Le président turc Erdogan active ses réseaux en France : un « immense campus coranique » ouvrira à Strasbourg avec le soutien de la mairie

Le ministère de l’Intérieur n’hésite pas à qualifier d’«entrisme» la nouvelle stratégie dictée par le président turc.

Dernière illustration en date: la harangue de Recep Tayyip Erdogan à tous ses partisans en Europe, lors d’un meeting à Sarajevo, en Bosnie, le 20 mai: «J’ai une demande à vous faire, prenez un rôle actif dans les partis politiques dans les pays où vous vivez», a-t-il lancé à la foule compacte qui criait «Allah akbar!»«Sultan Erdogan!». Il a même ajouté: «Vous devriez prendre place dans ces parlements.»

Beaucoup de Turcs de France avaient fait le déplacement pour l’écouter. En Europe, la diaspora turque représente 6 millions de personnes, dont une bonne moitié d’électeurs potentiels. En France, la communauté représente 650.000 personnes, implantées majoritairement dans l’est, le nord et le sud du pays. Strasbourg est considérée comme un laboratoire d’Erdogan. Un immense campus coranique européen doit y voir le jour dans le quartier de Hautepierre. La mairie soutient le projet.

Plus largement, dans l’Hexagone, l’État turc peut s’appuyer sur 250 mosquées et 150 imams, fonctionnaires qu’il rémunère. Pour fédérer ce réseau, le ministère turc des Affaires religieuses (Diyanet) a missionné l’Union des affaires culturelles turco-islamiques, plus connue sous l’acronyme de Ditib, avec l’assentiment de Beauvau et du Quai d’Orsay. Il peut aussi compter sur les 70 mosquées de la confrérie islamique turque Milli Görüs, très implantée dans l’est de la France.

(…)

Le Figaro via Fdesouche.com

 

Rappels:

Berne inquiet: « La Turquie organise dans 15 pays un programme pour ses ressortissants sous le prisme de l’islam et de l’empire ottoman. »

Provocation d’Erdogan: Le président turc récite une prière musulmane à la Basilique Sainte-Sophie.

«L’islam modéré»: un concept inventé en Occident pour affaiblir la religion musulmane, selon Erdogan

2 commentaires

  1. Posté par aldo le

    Voilà une belle photo qui me rappelle celle-là https://files.newsnetz.ch/story/1/0/3/10379860/5/topelement.jpg et ce n’est pas seulement un hasard. Quand on soutien l’invasion musulmane le satanisme maçonnique n’est pas loin. Pour revenir à notre histoire ancienne de Suisse romande, j’ai parcouru un livre très intéressant à défaut d’être totalement objectif, ce qui est difficile par les temps qui courent. http://cdn.franceloisirs.ch/2024285-997282-thickbox/lieux-mysterieux-de-suisse-romande-volume-2.jpg Je vous livre de tête quelques histoires locales sans autre précision.

    Dans des temps reculés, nos contrées étaient déjà pillées et massacrées face aux bandits toujours d’actualité. Ces populations vassales se mettaient sous la protection d’un seigneur local, généralement un châtelain plus apte à résister aux grandes invasions. Mais il est arrivé que cette obligation ne soit pas réellement fournie, exactement comme le C.F. et les parlementaires d’aujourd’hui, trop occupés dans leurs trafics lucratifs avec les bandits de l’Europe U€RSS. Et un jour la guerre civile a pris le dessus et les paysans se sont coalisés sous le commandement d’un dénommé Conrad. Et ils ont réduit en bouillie définitive, leurs oppresseurs racketteurs comme nous seront certainement appelé à le faire dans un futur pas trop lointain.

    Ce qui est intéressant c’est que l’auteur admet que les pillards voleurs etc. étaient désignés sous le terme de Sarrasins. Mais il nuance cette définition comme étant attribuée à tout ce qui n’était pas chrétien. J’y vois une manipulation maçonnique qui s’explique par l’essor de la franc-maçonnerie dans ces régions proche des frontières et du Jura. L’argument généraliste est à l’évidence faux, bien que reposant sur le fait qu’on n’aie rien retrouvé sur ces fameux Sarrasins. S’ils ont été tous exécutés dans une embuscade, c’est clair qu’ils n’étaient pas une civilisation et donc vivaient de rapines et n’existaient comme pas culture. L’absence de traces est donc logique. Est-ce que cette généralisation découle du politiquement correct d’une époque lointaine? Mystère ! Visiblement on a voulu effacer dans les esprits les grandes invasions arabes tellement elles avaient tué et meurtri nos contrées. Ces villageois étaient exactement comme les bouddhistes qui se sont révoltés et ont choisi légitimement la violence faces aux prétentions incessantes des belliqueux Rohingyias si chers à Berset. (20 millions)

    Face au renouveau de ces périls, l’histoire passe sous la coupe des révisionnistes toujours « bien-pensants » https://www.letemps.ch/suisse/valaisans-arabes-histoire-dun-mythe Difficile de croire que les arabes n’aient pas occupé notre pays. Pas de traces ? Ce n’est pas pour rien qu’à Isérable on les appelle les bedjuis. Mais qu’est-ce qui est le plus parlant, le langage ou les hérésies révisionnistes ? Personnellement j’ai eu le plaisir de côtoyer une superbe valaisanne dont le sang pouvait sans contestestation possible qu’être d’origine sarrasine. Mais après des siècles d’éducation chrétienne c’était beaucoup plus raffiné que les mégères qui débarquent. Avis aux amateurs, méfiez-vous des contrefaçons !

  2. Posté par jsg le

    L’islam avance ses pions infectes et sa culture d’arriérés mentaux
    >Atatürk Mustafa Kemal (1881­-1938) Fondateur de la république laïque de Turquie
    « Mais pourquoi nos femmes s’affublent­-elles encore d’un voile pour se masquer le
    visage, et se détournent-­elles à la vue d’un homme ? Cela est­-il digne d’un peuple civilisé ? Camarades, nos femmes ne sont ­elles pas des êtres humains, doués de raison comme nous ? Qu’elles montrent leur face sans crainte, et que leurs yeux n’aient pas peur de regarder le monde ! Une nation avide de progrès ne saurait ignorer la moitié de son peuple ! »
    « Vous venez me parler des avantages que nous a valu notre conversion à l’Islam, et moi je vous dis : regardez ce qu’elle nous a coûtée ! ». « L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies ».
    Et, après ça, nos citoyens au regard béat, vont se retrouver englués dans une mélasse islamique pour avoir renié la chrétienté qui forgea toute l’histoire de ce vieux continent.
    Merci la laïcité, contemplez votre ouvrage !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.