Allemagne. Chaos de l’asile : la police recherche 450 000 étrangers. « Si juste quelques uns d’entre eux se regroupent, notre police ne pourrait pas y faire face. »

Le gouvernement et le ministère fédéral de l'Intérieur sont soumis à des pressions croissantes, ce qui s'explique par un échec total : 643 000 personnes sont actuellement recherchées par la police allemande, dont environ 450 000 étrangers.

En réponse à une petite question de la faction AfD, le gouvernement allemand n'a pas nié ces chiffres pour la première fois.

 

Le directeur parlementaire du groupe  AfD, Jürgen Braun, explique : "C'est l'expression d'une surcharge totale des autorités de sécurité : notre pays souffre des effets d'une ouverture non planifiée et irresponsable des frontières".

 

Des dizaines de milliers de salafistes et de personnes dangereuses :

Les 450'000 étrangers sont recherchés soit pour arrestation, soit pour expulsion, soit pour déterminer où ils se trouvent - ce sont là des estimations minimales prudentes de la part des experts en sécurité. Jürgen Braun déclare : "Des centaines de milliers d'étrangers se sont cachés. Personne ne sait où ils se trouvent. Si seulement quelques-uns d'entre eux forment des groupes, comme par exemple le soir du Nouvel An à Cologne, les forces régulières de police ne peuvent plus y faire face"

 

A la "date butoir" du 1er septembre 2017, déjà, 280 000 étrangers étaient inscrits dans le système de recherche de la police pour être arrêtés. Cela correspondait déjà à une augmentation d'environ 140% par rapport à l'année précédente. Jusqu'en septembre 2018, il y a eu une augmentation de près de 300%

Les étrangers sont inscrits sur la liste des personnes recherchées s'ils doivent quitter le pays, mais les autorités ne les trouvent pas. Une porte-parole du BKA a toutefois fait remarquer que "certaines personnes recherchées avaient déjà été expulsées". Le BKA n'a donc pas indiqué le nombre de personnes recherchées qui ont été touchées par cette mesure. Le décompte doit être clair.

Le gouvernement fédéral n'a pratiquement pas répondu directement aux questions de l'AfD, mais il a admis indirectement que le rapatriement des demandeurs d'asile déboutés ne fonctionne pas, que le traitement de nombreux cas est impossible, que les vols vers les pays d'origine sont impraticables.

Jürgen Braun commente: "Les autorités ne trouvent tout simplement aucun moyen d'arrêter la fraude à l'asile. Le contrôle des frontières allemandes exigé par l'AfD depuis trois ans est le moyen le plus efficace et le plus simple de mettre fin à ce chaos. "

Pi-news.net

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

 

 

 

 

 

 

 

11 commentaires

  1. Posté par lafronde le

    Le pire c’est que l’ouverture migratoire de Merkel, Renzi, Macron est celle de toute l’Europe. Chaque Peuple devra donc recouvrer ses libertés face à son propre Etat. S’armer pour se protéger au plan local, dire ce qu’on a à dire sur la tsunamigration et l’islamigration, cesser de payer pour notre propre colonisation. Dans chaque pays le principe de la Nation en armes, avec la Suisse ou Israël comme modèle, permettra une décolonisation ordonnée. Le retour de l’immigration à un format limité et légal, utile et intégré au pays d’accueil, comme c’était le cas AVANT la prise de pouvoir de l’UE. Une remigration des inadaptés, réfractaires, récriminants, hostiles, au besoin en payant les pays émetteurs pour qu’ils les reprennent.

  2. Posté par Marcassin le

    @ Léo C
    Nous ne pourrons nous emparer d’aucune arme, on nous les aura confisquées.
    C’est le voeux des traîtres qui nous dirigent.

  3. Posté par Louis le

    Ils le font exprès, d’avoir des sales gueules ?

  4. Posté par Gérard Guichard le

    Ce ne sont plus les sauvageons. Ce sont leurs oncles…

  5. Posté par Diablotin le

    C’est tout simple, il suffit de donner le droit à la police de tirer si les personnes interpelées refusent d’obtempérer ou essaient de fuir. Ça n’est pas plus compliqué! Merkel a fait entrer des millions de criminels en Allemagne, je suis désolé, mais elle mérite d’être pendue sur la place publique pour haute trahison!

  6. Posté par Adam le

    je sais comment régler le problème :
    – mettre fin a l’immigration des pays afro musulman,
    – organiser la remigration des fauteurs de troubles.

    Voila.

  7. Posté par Duke le

    On dirait les compagnons de la chanson qui vont nous proposer un récital !

  8. Posté par kitty le

    Les policiers doivent s’y mettre à 12 pour en maîtriser un alors ! Qui est relâché le lendemain .

  9. Posté par Nicolas le

    Bien, la photo! Que des têtes de premier de la classe.

  10. Posté par Léo C le

    450 000, rien que ça.

    Pour peu qu’il n’y ait simplement que 1% de barbus massacreurs parmi eux, ça ne fait jamais que 4500 couteaux-déséquilibrés-camions-fous-béliers dans la nature.

    De combien d’armes devrons-nous nous emparer pour neutraliser ces sauvages lorsque l’affrontement inéluctable surviendra ?

  11. Posté par Antoine le

     »Allemagne. Chaos de l’asile : la police recherche 450 000 étrangers. »
    Depuis 2015, environ 1.5 à 2 millions de migrants sont arrivés en Allemagne. Donc entre 1/3 ou 1/4 de ces personnes sont recherchées … pour être expulsées ou recherchées pour des crimes commis ?
     »Jusqu’en septembre 2018, il y a eu une augmentation de près de 300% ». Cela suit les même chiffres des statistiques des crimes commis en Allemagne … bizarre !
     »Jürgen Braun, explique : notre pays souffre des effets d’une ouverture non planifiée et irresponsable des frontières ».
    L’irresponsable Mme Merkel la bolchévik doit être contente ! C’est une Katastrof !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.