquez pour agrandir)

C'est assez incroyable quand on y pense: où sont ces endroits où le réchauffement climatique est plus faible que la moyenne? Ils n'existent pas. La température moyenne semble monter plus vite que la moyenne partout - en tout cas, surtout là où l'on vote.

Mère Nature fait décidément bien les choses.

Stéphane Montabert - Sur le Web et sur LesObservateurs.ch, le 26 avril 2019

14 commentaires

  1. Posté par miranda le

    De temps en temps ça fait du bien d’écouter des climato-sceptiques capables d’analyser les
    prévisions du GIEC.
    https://www.youtube.com/watch?v=iK3G8wqqp_k
    Après ça on peut se faire une opinion

    Par contre, les néerlandais qui ont créé les serres ou champs miroitants, seront bienfaiteurs de l’humanité quand ils apprendront aux gens à produire des végétaux grâce à des serres rafraîchies ou rafraîchissantes alimentées par énergie solaire et éolienne (si nous connaissons de très fortes chaleurs au point d’aller vers la sécheresse engendrant donc la famine).

    Ce qu’il ne faut plus favoriser, c’est la déforestation, notamment celle de l’ Amazonie, un des poumons de la planète. Et donc cesser d’acheter des meubles en bois précieux. Et pour les autres forêts à préserver, arrêter d’acheter des produits composés d’HUILE DE PALME. On déforeste énormément pour cette huile qui par ailleurs, nuit à la santé quand elle subit des transformations.

  2. Posté par Jean-Francois Morf le

    Googlez, en images: glaciation cycles.
    La planète a une immense inertie thermique: elle se réchauffe 20’000 ans puis se refroidit 70’000 ans, puis ça recommence. Déjà 9 cycles prouvés en 800’000 ans.
    Alors, attendez au moins 1000 ans avant de tirer vos conclusions hâtives et de paniquer!

  3. Posté par JeanPaul le

    C’est vrai qu’entre Annemasse et Genève, entre Mulhouse et Bâle, entre Bregenz et St Gall, entre Martigny et Aoste, on constate une différence de 2°….., tout comme entre Lausanne et Evian. Ces pseudo-scientifiques se moqueraient-ils de nous, mortels incultes ?

  4. Posté par pierre frankenhauser le

    Admettons, pour faire plaisir à ces charlatans hystériques, que notre pays se réchauffe deux fois plus vite que les pays environnants. Quelles pourraient en être les causes ? Voici quelques hypothèses:

    1) La Suisse n’étant bordée d’aucune mer ni océan, ses températures profitent moins de l’effet stabilisant des grandes masses d’eau;
    2) La densité de population du pays – si l’on retranche les surfaces de haute montagne et des lacs – est bien plus grande qu’ailleurs en Europe de l’Ouest. Et à qui doit-on la surpopulation qui se profile ? Principalement aux immigrationnistes de tout poil et aux ultralibéraux.
    3) Si on suivait les conseils des hystériques du climat, on devrait retourner à l’âge pierre. On devrait quitter la bagnole pour les vélos, alors que les Chinois prennent le chemin inverse. La Suisse ne doit pas devenir un pays du tiers-monde. Trouvons un juste équilibre.

  5. Posté par Eddie Mabillard le

    Écoutez le bon sens de ce « climatohérétique » et vous vous rendrez compte de la stupidité de nos prêtres de la nouvelle église et nous aurons bientôt un nouveau Jean de Hus : https://www.youtube.com/watch?v=SQFCKICwFEQ

  6. Posté par Spip le

    En cherchant sur internet confirmation pour la Suède, j’ai trouvé que la publication en question
    était datée du 1er avril… Mais pour d’autres, c’était le 2 avril, pour d’autres encore janvier 2019, ou 2015, ou encore 2013. Cela fait donc déjà quelques années que ce genre de surenchère nous est servie.

  7. Posté par aldo le

    Déjà chercheuse… et avec le CERN et ses expérimentations hasardeuses mais extrêmement onéreuses voir très dangereuses, on touche le fond… du réchauffement orchestré. https://home.cern/fr/science/accelerators/large-hadron-collider et on ose à la fin du site cette mention: faire un don … et ce malgré tout le fric pompé, on ne perd visiblement pas le nord. Des lobbys tirent sur ces grosses ficelles dont on peut difficilement ne pas y voir des escroqueries en cascades. Avec le temps elles ont évolué. Rappelons-nous Giscard d’Estaing arnaqué et l’Etat donc les contribuables avec, pour soutenir les avions renifleurs de pétrole… Maintenant plus c’est gros plus ça passe. Combien de ces chercheurs non trouveurs, touchent-ils sous la table. Déjà quand ils s’installent c’est une villa exemptée de TVA qu’ils construisent + tous les rabais qu’on peut revendiquer derrière une telle organisation. Combien de centrales nucléaires pour alimenter ce complexe de mythomane, et donc de réchauffements à la clé, sous les pieds de genevois et des français, qui risquent au surplus de nous soumettre à de plus en plus de coupures de courants.

    Reprise aldo du 13 mars 2019 à 22h17
    NE VOUS FIEZ PAS A CES IMPOSTEURS IDEOLOGUES AVANT D’ÊTRE SCIENTIFIQUES, LES PREUVES ?
    Pour rappel la secte du mandarom comportait une belle brochette de zinzins pervers, scientifiques du CNRS… ce qui en dit long sur ces intrigants cherchant à maintenir leurs planques dorées. http://forumfrance.forumactif.fr/t4379-le-aumisme et dans google cherchez youtube mandarom
    https://fr.sott.net/image/s6/129083/full/unadfi2_300x284.jpg
    http://archives.nicematin.com/nice/4000-nicois-dans-des-sectes.1028661.html
    https://fr.sott.net/article/12909-Enquete-de-fond-sur-une-commission-antisectes-les-mefaits-du-rationalisme-de-facade-et-du-scientisme
    La cousine de François Hollande les connaît bien ces « scientifiques » de pacotilles
    https://www.youtube.com/watch?v=z1mxG1Ryt8U

  8. Posté par G. Guichard le

    C’est normal LOL Vous êtes un petit pays. Quand on est petit, on se réchauffe plus vite

  9. Posté par Sergio le

    Ce sont ces mêmes imbéciles scientifiques qui ne savent pas de quoi demain sera fait, qui veulent nous prédire ce qu’il adviendra dans des siècles.

  10. Posté par benz le

    le gros titre de 24h00 d’aujourd’hui est ces pauvres musulmans confrontés aux obstacles administratifs 😉 et nous alors l’administration c’est simple ??? c’est pour tout le monde la même chose ceci dit a titre d’exemple alors maintenant que le 24h00 nous fasse un caca nerveux sur le réchauffement climatique n’est pas surprenant ^^ faut juste plus les lire c’est le meilleurs qu’on puisse faire

  11. Posté par aldo le

    SI LES BOBARDS ONT LES DENTS LONGUES C’EST QU’IL Y A DU FRIC A PIQUER A TOUT LE MONDE. Et à ce titre Macron est un expert de la Banques Rothschild. Il a du leur faire perdre plusieurs milliards et maintenant ils l’ont soutenu à la présidentielle uniquement pour qu’il les rembourse sur le dos de la population et avec la vente des biens de l’Etat.

    Mais revenons au RÉCHAUFFEMENT BIDON, PAR UN EXEMPLE PARFAITEMENT D’ACTUALITÉ. Et si EN SUISSE IL EST AUSSI FÉROCE, PERSONNE POUR DIRE QU’IL S’AGIT D’UNE SURPOPULATION QUI DÉPASSE EN DENSITÉ TOUT CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE.

    En1892, ce n’était pas pourtant l’industrie, la surpopulation, l’automobile et les déplacements qui menaçaient avec le réchauffement bidon. Et pourtant il y avait un glacier qui fondait et a submergé une ville avec 80’000 m3 d’eau et 175 morts à la clé. Et en 2019 ça recommence. ALORS ARRÊTONS CES BALIVERNES D’EXPLOITEURS DE LA CRÉDULITÉ PUBLIQUE QUI DEVRAIT ÊTRE UN DÉLIT COUVERT PAR 50 ANS DE TAULE FERME. http://www.lefigaro.fr/actualite-france/les-habitants-de-saint-gervais-a-nouveau-menaces-par-le-glacier-tete-rousse-20190424

  12. Posté par MEIERS le

    Ce qui me fait sourire dans cette hystérie climatique d’écologistes de gauche, c’est que le politiquement correct les empêche d’aborder sélectivement certaines causes. Prenons un exemple l’évolution de la population suisse au cours du siècle dernier. Dans les années 1930, un peu moins de 4 Millions d’habitants vivaient en Suisse, essentiellement des nationaux contre plus de 8 Millions aujourd’hui dont un quart environ de nationalités étrangères. Arithmétiquement il est assez évident que 8 Millions de personnes produisent plus de CO2 que 4 Millions, en comptant en plus le progrès technique avec son corollaire de mécanisation. Mais les origines des étrangers ne sont pas indifférentes non plus. Si un Français, un Allemand ou un Italien par exemple s’installent en Suisse à l’échelle européenne le bilan carbone sera assez neutre. Le CO2 produit en Suisse ne le sera plus en Italie, France, Allemagne. Si par contre on ouvre en grand les vannes de la migration en provenance d’Afrique, des Proches et Moyen-Orient, il n’en va pas de même. Ces étrangers sont originaires de pays chauds, ne nécessitant pratiquement pas de chauffage. Si on les accueille en Suisse il faut bien les chauffer en hiver ce qui augmentera leur empreinte-carbone. De même il faudra les nourrir et, la Suisse manquant de terres agricoles, augmenter l’usage d’engrais et pesticides toxiques. Il faudra aussi les loger et donc construire avec pour résultat de sceller davantage de terres agricoles. Si d’ici quelques années ils adopteront complètement le style de vie européen, en achetant des voitures, par exemple, celà augmentera non seulement les rejets de CO2, mais conduira également à plus d’embouteillages; en effet, ces migrants apprécient les grosses cylindrées comme symbole de réussite sociale alors que le Suisse moyen, plus économe se rabattra sur le bas de gamme. Il faudrait dans ce cas construire aussi de nouvelles routes en scellant soit de nouvelles terres agricoles ou en abattant des forêts. La première mesure protectrice du climat devrait donc être un arrêt immédiat, entre autres pour raisons écologiques, de cette immigration incontrôlée. Mais c’est justement ce que ne fait pas cette gauche écologique car ce serait politiquement incorrect!

  13. Posté par Antoine le

    Merci M. Montabert.
    En effet la corrélation entre l’hystérie climatique et les votations est extrêmement élevée !
     »Une fois qu’un certain niveau de température a été atteint, celui-ci persiste pendant des siècles, voire des millénaires ».
    Encore une qui lit dans la boule de cristal !
    C’est pourtant une [soi-disant] scientifique … voir son pedigree suivant :
     »Mme S. Seneviratne, chercheuse en science du climat à l’École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ
    Encore une qui lit dans la boule de cristal !
    L’Optimum médiéval et le Petit Age Glaciaire cela ne vous dit rien ?
    https://www.glaciers-climat.com/clg/petit-age-glaciaire/
    Tout cela est en relation avec l’activité du SOLEIL (notre chaudière).
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_solaire
    Il n’y a que le GIEC/IPCC pour ne pas tenir compte de ce point crucial !

  14. Posté par leone le

    Sonia Seneviratne, chercheuse en science du climat à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich
    Chercheuse peut-être mais assurément pas trouveuse. Ou est-ce le moyen de financer ses recherches?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.