Un migrant pakistanais accusé d’avoir tenté de mettre le feu en Grèce (Vidéo)

Rappels :

Incendies autour d’Athènes: le bilan s’alourdit à 74 morts

Incendies en Grèce : le gouvernement suspecte "des actes criminels"

Dans la vidéo : "Des familles carbonisées, dont de jeunes enfants..."

**********

Un migrant pakistanais a été arrêté pour avoir tenté de mettre le feu près du camp militaire de Perama mercredi. L'arrestation a été confirmée par la police locale.

Perama est une zone à forte concentration de réfugiés. Le migrant a été arrêté et interrogé après avoir été inculpé et poursuivi pour incendie criminel. La police locale a confirmé à notre journaliste qu'un migrant pakistanais avait été arrêté dans la région.

 

 

 

Le site d'information local Epirus indique que l'agresseur nie toutes les accusations et qu'il ne fait que «travailler dans la région».

La chaleur de l'été grec et les forts vents pourraient entraîner une destruction massive alors que le camp militaire de Perama abrite du matériel militaire.

Le ministre de la Protection civile, Nikos Toskas, a déclaré lors d'une conférence de presse que l'incendie criminel est une possibilité sérieuse. "Nous avons des indications sérieuses et des signes significatifs suggérant des actions criminelles", a-t-il déclaré.

Ce n'est pas la première fois que des migrants déclenchent des incendies, plusieurs cas d'incendies criminels ont été enregistrés dans le camp pour migrants à Lesbos.

Étant donné que des centaines de milliers de migrants sont venus en Europe, il y a également de nombreux terroristes et des radicaux parmi eux.

L'Etat islamique a déjà conseillé à ses recrues d'utiliser l'incendie criminel comme arme. La méthode est également utilisée en Israël et selon l'Etat islamique, cette tactique peut «imposer la terreur à tout un pays».

L'arrestation du migrant pakistanais ne survient que quelques heures après la tragédie nationale qui a frappé la Grèce au début de la semaine, au cours de laquelle plus de 80 Grecs ont péri et plus de 1000 maisons ont été détruites.

 

Voice of Europe / Palo.gr / Enikos.gr

Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

9 commentaires

  1. Posté par Eric le

    Il est triste de constater que nombre de tragédies sont générées par des gens qu’on accueille pour les aider! C’est une constante, de plus ces gens refusent nos lois, nos coutumes , notre art de vivre que nous avons défendu (nos anciens) au prix de leur sueur et de leur sang! Trop de monde oublie ces faits historiques au nom d’une humanisme à sens unique! Ces flots migratoires massifs sont une plaie pour l’humanité, pour la culture et pour le bien-être de chacun! Les traîtres trouveront des excuses à ce terroriste, « le pauvre migrant »ou autre ineptie du style!

  2. Posté par Marie -odile atallah le

    Honnêtement, j’ai aussitôt pensé à un acte criminel de migrants, car un feu de cette empleur n’encore jamais été observé dans le passé

  3. Posté par Léo C le

    Celui-ci serait plutôt à confier aux bons soins de la population grecque. Ils le renverront aussi mais en plusieurs épisodes.

  4. Posté par herin le

    les renvoyer tous chez eux dehors et il n y aura plus de problème UE est une poubelle migratoire

  5. Posté par Anna le

    Est-ce avec cette vieille tactique que les envahisseurs arabo-musulmans ont transformé le Moyen Orient et le Maghreb en désert ? La Mésopotamie était un endroit très fertile où l’agriculture est née. Le Maghreb au temps des Romains était le grenier à blé de l’Empire.
    Puis ils ont été envahis par les Arabes. L’islam détruit tout sur son passage.

  6. Posté par Gadd le

    IL FAUT QUE LA GR3CE FERME SES FRONTIRES AUX MIGRANTS QUITTE À COULER LES NAVIRES

  7. Posté par Christian Hofer le

    Où sont les ONG et les socialistes qui pleurnichent tant pour les migrants lorsqu’il s’agit d’Européens qui souffrent ?

  8. Posté par HERVE le

    c’est meme probable que se soit des migrants qui ont mis le feux

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.