Lausanne: Encore une manif contre le racisme et les violences policières

Réunies devant l'Hôtel de Ville, plus d'une centaine de personnes ont demandé des changements dans les pratiques des forces de l'ordre.

Pierre Conscience (Ensemble à gauche) a déposé un postulat, pour demander la création d'une instance indépendante qui aurait pour mission de répondre aux plaintes et dénonciations à l'encontre de la police.

(...)

Source et article complet

14 commentaires

  1. Posté par fabiola le

    Merci Alain.

  2. Posté par Lucide le

    J’aurais très mauvaise Conscience à la place de l’autre…..

  3. Posté par JeanDa le

    Tiens ! On n’a pas encore la réponse d’Amnésie Internationâtre par Maisnon Chique.
    lucifer-soros a probablement un peu de retard dans la dictée du texte qu’elle devra lire …

  4. Posté par Aude le

    Cette gauche apportet-elle des solutions pour 0 dealers dans la Ville de Lausanne?
    Bien sûr que non!
    Juste gueuler, juste dénoncer la police, point barre.
    Bonnes gens, ne faites jamais confiance à des corpuscules politiques qui ne résolvent rien, n’apportent aucune solution au trafic de drogues. Semer la confusion, c’est leur sale boulot.
    Ne votez plus pour des types qui defendent les dealers, la fange quoi!

  5. Posté par Nicolas le

    Tous ces branleurs sont très attentifs au discours de leur meneur. C’était pareil à l’école avec les professeurs?!?

  6. Posté par Baron d'Bobard le

    Ouf ! La gauche a trouvé de nouveaux travailleurs à défendre.

  7. Posté par Antoine le

    Je cite : «Entre la police et les dealers, c’est un peu le jeu du chat et de la souris. Mais cette politique ne sert à rien, sauf à déplacer les points de vente. Cela ne règle pas les problèmes. »
    Le Municipalité de Lausanne au complet est complice de la vente de drogue dure dans la rue au vu et au sus de tout le monde. Cela dure depuis des décennies. Le fait que Lausanne a publié qu’elle serait une  »ville refuge », le problème va en s’aggravant.
    La ville de Lausanne est crade avec des saletés, poubelles, dealers et tag, c’est devenu une ville dépotoir ! Un grand bravo à la gôchiasse !

  8. Posté par Fanfouet le

    Manquait plus qu’Arlette Laguillier, avec son mégaphone, hurlant « Travailleuses, travailleurs… » ! Mais là cela aurait été super drôle, car il ne devait pas en y avoir beaucoup de travailleuses-travailleurs parmi ce ramassis de branleurs professionnels et d’assistés à perpète au social…

  9. Posté par Tommy le

    Lorsque l’ on observe la photo de près, on constate que la foule est composée des habituels aigris post 68, de dealers (= euphémisme pour  » vendeur de drogues dures « ),et de branleurs à capuche et à bière 8.8 de chez Denner.

    On dirait que toute la clientèle habituelle de la Riponne s’est déplacée de 200 mètres.

    Ces Jean Dutoit, Conscience et consorts , exigent en réalité que le fait de vendre des substances potentiellement mortelles devrait être exonéré de poursuites pour autant qu’on provienne d’ Afrique.

    Un équivalent des plaques  » Corps Diplomatique « , en somme .
    La municipalité de Lausanne se couvre de ridicule aux yeux de tous…

  10. Posté par Bussy le

    Au contraire, pour rétablir un climat de paix et de confiance avec la population, il faut une police nettement plus cow-boy et nettement moins assistante sociale…
    Quant aux pleureuses victimes de racisme, qu’ils se demandent pourquoi le racisme augmente et s’ils sont pas contents, qu’ils retournent chez eux, on ne les a pas forcés à venir chez nous !
    Et ceux qui les soutiennent, qu’ils les accompagnent au bled, ça nous fera des vacances !

  11. Posté par Matelot le

    Ce qu’il y a d’encourageant, ce sont les commentaires dans le 20 minutes. La grande majorité est totalement contre cette mascarade.
    Maintenant, ce que les abrutis de ces « collectifs » ne comprennent pas, c’est que justement ce genre de manifestation augmente le ressentiment d’une grande partie des habitants de Lausanne envers ces parasites colorés, délinquants et qui, par dessus le marché, essayent de prendre le pouvoir.
    Pour terminer, Honneur et Merci à nos forces de Police qui méritent d’être soutenues.

  12. Posté par Vengeur le

    Qu’ils mettent le feu à cet « hôtel de ville » lorsque les politiques y sont…le spectacle est garanti. Mais ça ..faut pas le dire, car c’est un sois disant appel à la haine, contrairement à ce qu’a hurlé conscience et d’autres, ce fameux appel à « tuer du flic »….

  13. Posté par JeanDa le

    Je vais bientôt faire une manifestation contre les manifs de la gôche …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.