UE: Le Président tchèque répond à Macron

Alimuddin Usmani
Journaliste indépendant, Genève
Le Premier ministre tchèque Andrej Babiš s'est exprimé pour le média tchèque ParlamentniListy.cz. Il répondait aux propositions de Macron sur l'UE :
Voici la traduction des propos du dirigeant tchèque :
“Les propositions du président Macron sont présentées sous une forme attrayante mais elles sont complètement en dehors de la réalité. J'ai déjà remarqué que lorsque la France réclame plus d'Europe, elle réclame en réalité plus de France. Mais cela ne peut pas marcher ainsi. En Europe, nous sommes tous égaux.“
“Chacun possède une histoire singulière, un niveau économique différent et même des attentes légèrement différentes de celles de l'UE. Notre peuple refuse qu'un pays puisse dicter ses idées aux autres. Tous les dirigeants de l'UE devraient d'abord discuter de ces idées au préalable.“
 
“Oui, l'Union européenne doit changer, mais différemment. Par exemple, le Brexit ne représente pas une menace pour l'UE, il est plutôt la conséquence des dysfonctionnements de l'UE et le signe que les choses ne peuvent plus continuer ainsi. L'UE doit retrouver ses racines et, avant tout, se concentrer sur l'achèvement du marché commun, la suppression des barrières économiques et la gestion de la sécurité."
 
“J'ai notamment mal vécu la pression en faveur d'une politique d'asile commune. Nous voulons décider nous-mêmes qui nous souhaitons accueillir sur notre territoire. Il n'est pas possible de laisser des frontières poreuses et de laisser affluer des personnes dans l'UE sans contrôle. Et que personne ne dise que la République tchèque n'est pas solidaire : des milliers de personnes sont venues d'Ukraine, un pays dans lequel se déroulent toujours des combats. Et nous les avons acceptées sans discuter et sans trouver d'excuses. Mais de façon légale, sur la base d'un permis de travail et d'un permis de résidence.“
“Nous soutenons également les pays des Balkans - nos policiers y surveillent la frontière. Nous ne permettrons également pas qu'il y ait une pression excessive sur l'harmonisation des régions dans lesquelles un certain nombre d'Etats ne souhaitent pas instaurer des impôts ou des salaires minimums. Nous ne voulons pas d'une Europe unifiée, soumise aux mêmes règles pour tout. Nous ne voulons pas des taxes et des impôts unifiés pour l'ensemble de l'UE. Nous pouvons faire tout cela nous-mêmes. Chaque politicien est en campagne pré-électorale et je vois tout ceci comme faisant partie de cette campagne. Je crois que nous devrions commencer à nous attaquer ensemble aux problèmes qui nous préoccupent, tels que l'inachèvement du marché intérieur, le Brexit, la protection des frontières extérieures et ainsi de suite.“
 
Traduction : Alimuddin Usmani

6 commentaires

  1. Posté par Claudine PRUD'HOMME le

    Je suis »Gilet Jaune », Vice Présidente des Français de l’Etranger pour « Renaissance Française » dont je suis membre (loi 1901), Ambassadrice et Déléguée Internationale pour Francophonie Force Oblige dont je suis membre (loi 1901), pour défendre la langue Française, le Rayonnement de la Francophonie, et la Culture Française, en Tunisie, Formatrice Technicienne en langue Française et en Communication (tous niveaux), Auteure-Écrivain (5 livres à mon actif), Biographe et Correctrice. Je défends bec et ongles ces deux causes nobles car elles sont étroitement liées. A « Renaissance Française », nous œuvrons d’une part, pour retrouver notre souveraineté (4e pouvoir), d’autre part pour une nouvelle France Républicaine, la nôtre, pas celle de Mr Macron. Mr Macron est avide de pouvoir, son unique but est de vouloir être à la tête de l’Europe, Maître en la demeure. Il souhaite pouvoir gouverner l’Europe comme il l’entend en ayant les mêmes manières, peu conventionnelles, de la gouverner comme il le fait actuellement, en France, simplement il tombe sur plus fort que lui, c’est l’Europe, et aucun pays ne se laissera mener par le bout du nez par un Macron avide de pouvoir, ils connaissent trop le personnage !
    RENAISSANCE FRANÇAISE © agit pour le renouveau du rayonnement de la France dans le monde, pour la pérennité de la nation française, pour l’exemple que notre Pays doit être pour l’Europe et sa construction libre et démocratique, pour le progrès de la Démocratie dans le monde. Je pense qu’il est temps de s’occuper d’abord d’éradiquer toute cette oligarchie sans précédent, de revenir à nos vraies valeurs Française, et de voter un Référendum de manière a laisser la parole au peuple de France. Par conséquent, j’approuve personnellement le Premier Ministre tchèque Andrej Babiš ! […] Claudine Prud’Homme (58 ans) Française de l’Etranger en Tunisie.

  2. Posté par maury le

    Macron est pressé de prendre le commandement de l’UE!!il n’a pas régler ses problèmes avec la France mais pense pouvoir obliger les autres pays à le suivre dans ses délires !!ses référendums à répétitions n’ont eu que pour objet d’endormir la méfiance des catégories de français mais aussi de renter en campagne européenne en évinçant tous ceux qui s’opposent à lui!mais lui et Castaner auront à répondre de la maniére brutale dont ceux qui représentent les citoyens français ont été brutalisés !!

  3. Posté par Lacroix Jean Pierre le

    Excellente réponse dans la droite ligne du Général de GAULLE

  4. Posté par JeanDa le

    Simplement excellent !
    Merci Monsieur le Premier Ministre !

  5. Posté par Lucifer le

    Ce qui faut comprendre avec «  le macron «  c’est ça boulimie de pouvoir ,il est président des français tout en les méprisant et vous verrez ce petit Mr rêve de remplacer l’alcoolique du président de l’europe Actuel le petit napoléon et manie qui pousse veulent renier sur le monde .
    Peu être le monde arabe

  6. Posté par miranda le

    Nous comprenons le Premier Ministre Tchèque et nous pouvons adhérer à ce qu’il dit. Mais ce Monsieur doit aussi être cohérent et envisager alors, de travailler avec beaucoup de collègues européens à la REFONDATION DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE EUROPEENNE. Ce qui sera salutaire pour tout le monde et permettra aux différents chefs d’Etat d’avoir le droit de gérer leur pays.

    Quand les pays de l’EST se regrouperont pour en sortir et quand les pays LATINS en feront tout autant, ON Y VERRA PLUS CLAIR. Si personne ne le fait c’est que l’EUROPE présente encore des avantages pour de nombreux états. Et ils n’osent pas le dire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.