France : « J’ai 70 ans et je n’ai jamais connu autant de privations »

TÉMOIGNAGES : Depuis le 1er janvier, plusieurs millions de retraités subissent de plein fouet la hausse de la CSG. LCI leur a demandé combien ils perdaient réellement, ce que ce manque à gagner représentait dans leur budget, et comment ils s'en sortaient désormais dans leur vie quotidienne.

Suite

12 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Les retraités français ont cru les mensonges de Macron. Ils ont été manipulés émotionnellement et ont voté pour ce jeune grand homme soit disant mignon, alors qu’il méprise les siens et leur préfère les autres qu’ils soient Algériens, noirs, djihadiste ou illégaux. Voteront-ils mieux la prochaine fois? J’en doute, parce qu’ils croient encore bien trop aux mass médias français.

  2. Posté par SD-Vintage le

    Ce sont les petits retraités qui payent : ils votent Le Pen ou Mélanchon. Attendons de voir l’impact sur les cadres retraités.

  3. Posté par Claire le

    La baisse de la CSG a été appliquée à des retraités qui ne gagnaient que 1200 euros par mois! Est-on vraiment riche avec une telle somme? Il est tout à fait clair que Macron a été élu par les bobos friqués et les classes moyennes supérieures qui se sont laissé endoctriner par la peur de l’extrême droite, de la sortie de l’UE et de l’euro, très mal défendus d’ailleurs par une MLP au-dessous de tout. Rappelons qu’il n’a eu qu’environ 20% de voix au premier tour et 43% au second. Il a donc été « élu » par une minorité de Français. C’est tout le système électoral qui est à revoir car on en est réduits à choisir entre la peste et le choléra, ou à ne pas choisir du tout. Bref, le peuple n’est plus représenté depuis longtemps, d’autant plus que, depuis Sarkozy et son référendum raté qu’il a pourtant oblitéré, il n’est plus jamais consulté, contrairement à la Suisse avec ses votations.
    La France vit en dictature de moins en moins dissimulée, où il y a une volonté délibérée de détruire les racines de notre pays, de sa culture, de sa civilisation, en important massivement des hordes allogènes et en écrasant les petites gens d’impôts et taxes de tous ordres.
    Comment protester quand les votes blancs ne sont pas comptabilisés, quand le peuple n’est pas consulté? Reste la soumission, ou la révolution….

  4. Posté par SD-Vintage le

    Malheureusement, A partir du moment où ils ont voté Giscard, puis Mitterrand suivis par Chirac Sarkozy Hollande puis Macron, où ils ont accepté une immigration massive (aujourd’hui plus de 200.000 immigrés par an, un million en 5 ans sous qualifiés), où en bons socialistes ils ont voulu faire « payer les riches » qui s’exilent massivement en Belgique, en UK, aux USA, et… en Suisse et qui ne paient plus du tout d’impôts en France, où ils ont rigidifié le droit du travail pour se protéger, où ils laisser massacrer l’enseignement, c’était prévisible.
    C’est très malheureux pour eux, mais ils en sont en grande partie responsables.

  5. Posté par La generation sacrifiée le

    Pour la plupart d’entres eux les Baby Boomer font partie de la generation la plus egoiste que la terre a porté.
    La tolerance, la facilité, le laxisme, la lacheté… tout cela se paye.
    Si ceux qui resrent ont encore un peu de dignité et de courage, qu’lis ne se privent pas de corriger leurs erreurs.

  6. Posté par petitjean le

    La majorité du peuple, ignorante, paresseuse et lâche, élit ses propres bourreaux
    Elle a donc ce qu’elle mérite !
    quant à la minorité qui ne fait rien, ne tente rien, elle a aussi ce qu’elle mérite………………

  7. Posté par miranda le

    Vraiment MICHEL
    Si vos sources sont sûres, votre analyse est à déposer dans toutes les boîtes aux lettres des retraités de modeste condition. (Ainsi que le reportage écrit de LCI).
    Au prochain vote, ils sauront vers qui se tourner.
    Pour ce qui est des cadres, le climat change dans les entreprises. On leur concocte déjà un super programme « de rentabilité maximum et pertes de « privilèges ». Mon époux est parti à temps d’une entreprise qui préparait « l’enfer des cadres ». D’ici les prochaines élections, leur cerveau embourgeoisé va peut être comprendre ce qui se trame.

  8. Posté par Michel le

    Alors, pas belle la vie ?
    C’est parmi les cadres (82%) et les retraités (74%) qu’Emmanuel Macron a le plus recueilli de voix. S’il a obtenu un taux d’électeurs aussi important parmi les retraités, c’est grâce au report de voix de François Fillon…(http://observatoire-des-seniors.com)
    Vous avez eu peur du « grand méchant loup » et vous avez choisi une hyène ! Bien fait pour ceux qui ont voté pour lui ou, s’abstenant, votant blanc, l’ont laissé passer. Mais, 26% de retraités risquent donc de devenir enragés . Ceux-là, ayant toujours travaillé, payé pour leurs anciens, élevé leurs enfants -qu’ils aident toujours, sont taxés et taxés toujours plus !
    Que pensez-vous de tous ces allogènes , qui, mettant le pied dans notre pays ont « droit » à toutes sortes d’aides, d’allocations, et même, sans avoir jamais travaillé en France, « droit » à une retraite ! Bande de veaux, contents de votre Macron ?
    Pourtant , il vous disait benoîtement , en mars 2017 «J’ai vécu, quand j’étais adolescent, avec environ 1000 euros par mois», a déclaré le candidat mardi, ajoutant savoir ce que c’est que «boucler une fin de mois difficile».http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/etudiant-avec-1000-euros-par-mois-ce-qu-a-vraiment-dit-emmanuel-macron-22-03-2017-6784740.php
    Vous vous êtes sans doute imaginé, qu’avec cet argent de poche, ce gosse de riches, devait payer une loyer etc.
    Alors maintenant que vous l’avez mis là où il est, à présent, avec sa harde de hyènes en marche, il va vous bouffer tout cru . ( La hyène dévore ses proies encore vivantes …)

  9. Posté par Henri GRUET le

    C’est du vol manifeste.
    La réforme des taxe rogne mes pensions
    500,00 euros/an sur la viellesse
    795,00 euro/an sur ma pension de combattant
    Soit 1295 euro par an.
    Certain travailleurs avaient un 13è mois, moi je me retrouve qu’avec 11 mois.

  10. Posté par rikiki le

    En Suisse, on y arrive aussi tout soudain !

  11. Posté par UnOurs le

    J’aimerais bien qu’un gauchiste m’explique comment maintenir dans un pays un système de protection sociale, sans que ce pays ne maintienne à ses frontières une immigration strictement régulée ? Un droitard mondialiste pourrait aussi me préciser comment il compte maintenir un système de protection sociale minimal (qui empêche de fait toute explosion sociale qui serait dommageable pour sa si chère économie), une fois que toutes les classes moyennes blanches auront été « lessivées ».

  12. Posté par Antoine le

    Tout cela est VOULU, on prend à beaucoup de pauvres pour donner à peu de riches et le fossé ne fait que grandir !!
    Micron est aux manettes et roule pour Rotschild (renvoi de l’ascenseur !)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.