Nos lecteurs :  » La Une osée d’un journal tchèque »

Merci à Alimuddin Usmani  et à son intro et commentaire :

"Le gros titre c'est : la terre ou la mort

Avec un dossier sur les meurtres de fermiers blancs en Afrique du Sud.

On peut également lire sur la couverture de ce magazine mainstream à grand tirage : "En Afrique ils tuent les fermiers blancs. En France les musulmans chassent les juifs. Mais nous serions les racistes?"

 

5 commentaires

  1. Posté par dan le

    enfin un média qui affronte le mal de front !

  2. Posté par Dominique Schwander le

    Merveilleux apartheid des noirs en Afrique du sud et apartheid des musulmans en UE.

  3. Posté par Burton le

    La vérité nue.

  4. Posté par John Simpson le

    On peut se demander combien d’années de prison en Suisse ou en France occupée les responsables de ce journal recevraient pour une telle couverture…

  5. Posté par Léo C le

    Chapeau pour la liberté d’expression. Au moins c’est clair

    En France, le canard qui oserait serait trainé devant les tribunaux, certainement mis au ban et interdit de publication. La liberté d’expression « à la gauche ».

    Ce qui m’étonnerait bien moins est que cette couverture soit relayée rapidement par nos nationaux médias au fil à plomb, histoire de stigmatiser encore l’Europe de l’Est populiste, donc.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.