Les armées turque et syrienne sur le point de s’affronter

Michel Garroté
Politologue, blogueur

Afrin-1

-
Michel Garroté  --  La Syrie est un front pour l’Iran, le Hezbollah et leurs alliés, pour faire avancer l’ordre du jour irresponsable et dangereux de Téhéran pour le Moyen-Orient. Dans ce conflit, on trouve des combattants que l’Iran a fait venir de chez lui pour les envoyer au Liban, en Syrie, en Irak et en Afghanistan. A l'inverse, sur tous les fronts de ce conflit, on trouve des combattants que l’Iran a fait venir du Liban, de l’Irak et de l’Afghanistan. Ces faits rendent extrêmement difficile toute analyse de la situation, notamment la situation en Syrie.
-
En effet, la crise politique et militaire qui sévit dans le nord de la Syrie s'aggrave de jour en jour. Ainsi, l’armée syrienne s’apprête à déployer rapidement ses troupes dans la région d’Afrin, située dans le nord du pays et occupée - illégalement - par l'armée du régime islamiste turc du dictateur halluciné Erdogan.
-
Le gouvernement de Damas et les milices kurdes de  l'YPG - milices qui pour l'instant contrôlent encore la ville d'Afrin - ont conclu un accord prévoyant le déploiement d'unités de l'armée syrienne dans la région, pour faire face à l'offensive turque. Le ministre turc des Affaires étrangères a prévenu que la Turquie n'hésiterait pas à affronter les forces syriennes, si ces dernières entraient dans le secteur d'Afrin.
-
La Turquie et ses alliés islamistes syriens ont lancé, le 20 janvier 2018, une opération, pour occuper et contrôler le territoire syrien d'Afrin, territoire contrôlé, comme mentionné plus haut, par les Kurdes syriens de l'YPG. Dans ce contexte délicat, le président Bachar al Assad a réaffirmé vouloir reprendre le contrôle de l'ensemble de la Syrie. L'on ignore pour l'instant, quelles seront les réactions russe et américaine.
-
Michel Garroté pour Les Observateurs
-

5 commentaires

  1. Posté par Dupond le

    Erdogan trouve des pretextes a son extension de territoire …..Apres Chypre c’est le nord de la Syrie ,puis un ilot en mer Egée ou meme pas un lézard peut survivre ( il n’y a pas de kurdes a Chypre ni en mer Egée sur un bout de rocher ) Sa maladie c’est la non possession de pétrole et il fait tout pour s’approcher des lieux de gisement (Chypre a le soutient de l’égypte pour ses gisements que erdo menace de bloquer ) ….n’oublions pas qu’il achetait en catimini le pétrole a daesh tout en étant dans l’OTAN . Ce triste sir n’a pas fini de faire parler de lui !!!

  2. Posté par Loulou le

    J’avoue que je ne bouderais pas mon plaisir en voyant la Turquie rétamée pour 5 siècles.

  3. Posté par Loulou le

    @Baron
    Protéger Israël? Pourquoi?

  4. Posté par Loulou le

    Pauvre Syrie. Pauvres Syriens. Leur pays est devenu un terrain de jeu de massacres pour toutes les plus grosses enflures de la planète.

  5. Posté par Baron d'Bobard le

    La peste turc et ses alliés islamistes contre le choléra iranien et ses milices chiites.
    L’Occident devrait se tenir à l’écart de ce conflit, sortir la Turquie de l’OTAN et s’en tenir à protéger Israël le cas échéant.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.