Italie. Florence: le leader des Sénégalais menace: « ce sera la guerre totale dans ce pays » (Vidéos)

La menace survient après le meurtre d'Idy Diene à Ponte Vespucci. Un retraité de 65 ans avait tiré plusieurs coups de feu. Il a été arrêté par les militaires engagés dans l'opération 'Strade Sicure' ('Rues Sûres) et remis à la police.

Lors d'une perquisition dans la maison du retraité, une lettre a été trouvée dans laquelle l'homme a annoncé son intention de se suicider par désespoir en raison de graves problèmes économiques.

L'homme de 65 ans aurait déclaré aux agents qu'il était sorti de la maison pour se suicider avec l'arme, mais il n'aurait pas eu le courage de le faire. Au lieu de cela, il a tiré sur le premier individu qui passait.

L'histoire a été exploitée par les migrants et les antiracistes.

 

L'Africain déclare "qu'il y aura le merdier cette fois, qu'il n'y aura rien de pacifique. Ce sera la guerre totale dans ce pays." 

 

Les Sénégalais menacent Florence: "Ce sera la guerre totale."

 

 

Face aux menaces, la réponse de Forza Nuova ne s'est pas fait attendre: "Les paroles et la violence des Sénégalais à Florence sont la démonstration de l'état de guerre déjà présent sur le territoire national. Il est clair que toute réponse exclusivement partisane et électorale s'avérera totalement inutile" a commenté Leonardo Cabras, coordinateur régional en Toscane. "La seule réponse possible est la défense du territoire, donc on sait que ceux qui cherchent le chaos vont se heurter à l'ordre de Forza Nuova: nos militants sont prêts pour la défense nationale ".

(...)

Source Source2 Source3 Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Victoria Valentini

 

Rappel:

Florence (Italie) : un groupe de 100 migrants sénégalais sème la terreur dans le centre historique suite à la mort d’un de leur compatriote

26 commentaires

  1. Posté par martine le

    %MOI TOUS LES RENVOYER CHEZ EUX LES EXPULSER CEST LE BORDEL A NICE ILS SE SONT BATTUE ENTRE EUX LES ASSOCIATIONS QUI LES HEBERGE SONT DANS LA MERDE CAR ILS N ARRIVENT A LEUR TROUVER DES HEBERGEMENTS PERSONNE LES VEUT PARCE QUE ILS FOUTTENT LA MERDE DE PARTOUT

  2. Posté par cochonki le

    Fallait pas les laisser entrer! On ne les entend plus ces bonnes âmes humanitaires qui sont pour leur arrivée; ne vous trompez pas…Ils ne vont pas tous rester en Italie, ce pays c’est une porte d’entée, ils envahissent l’Europe et on laisse faire. Les gouvernements ne protègent plus leur peuple. Une réaction Européenne est souhaitable et vite….!

  3. Posté par DARC13 le

    face à de telles menaces, l’Italie profonde va répondre – ce ne sera pas la guerre civile, mais une légitime défense face à des migrants agressifs et menaçants imposés par le système global pour semer la terreur en europe –

  4. Posté par jojo le

    Il va falloir que les gouvernements européens se rendent à l’évidence, ce n’est plus possible d’accueillir d’émigrants d’ afrique et du moyen orient. C’est en Italie à Florence, en France sur Calais, en Allemagne sur Berlin. On a l’impression que nous leurs devons tout. Si l’ europe ne fait rien ça sera les peuples européens qui prendrons les armes pour défendre leur Patrie.

  5. Posté par daniel v d le

    il faut tous les expulser quand l europe comprendra il sera trop tard , ce n est que de la racaille , jamais dans leur pays ils n oseraient faire un centieme de ce qu ils font

  6. Posté par LUIS DEL PINO A. le

    ANTE este caos en contra de los ciudadanos de esta hermosa ciudad , patrimonio cultural del mundo no cabe mas que aunar fuerzas y hacer lo que el sentido comun indica…DEFENDERSE CON RIGOR de este atropello y falta de agradecimiento de personas que han sido recibidas por este bello pais…yo tengo origen Italiano y sin embargo vivo en un pais sudamericano…con que gusto aprovecharia la opcion de pisar ese hermoso pais…Fuerza Florentinos..la pamciencia tiene limites y la defensa de lo vuestro es legitima…

  7. Posté par Socrate@LasVegas le

    Ce n’est rien d’autre que l’apport de l’union européenne à l’Europe!
    Et la presque totalité des politiciens suisses hors udc traîtres à la Suisse et à sa Constitution essaient par TOUS les moyens de précipiter notre peuple souverain dans ce « shithole »

    Heureusement que c’est encore le Peuple qui décide en Suisse…Il reste cet espoir => parlons autour de nous!

    JAMAIS d’accord cadre
    NO Schengen et exit les bilatérales guillotines
    NO CEDH

  8. Posté par Francky la tabasse le

    L europe va exploser , tous les pays vont reprendre leur souveraineté , le nationalisme va s installer dans tous les pays européens . Les migrants n apportent rien , pas de savoir , pas de main d oeuvre […]. S ils viennent en europe c est pour manger car ils sont incapables de produire leur nourriture sur leur continent . toute l europe en grève pendant un mois , et tout le système s écroule , plus d alloc pour les migrants , plus de nourriture et surtout plus d impots de notre part

  9. Posté par Socrate@LasVegas le

    le leader des Sénégalais menace:  » ce sera la guerre totale dans ce pays  »
    Comment se fait-il qu’il vient se battre CHEZ NOUS pour prendre ce à quoi il n’a pas droit et qu’il n’a pas contribué à construire au lieu de s’être battu chez lui pour sortir son pays de la misère dans laquelle les Africains se complaisent depuis si longtemps…et au XXIè siècle sans plus aucune excuse?!

  10. Posté par Paul le

    Petite précision pour les tenants de l’expulsion .
    Si le pays d’origine des envahisseurs n’est pas déterminé : pas d’expulsion .
    Si en cas de doute une visite consulaire est demandée, le consul n’est pas obligé de reconnaitre le parasite comme ressortissant de son pays .
    Si le parasite est sous traitement médical en france : pas d’expulsion.
    Des dents pourries sont un obstacle à l’expulsion par voie aérienne .
    Et j’en passe…….et j’en passe .
    Moralité : oubliez les expulsions .

  11. Posté par Paul le

    @ Vautrin
    « Chevaux de frise, blindées, blocage, capture, expulsion. »
    correction
     » Chevaux de frise, blindées, blocage, capture, liquidation ».

  12. Posté par Sitting bull le

    qu est ce que les autorités attendent pour renvoyer tout ça sur des navires et les débarquer en Afrique du nord sur les plages d ou ils sont venus ? l Italie va droit vers la guerre civile grâce aux traitres qui la dirige .Salvini doit nettoyer ça le plus vite possible ou ça finira par exploser

  13. Posté par Olivier le

    L’europe entiere est a nouveau au bord du gouffre, la machine est lancée sans possibilité de faire marche arriere. Soit le pouvoir passera de dictature douce a dictature totale et sans condition, sois c’est la guerre civile. Le sang a deja commencer a couler sur la terre ou nos ancêtres on deja tant souffert pour la façonner sous l’empreinte de l’amour, la paix et de la liberté!!! Ne vous y trompez pas notre chère suisse est relativement epargnée par ces tumulte pour l’instant, mais elle risque aussi d’être contaminée par ces fléaux. Le travail de sape du régime en place a déjà commencé. Gens de bonne volonté, aujourd’hui plus que jamais nous devons nous unir et faire front commun face a toutes ces menaces!

  14. Posté par maese le

    Nous avons l’exemple à Mayotte, des milliers de femmes en situation irrégulière sur le territoire ont été envoyees pour accoucher, les enfants français d’office, pareil en Europe avec les migrants ! Que fait la France et l’Europe rien au contraire
    Nous allons le faire payer cher à tous ces dirigeants de racaille.

  15. Posté par Da le

    Qu’ils retournent dans leur pays auprès de leur(s) femmes et enfants qu’ils’ont lâchement avandonné

  16. Posté par Thomas le

    Et ces sénégalais comptent se battre avec quelles armes???Peut-être avec des contrefaçons de sacs Gucci ou encore en lançant des fausses paires de RayBan????Autant dire que la seule chose qu’ils risquent de gagner c’est un ticket cargo pour un retour sur leur chère Afrique natale…..

  17. Posté par Matelot le

    Ils se comportent comme chez eux. Manifestations, destruction de biens communs, agressivité, etc…Dans leurs pays d’origines, les réponses à ces comportements asociaux sont fortement sanctionnées. En europe les autorités répondent mollement. Encore une fois, il est à craindre qu’une partie de la population native soit excédée par ces comportements et réagisse violemment. D’où un risque d’escalade dans la violence.

  18. Posté par Thomas le

    Et je dis la même chose pour les dealers africains à Lausanne…La patience de la population a atteint ses limites…le volcan est entrain de gronder…évitons qu’il n’explose!!!!

  19. Posté par Antoine le

    Voilà une étincelle qui va mettre le feu aux poudres …. boumm
    Début de la guerre civile (que je n’espère pas !).
    Armons-nous pour nous défendre !

  20. Posté par mac'oest le

    @ Yolande C.H. Au contraire, c’est une guerre qui dit parfaitement son nom…. Il n’y a qu’une frange de débiles qui le nie et ne veut pas l’entendre.

  21. Posté par Saï saï le

    C’est un discours décomplexé . Il menace , très bien ; voyons voir . . . Je prends les paris sur le camp vainqueur ; vos pronostics ?

  22. Posté par Sergio le

    Chiche. Voilà que l’occupant se révolte et menace. Si seulement. Ils aussi cons que leurs amis socialos, je sens que les temps à venir vont nous réserver encore d’autres surprises.

  23. Posté par aldo le

    Arrêtez avec vos expulsions. Face à ces menaces c’est une guerre civile. Donc, c’est fusillés hors de tout droit, même du droit de la guerre, puisque le droit des la guerre existe mais dans un contexte de guerre et de droit. Pas dans la guerre civile qui délie ses acteurs à sauver prioritairement leur peau puisque le droit n’y existe plus. La police va être timorée puis face aux avalanche de crime elle prendra cette orientation là. Il n’y a qu’à voir avec les gaz utilisés en Syrie. Malgré les bobards et les injonctions de l’ONU rien n’y fait. Donc les gens doivent réagir pour eux, puisqu’aucune force se revendiquant du droit ne sera capable de les protéger.

  24. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Au moins il parle l’italien!!

  25. Posté par Yolande C.H. le

    Quand des africains séquestrent, violent, tuent et démembrent une jeune italienne à Rome ou des retraités en Sicile, c’est un fait divers. Mais quand un des leurs est tué par un italien, ils saccagent une rue de Florence, insultent les autochtones et déclarent la guerre à l’Italie.
    Ce qui se passe en Europe, c’est une guerre plus ou moins souterraine qui ne dit pas son nom.

  26. Posté par Vautrin le

    Chevaux de frise, blindées, blocage, capture, expulsion.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.