Berlin: Ahmed T. poignarde à mort sa compagne Patrycja F. devant ses enfants. Elle s’était convertie à l’Islam.

berlin

Elle ne pouvait plus supporter la brutalité de son ami et voulait rompre avec lui. Les voisins ont longtemps craint ce qui est arrivé: Ahmed T., 39 ans, a tué sa compagne Patrycja F.

Selon l'enquête, Ahmed T. a poignardé à plusieurs reprises la femme. Les enfants en commun Serrin (11 ans), Mohamed (8 ans) Idris (4 ans) et Yusra (2 ans) étaient là et ont tout vu.

Vers 20h30, les voisins ont appelé la police. Ils ont entendu les enfants crier "Maman est morte!". Les policiers ont trouvé Patrycja éclaboussée de sang. Elle était couverte de plaies perforantes. Un médecin des urgences a essayé de ranimer la femme sans vie - en vain.

Les voisins le décrivent comme "fou"

Les voisins racontent que la police était constamment dans l'appartement. En raison de sa brutalité, Ahmed T. aurait été interdit de contact pendant un an. Néanmoins, il était toujours là. "Elle l'a toujours laissé entrer", explique un voisin. "Si la police l'emmenait parce qu'il la battait, elle le défendait toujours."

Patrycja F., originaire de Pologne, s'est convertie à l'islam et ne sortait de la maison qu'en portant un foulard. (...)

 

Berliner-zeitung.de Traduction libre Christian Hofer pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Λlex Λ

 

7 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    @ Mathieu

    Visiblement tu n’as pas compris que la suite nous donnait encore davantage raison :

    Toute l’hypocrisie musulmane y est résumée : « Je bois de l’alcool mais je suis musulman et ma femme s’est convertie. Je devient violent pour un regard. Je suis agressif et je ne respecte pas le pays d’accueil ni sa population. » En clair, tout le contraire de ce que la gauche veut nous faire croire.

    Et enfin le plus beau : les kouffars doivent à présent financer et prendre en charge toute cette situation déplorable.

    Un grand merci à toi de te tirer ainsi une balle dans le pied en prétendant que « cela ne va pas dans le sens de notre idéologie ». :)

    Petite question Mathieu :

    Comment cela se fait-il que nos chers journalistes si neutres politiquement ne traduisent aucun article comme nous le faisons alors qu’ils en ont les moyens et traitent de toutes les conneries sans importance qui se passent sur la terre ?

    Réfléchis bien là-dessus. Et surtout envoie-leur la question, juste pour rire.

  2. Posté par Mathieu le

    Pourquoi ne pas avoir traduit l’article jusqu’au bout ? Parce que ça n’allait pas dans votre sens ?
    Voici la traduction (Google Translate) de la suite :
    Selon ce document, Patrycja F., originaire de Pologne, s’est converti à l’islam et n’a quitté la maison qu’avec un foulard. Il n’était pas religieux et avait bu beaucoup d’alcool. Les résidents décrivent Ahmed T. comme « fou ». C’est pourquoi il a été expulsé de son club rocker. Personne ne sait quel club il était censé être. Un homme dans la maison dit: « Ahmed était agressif, il a craché sur le balcon et a harcelé des gens à partir de là, même s’ils lui ont simplement fait un faux regard. »
    Le bureau de protection de la jeunesse a pris en charge les enfants gravement choqués.

  3. Posté par JC.P. le

    Désolé, mais le sort de cette traite a sa nation, ne m’inspire aucune purié. Elle la bien cherché. En revanche, qui va élever et engraisser les 4 gniards musulmans orphelins?

  4. Posté par Paul le

     » « Si la police l’emmenait parce qu’il la battait, elle le défendait toujours. »
    Patrycja F., originaire de Pologne, s’est convertie à l’islam et ne sortait de la maison qu’en portant un foulard. »
    Tout est dit . Classé sans suite .

  5. Posté par Michel le

    Cette gourde n’avait rien compris à la « religion » de paix et d’amour de « son ami ».
    Cette fois, les explications ont été plus claires et elle en a bien assimilé le sens .
    Mais , il n’est pas fou le bonhomme, c’est un « bon musulman », c’est tout…
    En bon pédagogue muslim, suivant à la lettre les conseils de son très saint guru, ce mâle tout puissant a montré, à ses enfants, comment traiter les femmes indociles, rebelles. Car, bien sûr, un bel exemple vaut mieux que n’importe quelle parole .
    Au prochain Aïd, ils sauront égorger l’agneau. Quelle chance ils ont ces enfants , purs produits du multiculturel-correct, d’avoir un si bon père… Maintenant nous en avons plein en Europe de ces enfants pris entre deux mondes, ne sachant où et comment se situer. Cela va augmenter les dégâts . Merci aux immigrationnistes de faire entrer encore plus de loups dans la bergerie !

  6. Posté par Heidi le

    Je ne comprendrai jamais les femmes européennes qui se marient avec des musulmans. Même si elle s’est convertie, c’est sur que son compagnon ne la respectait pas et elle est arrivée à une fin logique dans cette triste histoire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.