Suisse. Mels: Un requérant d’asile égyptien grièvement blessé après une altercation avec un Algérien

Un Égyptien âgé de 39 ans a été grièvement blessé après une altercation mardi matin dans le centre pour réfugiés de Sainte-Croix à Mels (SG). 

Peu de temps après, l'auteur présumé a pu être retrouvée et appréhendé au centre du village. L'Algérien, âgé de 33 ans, est connu des la police pour des infractions contre le patrimoine.

(...)

Source et article complet

Nos remerciements à Alain Jean-Mairet

 

 

 

 

12 commentaires

  1. Posté par bigjames le

    Tout va bien Madame la marquise.
    Maurer et Parmelin ont peur de se faire mal à la main en tapant sur la table ?
    C’est déprimant d’être gouverné par de telles couilles molles.

  2. Posté par INFO le
  3. Posté par sophie edouard le

    Avec toutes ces bagarres dans les centres de réfugiés il faudra bientôt que M Berset nous fasse une statistique de combien ça coûte aux caisses maladie ces hospitalisations et convalescence pour les remettre sur pieds…

  4. Posté par Maurice le

    S’il est venu en Suisse pour détruire notre patrimoine et casser la figure des Egyptiens, il peut rentrer chez lui en Algérie, quoi que son gouvernement fasse de lui…

  5. Posté par Carole le

    Mais on a pourtant clairement dit qu’on ne voulait pas de ces gens ni de leur violence chez nous… Comment SS peut elle décider pour nous??? Ah oui, elle va encore parler de racisme…

  6. Posté par Tommy le

    Dehors, ces marchands de lokhoums!
    Ils ne viennent pas de pays en guerre, alors un coup de pied au cul et leur coran avec.
    Les lois sur l’asile sont totalement biaisées.
    Et ils pleurent ensuite sur leurs conditions de détention ( pas « de travail », bien évidemment).

  7. Posté par bonardo le

    A renvoyer immédiatement dans son pays ,ces personnes non rien à faire chez nous un point c`est tout.

  8. Posté par Dupond le

    Il a fuit l’Algérie par crainte d’etre mis en prison ….il vaut mieux etre en taule en Suisses ou en France qu’en liberté en Algérie (ce ne sont pas des réfugiés mais de la vermine)

  9. Posté par Gérald le

    Ce qui me révolte c’est de lire: L’Algérien, âgé de 33 ans, est connu des la police pour des infractions contre le patrimoine. Que fait ce type en Suisse? A ce que je sache l’ Algérie n’est pas un pays en guerre. Renvoi tout de suite dans son pays. De plus je suis sur que cette crapule est entretenue par les autorités.

  10. Posté par Loulou le

    Algérie/Egypte: 2 pays qui ne sont pas en guerre. Le droit d’asile doit être supprimé et des accords passés avec des pays que nous jugerons dignes de confiance pour une politique d’asile responsable.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.