Kofi Yamgnane sur l’indépendance en Afrique

post_thumb_default

Témoignages rapportés par Kofi Yamgnane au sujet de l'indépendance du Togo depuis 50 ans.

Kofi Yamgnane est un homme politique franco-togolais, déclaré né le 11 octobre 1945 à Bassar. Il est secrétaire d'État chargé de l'Intégration auprès du ministre des Affaires sociales et de l'Intégration  français de 1991 à 1993,

Merci à Th. Z.

2 commentaires

  1. Posté par Claire le

    Si un Blanc disait cela, il se retrouverait immédiatement devant la 17ème chambre correctionnelle pur incitation à la haine raciale. C’est pourtant la plus stricte vérité.
    Incapables de s’assumer, les Africains envahissent à présent l’Europe en quête d’allocs, toujours des assistés…

  2. Posté par Bussy le

    J’admire ce Kofi Yamgnane pour sa franchise !
    Certainement un très grand homme, responsable et soucieux pour l’Afrique, cette Afrique qui pourrait être un paradis sur terre, qui le serait si les Blancs y étaient restés !
    Et tous les ploucs qui tapent sur les Blancs, ils en pensent quoi ?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.