Allemagne: un migrant afghan recherché pour avoir poignardé le père de son amie allemande

Après l’attaque au couteau de Plüderhausen, la victime et sa famille placés sous protection policière
Les recherches se poursuivent pour retrouver le jeune Afghan de 20 ans qui était arrivé en Allemagne en 2015 en tant que migrant mineur isolé

L’Allemand de 53 ans qui a été poignardé et grièvement blessé à Plüderhausen est sorti de l’hôpital. « La famille se trouve dans un lieu sûr, sous protection« , explique le porte-parole de la police (…).

Dans la nuit de dimanche, l’homme de 53 ans avait surpris un intrus dans la chambre de sa fille de 19 ans, alors absente. L’intrus avait attaqué le père au couteau, le blessant grièvement. Les soupçons de la police s’étaient portés sur l’ex-ami de la fille, un jeune homme de 20 ans, qui avait même été entendu dimanche, avant d’être relâché faute de preuves.

La police a depuis expliqué être en possession de preuves tangibles contre (le suspect). « Le criminel a laissé un objet sur le lieu du crime, ce qui nous a permis de récupérer son ADN (…). »

Amir Wafa, 20 ans, était arrivé en Allemagne en décembre 2015 en tant que migrant mineur isolé (…).

L’affaire a suscité l’émoi sur les réseaux sociaux et dans l’opinion publique, et donné lieu à des commentaires xénophobes. Matthias Klopfer [le maire social-démocrate de Schorndorf, dernier domicile connu de Wafaa mis en garde contre les amalgames à l’encontre de tous les réfugiés. « La plupart d’entre eux travaillent et s’intègrent. J’aimerais voir tous ceux qui répandent ainsi leur haine s’unir au service de l’intérêt de tous. »
(…)

Stuttgarter Nachrichten

5 commentaires

  1. Posté par Carole le

    Chaque attentat, chaque viol, chaque vol, chaque acte délictueux sont à faire porter la responsabilité des socialistes immigrationnistes

  2. Posté par pépé le moko le

    Si ma fille m’amenait un jour un africain ou un musulman a la maison je les refoulerais tous les deux a coup de lattes aussi sec !
    Pas de sentiments !

  3. Posté par Alain le

    Toujours, encore et encore le même discours lassant pour faire accepter l’immigration au peuple.

  4. Posté par Sergio le

    Le déni gauchiste est déroutant. On nie l’évidence. Les islamo-gauchistes ne sont ni aveugles ni sourds, ils sont simplement atteints d’une maladie que l’on peut combattre facilement. Il faut qu’ils soient atteints dans leur chair par ceux qu’ils défendent et le miracle se produit. Voir notre super cinéaste Melgar.

  5. Posté par maury le

    Non la plupart ne travaille pas ni ne s’intégre monsieur le socialiste immigrationniste mais la plupart sont là pour profiter du système encouragés par des gens comme vous qui préfèrent les
    les étrangers à vos concitoyens !!Tout ça va se payer et cher!!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.